Repère d'un assamite

Aller en bas

Repère d'un assamite

Message  Johann Lenir le Ven 27 Fév - 18:53

La résidence principale de Johann : un loft au dernier des six étages d'un immeuble moderne, construit il y a environ trois ans. Il l'avait visité - squatté serait un terme plus approprié – lorsqu'il était encore en travaux et s'était attaché à cet appart... que voulez-vous, on ne contrôle pas ces choses-là. C'est peut-être bien la seule chose à laquelle il se soit attaché. Enfin bref, il avait déboursé tout ce qu'il possédait à l'époque pour l'acquérir, plus un emprunt contracté auprès de son Sire, qu'il avait très vite remboursé. L'idée de devoir quelque chose à une personne lui déplaît beaucoup.

C'est un chouette appart, environ 120 m² habitables, une terrasse d'une trentaine, de beaux volumes intérieurs. Notamment la pièce principale qu'il occupe la majeur partie du temps lorsqu'il est chez lui, de près de 80 m², parquet en chêne, les murs et les plafonds sont peints en blanc, des grandes baies vitrées laissent entrer la lumière toute la journée - lorsque les volets ne sont pas fermés, c'est-à-dire pratiquement jamais. Un grand canapé d'angle en cuir blanc, une table basse, un large tapis et une télévision sont les seuls meubles présents dans la partie 'salon' ; il y a aussi une cheminée centrale... pour décorer, c'est beau une petite flambée de temps en temps. Du côté 'salle à manger' on y trouve une grande table laquée noire et six chaises de même disposées autour, rien d'autre. Tout y est fait pour qu'il s'y sente bien, pas de choses inutiles, pas de décoration agressive, c'est un lieu de paix, où règne la simplicité et le calme pour les sens.

Les autres pièces sont secondaires, une chambre dans laquelle se trouve uniquement un lit, un dressing, une salle de bains, une cuisine... que de pièces qu'il n'utilise pour ainsi dire jamais, à l'exception du dressing peut-être. Il ne reste plus que la terrasse... c'est une terrasse, avec table et chaises assorties en tek, et d'autres chaises longues, le tout pour faire beau encore une fois. Il manque juste une piscine... humm, je m'égare là.
avatar
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repère d'un assamite

Message  Johann Lenir le Ven 27 Fév - 18:56

- La nuit du 20 au 21 février, Appartement de Johann -

'Quel con !!! Mais quel con !'

Johann n'arrive toujours pas digérer ce qu'il vient de se passer, toujours enragé contre lui-même. Ce manque de prudence dont il avait fait preuve ne lui ressemble pas. En rentrant chez lui il ne cesse de se repasser le fil de la soirée pour tenter de comprendre, trouver l'erreur.
Il referme derrière lui la porte de son appartement. Heureusement il n'a croisé personne dans les couloirs ou les escaliers de service de l'immeuble qu'il a emprunté pour éviter les ascenseurs, avec tout le sang de ce clochard qu'il a sur lui, il n'ose même pas imaginer ce qu'il se serait passé dans le cas contraire. Ses pas le guident directement vers la salle de bains, il se débarrasse de ses fringues tâchées, les laissant tomber sur son chemin comme elle viennent, il ramassera plus tard. Une fois dans la salle de bains il se passe la tête sous l'eau, au lavabo dans un premier temps, et rapidement il fini sous la douche pour aller plus vite. Une fois séché, de nouveau habillé, et débarrassé de tout ce qui aurait pu lui rappeler sa nuit - il a brûlé ses précédents vêtements dans une vielle poubelle sur sa terrasse - il ferme tous les volets roulants d'une simple pression sur le boitier de la commande centralisée et se pose sur son canapé, devant la télé, zappant frénétiquement à la recherche d'un programme qui lui changera les idées... c'est pas gagné !
Trois heures plus tard il fait toujours le tour des chaînes... c'est dingue la merde qu'on nous oblige à regarder ! Oui bon, on n'est pas obligé de regarder... d'ailleurs c'est ce qu'il fait, il éteint finalement sa télé, pas plus calmé qu'avant. Ca n'aura servi à rien, à part tuer un peu de temps.
Il fait certainement jour dehors à présent, et il reste encore de nombreuses heures avant de pouvoir remettre les pieds dehors... Que faire jusque là ? Méditer, aborder ses erreurs d'une manière différente, ravaler cette colère aveuglante pour voir les choses différemment, oui c'est ce qu'il y a de mieux à faire maintenant, c'est la seule technique qu'il n'a pas encore essayé.
avatar
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repère d'un assamite

Message  Johann Lenir le Ven 27 Fév - 21:12

- 24 février 2009 -

Le reste de la journée était passée sans qu'il ne s'en aperçoive, tout comme la nuit qui suivit, la journée du lendemain ainsi que les suivants. Il n'a pas bougé d'un pouce, assis en tailleur à même le sol au milieu de son grand salon, parfaitement immobile tel une statue de pierre. Lorsqu'il ouvre enfin les yeux toute colère a disparu de son corps, il sait qu'il a eu un moment de faiblesse, mais il sait aussi que plus jamais ça n'arrivera.
Johann espère que les autorités ne sont pas tombées sur le cadavre du clochard, ou que si c'est le cas l'affaire ne se soit pas ébruitée, tout comme il espère vraiment que la blondinette à l'origine de ses problèmes ne l'a pas vu la fuir à une vitesse un peu trop élevée pour un humain. Si elle l'a vu il devra la retrouver pour l'empêcher de parler... De toute façon il doit la retrouver, il n'a pas le choix, mais ne plus l'approcher, juste la surveiller pour apprendre ce qu'elle sait, ou ne sait pas.

Il est fort probable que la Camarilla soit au courant des exploits de notre jeune vampire, et s'il y a une chose qui l'inquiète plus que le reste c'est bien celle-là. Qu'est-ce que le Prince va décider de faire ? Bien que Jolnir n'appartienne pas à cette secte, le Prince est garant de la sécurité de sa ville et s'il juge qu'un nouveau né incapable de réfréner la Bête la met en danger, une Chasse sera très certainement déclarée contre lui. Que doit-il faire ? Jouer les autruches et se terrer en attendant que ça se tasse et qu'on l'oublie, si on l'oublie un jour ? Ou bien affronter le sort qu'on lui réserve et reconnaître ses fautes ? Après tout il ne lui doit rien au Prince, ni aux autres Camaristes d'ailleurs, pourquoi se livrerait-il à eux ? Peut-être parce que malgré lui il s'est employé à respecter leurs fichues règles. Humpf ! Ca n'a aucun sens ! Ces vampires là ne sont pas mieux que les autres, en apparence peut-être, mais au fond, non. Mais s'ils se mettent en chasse du nouveau né assamite, il est certain qu'il ne s'en sortira pas. Il est seul, eux non.
Bon, il lui faut définir la priorité : retrouver la blondinette, ou aller voir le Prince ou tout autre représentant de l'autorité Camariste à Paris ? Ce sera la numéro deux. S'il est la cible de la Camarilla il ne pourra pas être libre de ses mouvements, et vivre dans la peur : très peu pour lui. C'est lui le prédateur d'habitude, il faut inverser les rôles à nouveau pour que chacun reprenne la place qui est la sienne.

Mais avant tout : manger !
avatar
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repère d'un assamite

Message  Johann Lenir le Mer 8 Avr - 13:34

Vendredi 20 mars 2009



Quelle fichue soirée ça avait encore été !
Pourquoi rien ne se passe jamais comme ça devrait, hein ? Qu'avait-il fait dans sa vie antérieure pour mériter ça ? (hormis les assassinats et autres trucs pas très biens... bon d'accord, on oublie cette question...)
Il n'avait encore jamais été aussi proche de la mort ultime depuis qu'il est un vampire, il a vraiment eu très chaud, si on peut dire.
Mais à quel prix doit-il son salut ?
Celui du sang, de la dépendance au sang d'une malkavien, du Fléau de la Camarilla de Paris. Et les choses seraient bien plus simples s'il s'autorisait à penser à mettre un terme à l'existence de Nessie.
Mais non, il ne veut pas la détruire, elle est la source qui lui fournira son héroïne.
Cette héroïne à laquelle il ne peut toucher sous peine de risquer de la voir disparaître à jamais, parce qu'il n'est pas sûr de ne pas entrer en frénésie à cause de des vestiges de la malédiction que lui ont légué les anciens de son clan.

N'y a-t-il que cette unique raison pour laquelle il ne veut détruire celle qu'il appelle Nessie ?
Non, il y a ce Lien Mineur ! Mais avant cela il y avait déjà autre chose...
La rouquine avait quelque chose en elle de tellement fascinant. Était-ce cette folie ? Ou bien encore cette passion qu'elle voue au sang et à la torture ? Ou tout simplement son joli minois, ses yeux si particuliers et cette couleur de cheveux rappelant celle de la vitae, si précieuse à leur espèce !? Non, c'est un mélange de tout ceci, et en plus il y a maintenant le goût de son sang, cet élixir, cette drogue, qui prédomine et dont il n'arrive pas à se défaire.
Il n'y arrive pas parce qu'il ne le veut pas... c'est tellement bon...
Si seulement il pouvait en avoir encore un peu, juste un goutte, une toute petite goutte, rien que pour le goût...
Non ! Il ne faut pas penser au sang ! Il ne doit pas se laisser tenter par la Bête qui n'attend qu'une chose : une ouverture, même infiniment petite, pour pouvoir s'échapper de la prison dans laquelle Johann l'a enfermée... temporairement.

La seule solution viable de survie qu'il entrevoit pour l'intant est bel et bien celle de la fuite... Disparaître, quitter Paris et partir le plus loin possible. Établir une séparation de plusieurs milliers de kilomètres s'il le faut, entre lui et de la rouquine.
Il va souffrir, l'état de manque qu'il ressentira n'aura jamais d'égal... la douleur sera tout aussi bien physique que mentale, et il sera un fléau pour son entourage – ça tombe bien il n'en a pas.


Il est rentré chez lui, et pour se faire il a traversé la capitale comme il s'est rendu au parc de la Villette : à pieds. Mais cette fois c'est en courant, torse nu, une arme blanche à la main et le corps recouvert de sang, le sien, certainement un peu de celui de l'humaine, et aussi du sang de Nesseria. Bien sûr il a fait attention de n'emprunter que les zones d'ombre, prenant grand soin de ne jamais apparaître sous la lumière d'un réverbère ou autre source lumineuse trop forte. C'est ainsi qu'il se déplace constamment, le trajet n'a pas été très difficile, il fut simplement long.
Par conséquent la nuit est déjà bien avancée, et dans peu de temps le jour pointera son nez, l'Assamite ne peut espérer avoir quitter la ville avant l'aube, il lui faudra attendre le lendemain.
Tous les volets du loft sont déjà fermés, à présent il n'a plus qu'une horloge digitale sur le four de la cuisine, qui n'a jamais servi, comme repère temporel.
La journée à venir promet d'être longue.
avatar
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repère d'un assamite

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum