Drogués cherchent dealer de sang

Aller en bas

Drogués cherchent dealer de sang

Message  Johann Lenir le Mer 8 Avr - 19:16

Jeudi 2 avril 2009, 00h15

Une ombre file dans la nuit, c'est un assassin qui s'enfuit.
Et comme un démon il sourit, son crime restera impuni.

(...) Clic ! À vos risques et périls !!! ^^


Paris, 5ème arrondissement, une ruelle sombre, un homme inconscient gît à terre contre le mur d'un immeuble. Il ne sait pas qu'il lui manque plusieurs litres de sang, il ne s'en rendra pas compte... il se sentira seulement faiblard durant un ou deux jours, rien de grave.
Le coupable, lui, est repu. Il se lèche une fois encore les babines pour s'assurer qu'il ne reste sur lui plus une trace apparente de son méfait, et continue sa progression dans les ombres jusqu'à ce qu'enfin il se décide à se rendre visible pour l'espèce animale la plus dangereuse pour la Terre, l'Homme.

Johann s'est finalement décidé - ou résigné - à rester sur la capitale. Les jours ont passé, son état de manque ne s'est pas aggravé, il a même ressenti une légère amélioration.
Bien que le souvenir du goût du sang de Nessie se soit quelque peu estompé, l'envie d'en apprécier à nouveau les saveurs si particulières, si fortes, si... uniques demeure présente en lui. Pour le moment le besoin reste supportable, et chaque nuit il chasse jusqu'à être totalement rassasié pour étancher, ou plutôt prévenir, la soif. Mais il sait que le leurre ne fonctionnera pas éternellement et qu'un jour il succombera à la Bête, malgré tous ses efforts pour la repousser.
Ce n'est qu'une question de temps, tôt ou tard elle le dominera à nouveau.
Ses blessures physiques, quand à elles, sont totalement guéries depuis quelques jours déjà. Il ne s'est pas aidé du Sang pour accélérer le processus, il fait tout pour l'économiser le plus possible, toujours dans ce souci de ne laisser à la Bête aucune possibilité de s'emparer de son esprit et de son corps.


Peu à peu ses chasses nocturnes l'ont rapproché de ce quartier, du Panthéon... de l'Élysium. Johann reste à une distance très raisonnable du repère de la Camarilla car il hésite encore à y mettre les pieds, il ne se sent pas prêt et a peur de commettre une faute. Une erreur en l'Élysium est impardonnable, l'Assamite le sait, c'est pour cette raison qu'il fait tout pour retarder la nuit où il y entrera à nouveau. Le risque d'y rencontrer et d'être confronté au Fléau est trop grand.
Tous les sens en éveil il marche, sans but apparent, mais un œil avisé saurait remarquer un parcourt étudié, celui d'un homme qui cherche à se rapprocher d'une chose sans pour autant avoir la volonté de rester discret, c'est même tout le contraire.
Le problème est qu'il agit inconsciemment, quelque chose en lui le force à marcher à découvert, à effectuer le tour du quartier pour la troisième fois consécutive. Il ne sait pas ce qu'il cherche, il ne sait pas par qui il espère être trouvé, ou plutôt si il le sait, mais refuse de se l'avouer.

C'est tellement évident... une part de son être souhaite pouvoir apercevoir la rouquine, pas lui parler, juste la voir.
Une autre part plus discrète pour l'instant réclame sa dose d'héroïne.
Leur affrontement remonte maintenant à une semaine et demie, et il lui arrive bien trop souvent, à son goût, de penser à elle. Trop souvent parce qu'il aurait aimé pouvoir l'oublier, tout simplement, mais ça lui est impossible.
Un Assamite avec une attache, avec des espèces de sentiments pour une autre vampire... Il ne fait vraiment rien comme les autres !
Fichu Lien de Sang !
Mais au fond de lui tout est à peu près clair, du moins il essaie de trouver la véritable raison de tout ceci, de ce schéma qu'il est en train de suivre. Il veut trouver un sens à ses actes et un début de réponse lui est déjà apparue.
De nombreuses fois par le passé il y a déjà songé, il cherche un moyen de combattre la Bête. Non pas l'enfouir dans un coin de sa cervelle et tacher de l'oublier, jusqu'au jour où elle ressurgit ; mais bien la détruire, l'anéantir, la bannir de son corps à jamais.
Toutefois il sait le processus pratiquement impossible, pour ne pas dire totalement. Et il sait également que s'il veut avoir une chance d'y parvenir il lui faudra des années, des décennies, des siècles !
Mais après tout n'a-t-il pas l'éternité devant lui ?
Et un petit quelque chose lui dit que la rouquine, ou si ce n'est pas elle c'est le lien qui les rapproche, pourra l'aider à atteindre ce qu'il veut.


Alors il est là, tout de noir vêtu comme à son habitude, il porte un baggy et un tee-shirt uni, mais aussi un long imperméable qui lui permet de dissimuler son katana qu'il ne quitte plus depuis maintenant plus d'une semaine, en sus de son tanto.
Il vient de terminer son quatrième tour du pâté de maison et entame le cinquième, continuellement perdu dans ses pensées, donnant l'impression d'être perdu tout court à zieuter dans tous les sens comme il le fait, toujours en quête de ses réponses...



J'avais prévenu pour le lien ! Inutile de venir vous plaindre... XD
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Nesseria Adent le Mer 8 Avr - 20:29

Non, vraiment, ce n'était pas drôle.
Que leur arrivaient-ils à tous ces camaristes ?
Pourquoi, mais pourquoi étaient-ils si disciplinés et bien élevés ?
Ce sont des vampires, des créatures de la nuit, des sanguinaires, des meurtriers, des bêtes ! Alors pourquoi ô pourquoi, respectaient-ils autant les traditions ?
Des années que Ness n'avait pas eu à en chasser qui avaient omis de se présenter.


" Quelle déception ! Mais où va le monde, je te le demande, moi, où va le monde ? "


Plantée sur le trottoir, Ness s'adressait à un arbre, un platane dompté et grillagé. A cette heure-ci il n'y avait pas foule dans son quartier, mais les quelques personnes qui passèrent ne s'occupèrent pas d'elle. Les gens bizarres ça couraient les rues à Paris...surtout à des heures tardives avec quelques coups dans le nez.

Elle revenait de l'Elysium où elle avait rencontré un nouveau camariste fraîchement arrivé, et qui avait eu la très mauvaise idée de venir se présenter aussitôt.
Un bon toutou à son Prince.
Bon d'accord, le Prince était beau, fort, ancien, efficace et il pouvait faire mal...très mal.
Mais ce n'était pas une raison pour être si discipliné, non ?
Ils rappliquaient tous la queue entre les jambes et pendant ce temps, qu'est-ce qu'on faisait hein ? Un Fléau ça doit chasser des camaristes qui fuient la présentation.
Mais s'ils se présentent tous, il est au chômage le Fléau ?
Vraiment pas drôle...

Il fut un temps où son travail était prolifique ! Où les Brujah étaient de vrais rebelles ! Où les Tremere faisaient leurs expériences à la main ! Où les Ventrues...non eux ils ne changeaient pas.
Bref, Ness était bien remontée, déçue aussi.
En plus, le sang de martyr n'était pas terrible...Il manquait de piment.
En vérité, tout le sang des derniers jours s'était révélé fade...
Il lui fallait du sang de Johann.


"Ouiiii mais nooooon " Se lamente-t-elle en faisant volte-face pour reprendre sa route vers son atelier.
Oui car ce sang délicieux, elle en veut, encore et encore et encore !
Non car si elle fait ça, c'est le lien du sang assuré.
Oui car croquer l'Assamite c'était vraiment sympa.
Non car si elle fait ça, c'est le lien du sang assuré. Comment ça je me répète ?

Et rebelotte pour un combat mental avec avocat, juges et jurés qui lui disent ce qui est mal et ce qui est bien. Ness marche en parlant toute seule et s'arrête soudain en voyant apparaître du coin de la rue le vampire de ses pensées tortueuses.
Elle se retourne, puis se remet dans le bon sens.
Il est toujours là, à quelques pas.
Et si on partait, Ness ?


* Non, j'y suis pour rien monsieur le Juge. Je plaide non coupable. On est là, on y reste *

Ca fait plaisir de le voir...
Hein quoi ? Depuis quand ?
Fichu lien mineur, c'est de sa faute !
Bon, vu qu'on est là, on peut essayer de s'occuper, tant qu'à faire.


" Tiens, l'Assamite ! On va faire un petit tour à l'Elysium ou on joue les traqueurs fou en bas de ma rue ? "

Faire comme si de rien n'était.
Oui, voilà, faire comme si cette envie de lui sauter dessus et de boire son sang n'existait pas.
Ca va aller, hein ?
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Johann Lenir le Mer 8 Avr - 22:45

Cinquième tour du quartier entamé... et même bientôt terminé.
Il est peut-être temps de rentrer là, non ? Après tout ce temps passé à traîner dans les rues, sans but. Il n'aura même rien appris en ce qui concerne les meurtres des vampires qui sont toujours perpétrés. Ce n'était pas vraiment ce qu'il cherchait, il n'y a même pas songé à dire vrai.
Tant qu'à rien faire, autant aller rien faire ailleurs, là ça en devient pathétique. Sérieusement, depuis quand il traîne les rues pendant des heures ? Ne dites rien, il l'a la réponse.
Si au moins il pouvait trouver quelque chose à faire pour s'occuper...
Mais non, même pas ! Il est obligé de continuer à ronger son frein.
Il n'a rien d'autre à faire que de penser : sang, Nesseria, sang... sang de Nesseria !


* Merde ! 'fait chier à la fin ! *

Oui quand il est contrarié il est souvent malpoli.
Ce n'est pas très beau, il le sait – et il s'en moque -, mais il n'a jamais vraiment reçu d'éducation le pauvre, il faut le comprendre.

Allez, dernier tour et il rentre, cette fois c'est sûr. Ben non, il ne peut pas s'en empêcher.
Ah tiens, celle-là elle n'était pas là tout à l'heure... C'est étrange, on dirait Nessie... Non ça c'est pas possible, il devient fou, c'est le sang de malkavien qui l'a contaminé... Ça par contre c'est vraiment impossible.
... Ces cheveux, cette allure... C'est bien elle !
Allez hop, demi-tour vite fait bien fait avant que... trop tard, elle l'a vu.


* Merde ! *

Ah bah oui là... c'est pas fini... il risque de le penser pas mal de fois dans la soirée.
Oui oui Nessie, c'est bien lui je t'assure, tu n'as pas eu d'hallucination.
Bizzare, ils ont tous deux eu le même réflexe. S'ils ne voulaient pas se voir fallait le dire hein... A quoi ça sert qu'on se décarcasse !?
En fait Johann lui il voulait la voir, mais de loin... là elle est... proche ! Et elle lui adresse la parole !
Bah y'a plus qu'à espérer que tout se passe bien. Il voulait connaître sa réaction lorsqu'il la verrait, il est servi !

" Sa rue ? " Elle habite là ? C'est bon à savoir ça, on le note dans un coin de la tête ça pourra servir.


« - Ness...
Pour être franc, ni l'un ni l'autre. Je passais par là, c'est un hasard total en fait. »


Pas mieux pour le moment, il est encore sous l'effet de la surprise.
Ô la jolie jugulaire... Non ! Pas touche Jolnir !
Surtout, éviter tout geste brusque, tout mouvement suspect, on laisse dague et sabre bien à l'abri sous l'imperméable et on poursuit la discussion avec la dame tranquillement.


« Alors comme ça tu crèches dans l'coin ? »

Eh mais c'est pas possible ! On dirait un puceau qui approche une fille pour la première fois ! C'est quoi cette réplique ? Il a intérêt à faire mieux que ça.

« Au fait, tu t'es remise de notre dernière rencontre ? Je t'ai fait souffrir comme tu le voulais j'espère ?
Tu m'excuseras encore une fois d'être parti avant le générique de fin mais j'étais en retard, un rendez-vous important... »


Ah ça y'est, là il est bien, ça c'est le Johann qu'on connait. Allez vas-y mon grand tu vas l'avoir !
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Nesseria Adent le Mer 8 Avr - 23:50

Ness hausse un sourcil en détaillant l'Assamite.
Où est passé Nessie ? Elle l'aimait bien ce surnom, pourquoi il l'appelait par son diminutif habituel ?
C'est encore la faute du lien mineur ça !
Il est pas comme d'habitude l'Assamite, c'est pas drôle, c'est...bizarre.


" Le hasard n'existe pas. "


Oui, bien sûr Ness, ça c'était une intervention utile qui va beaucoup aider au dialogue.
Ca c'est sûr.
Elle n'arrivait pas à se comporter normalement non plus.
Quelque chose gênait...quelque chose clochait.
A sa vision normale, se superposa celle de l'Assamite couvert de sang.
Un joli cadeau enrobé de sang.
Que ça serait bien !
Elle pourrait s'avancer et faire en sorte que cette vision se réalise...mais non. Elle peut pas.
Pas pour l'instant du moins.
Fichu lien...


* Oui oh ça va hein ! On a compris ! On va pas non plus se plaindre toutes les 2 pensées ! *

D'accord, d'accord, on arrête avec le lien mineur. D'ailleurs l'Insolent fait son retour en force ! Enfin ! Tout de suite ça remet d'aplomb pour le dialogue.

"Si tu veux savoir où je vis, t'as qu'à suivre les cris de douleur"

Hop, un petit sourire mauvais en coin.
C'est qu'on est fière de sa réplique ! C'est pas comme si on la sortait à tout le monde...
Faudrait mettre un panneau à force.


" Je suis là, alors ça veut bien dire que je m'en suis remise...ou alors ce n'est pas vraiment moi, mais juste un écho..."

Oulà, restons sur la terre ferme Ness, si on part dans la psychanalyse et les projections psychiques, on est pas arrivés au bout de nos peines.

" Sinon c'était pas mal...Dommage qu'on soient tombés si vite dans l'excès, tu sais la bête et tout. On a pas vraiment pu profiter de la souffrance pure et dure. C'est allé un peu vite et je n'ai pas vraiment eu le temps de faire les présentations avec ton arme blanche. Dommage, je ne connais même pas son ptit nom. "

Ca va mieux maintenant qu'on converse. Finalement rien n'a changé, pas vrai ?
Allez on se permet d'avancer d'un pas ou deux. Comme ça si jamais Johann se met subitement à saigner, comme ça pouf sans raison, hé bien on sera au premier rang pour recueillir la précieuse vitae.


" Oui, oui je comprends, et puis il fallait te laisser le temps de te remettre d'aplomb avant. Le flot de la fontaine vivante devait être refermé, tout ça, tout ça. "

Elle avait dit ça d'un ton distrait, accompagnant ces paroles d'un geste de la main qui donnait l'impression qu'elle chassait une mouche.
Rien que le fait de reparler de la soirée lui mettait l'eau à la bouche. Elle s'en lècherait presque les babines.
Avait-elle fait un petit eu d'osselet avec le sang de l'Assamite restant dans la semaine ?
Huuum non.
Dommage, elle aurait pu prévoir cette rencontre sinon. Là elle était prise de cours.
Et son atelier qui n'était pas loin...avec sa pièce spéciale où elle pourrait organiser une sympathique rencontre entre Johann et ses amis les ustensiles de torture.
Elle voyait la scène d'ici...
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Johann Lenir le Jeu 9 Avr - 13:49

Ce n'est pas normal, l'ambiance a un petit quelque chose de vraiment inhabituel et il serait de bon ton que ça ne dure pas, il n'aime pas tellement ça l'Assamite. D'une il n'est pas à l'aise dans ses baskets, et de deux... de deux ! Alors voilà, il a intérêt à bien vite se reprendre s'il ne veut pas finir dans le repère de sa malkav' adorée à se faire étriper et à servir de GPS pour ceux qui en auraient perdu la localisation.
Et pourtant... la perspective de passer un peu de temps avec elle en tête à tête, une fois encore, est si tentante. Si on occulte la possibilité qu'elle perde encore une fois les pédales et finisse par lui sauter dessus.
Hmmm... il la laisserait bien lui sauter dessus, volontiers même... si ce n'est pas pour lui pomper le sang !
Sang ? Ô son sang...cet arôme si intense, ce parfum de folie pure et cette petite touche de sadisme.

- Oui, juste une toute petite goutte s'il te plaît...
- Non ! Paaas bieennn ! Le sang de Nessie c'est tabou ! On en viendra tous à bout !
- Eh ! Vas donc eh... patate !!!

Humm bon... Non, il ne doit pas toucher à ce sang, il est nocif pour lui, et ça peut le devenir pour elle également... s'il venait malencontreusement à la vider entièrement, la pauvre. La pauvre... La pauvre ? C'est qu'elle aimerait surement ça en plus, cinglée comme elle est !

- Oui mais non, il ne faut pas la tuer. Et ne demande pas pourquoi, c'est comme ça, un point c'est tout. On ne va pas revenir sur le sujet une fois de plus.
- Fichu lien !
- Oui et alors ? Tu l'as bien cherché !
- Humpf !... Même pas vrai d'abord...

Tiens, mais c'est vrai qu'elle a des jolis yeux... il avait déjà remarqué, mais là ce soir ils sont encore plus beaux, et on dirait qu'ils brillent en plus. Ôôôôh...
Et les voilà partis dans une longue discussion, il vaut mieux cela qu'une nouvelle partie de sang-qui-gicle-dans-tous-les-sens, surtout là, en pleine rue, ça ferait désordre.
Alors on va satisfaire la gentille dame et on va lui servir des mots, à défaut de maux.
Et puis il l'a son tête à tête, non ?


« - Vraiment ravi que ça t'ai plu. Je reconnais que ce fut bref, un peu trop même.
C'était ta première fois, n'est-ce pas ?
...
Alors ça fait quoi ?»


Et un sourire moqueur qui fait son apparition au coin des lèvres, celle-là il lui a offert sur un plateau en or et il n'en est pas peu fier. Il laisse passer un bref instant de silence, savourant pleinement sa satisfaction personnelle, puis reprend.

« - Oh et... vraiment désolé d'avoir bâclé les présentations, pourtant je me suis appliqué : j'avais pensé que toi et mon tanto aviez été assez proches... je ne pouvais pas faire mieux, si ? »

Surtout, ne pas lui dire que l'aîné de la famille est présent ce soir, si elle voit le katana elle... non il devrait le savoir depuis le temps : elle ne peut pas être plus folle.
Elle a avancé là !? Il n'a pas rêvé ? Oula oula fillette, attention à ce que tu vas faire...
Ils ne se sont pas fait la bise, c'est vrai, mais ils ne sont pas obligé de le faire hein !
Ah, elle fait juste deux pas, c'est bien... Reste là hein, ne bouge plus !

Qu'est-ce qu'elle dit encore ? "La fontaine vivante", "le temps de se remettre d'aplomb"... Pfff, comme si elle l'avait vraiment amoché !
Même pas mal !
Bon, si un peu sur le coup, mais il ne faut pas lui dire, quoique, ça lui ferait peut-être plaisir. Et pourquoi il voudrait lui faire plaisir d'abord ?


« - Je crois qu'on n'était pas loin du cinquante-cinquante en terme de coups. Je t'accorde un bonus pour le sang que tu as réussi à me prendre ; tu as été aidée mais je suis gentil et d'humeur généreuse ce soir, je ne t'en tiens pas rigueur.
Donc on va dire que t'as remporté la première manche. Félicitations Nessie ! »


Voilà, le résumé du combat est fait, le vainqueur désigné. Johann a la défaite facile... il est bon perdant cet assamite. C'est surtout qu'il n'est pas passé loin de la mort ultime et qu'il est heureux d'être toujours de ce monde.
S'il n'y avait pas cette dépendance ce serait encore mieux, mais il peut s'estimer heureux, il faut croire.


« - Si tu me promets de bien te comporter, de ne pas sombrer dans l'excès comme la dernière fois, je veux bien qu'on organise une seconde séance. Mais de mon côté je ne suis vraiment pas certain de rester aussi zen et tu risques sérieusement d'y passer. Je préfère être franc et te prévenir, comme ça pas de surprise. »

C'est gentil ça Johann, vraiment. Oui, c'est une attitude vraiment très noble, elle va être heureuse de le savoir. Tant qu'il y est il n'a qu'à lui dire qu'il est devenu totalement accro à son sang, et qu'un jour ou l'autre il sera tellement en manque qu'il fera tout pour avoir sa dose, vraiment tout.
Ben oui, il faudrait bien qu'il lui dise... mais pas tout de suite, plus tard elle l'apprendra, mieux ce sera.


« - Sinon ce qu'on peut faire dans un premier temps, et puisqu'on est visiblement destinés à souvent se voir, c'est tenter de partager un repas, de manière civilisée cette fois. Enfin civilisée... tu m'as compris. Entre vampires de bonne compagnie, qui se respectent et s'apprécient. »

Là, soit il en a trop dit, soit pas assez.
C'est quoi cette proposition indécente ? Il lui file un rencart ? Il l'invite au resto ? Il a prévu le ciné après ça ? Et à la fin de la nuit il lui propose une dernier verre chez lui ?
Ou bien est-ce une manière de voir si tous les deux peuvent repartir d'un bon pied dans une relation qui promet d'être relativement difficile ?
Relation ? Qui a dit qu'il voulait établir une relation ?
Ce n'est peut-être pas une si bonne idée que ça après tout, mais ils peuvent au moins essayer de bien s'entendre. Ils ont certainement tous deux un intérêt à tirer de cette situation, alors autant que ça se fasse dans une bonne entente mutuelle, non ? Il en demande trop vous croyez ?



(L'auteur vous prie de bien vouloir l'excuser pour le bref les moments d'égarement qu'il a eu en cours de post. Merci pour lui.)
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Nesseria Adent le Jeu 9 Avr - 20:46

Boooon pour l'instant ça va, ils peuvent encore discuter sans se sauter à la gorge mutuellement et se saigner à blanc...enfin à rouge, le sang c'est rouge jusqu'à preuve du contraire.
Ness se détend un peu, elle regarde autour d'elle...oui le trottoir est large, sur sa gauche un immeuble menaçant, mais de l'autre la route est large, pas de risque de se retrouver coincée.
Pas de feu à l'horizon.
Tout va bien.
Y'a juste un Assamite dont elle voudrait bien faire son quatre heure du mat'.
Elle se met à rire devant la remarque de l'Insolent...Ironique ce soir.
Rien à voir avec un rire cristallin de Mary-Sue, ni un gloussement de groupie, ni un rire gras de camionneur du dimanche, ou un rire psychédélique de...Malkavien.
Non non, rien de tout ça, un rire made by Ness, sadique à souhait. On pourrait même y déceler des "nyark nyark nyark".
Bref, Ness se marre bien avant de lui répondre avec un air narquois, lui rendant son sourire moqueur par la même occasion.


" Ma première fois ? Si tu parles de ma première séance de torture avec un Assamite, oui, mais la première fois que je me fais embrochée par une arme blanche, oulà non. Ca remonte...trop loin pour que je m'en souvienne. Mais rassure-toi l'Ironique, ta fierté vampirique est sauve, tu as été parfait..."

Le petit plaisantin !
Ah son quoi ? Tanto ? Tanto plus, Tanto moins ?
Tss nul, Ness, vraiment nul.
Vaut mieux pas lui sortir, ça va être un fiasco.
Quel drôle de nom, quand même, de notre temps, on appelait une dague une dague, et un couteau un couteau.
Un poignard, un poignard.
Une épée...
Bref, on a compris le principe.


" Certes, je ne nie pas que nous avons été proches, mais c'était un peu rapide, aussitôt entré...pouf ressorti. Tu vois, moi, j'ai pris le temps de bien enfoncer lentement mon couteau, de le faire tourner, et de le laisser s'imprégner de ton sang...de toi quoi. Mais je ne t'en veux pas, tu es l'Impatient après tout, et tu ne connais sans doute pas les règles de la torture. "

Elle non plus ne les connaissait pas vraiment, c'était ses propres règles qu'elle utilisait.
D'ailleurs il existe un code de la torture ?
Un vieux bouquin poussiéreux qui en dicte les règles ?
Intéressante question.
Et il parle...
Il parle...
Il dit des choses bizarre non ? Il parle par énigme ou par code...comme l'Aliéné !
Leur rencontre à l"Elysium lui a laissé des séquelles on dirait.
Ness fronce les sourcils et essaye de décrypter entre les lignes.


" C'est quoi ça ? Tu joues les chiens apprivoisés ? Gentil, humeur généreuse, félicitations, vampire de bonne compagnie qui se respectent et s'apprécient ? "

Les mots étaient sortis avec de plus en plus de dégoût et de difficulté.
Ness le regardait d'un air suspicieux en se reculant un peu.


" Tu nous joues qui là ? L'Inepte ? Me dit pas que c'est de boire mon sang qui te fait dire tous ces trucs de mauvais goûts... Que tu deviennes un peu fou et que tu te parles dans ta tête, ça ça serait normal ! "

Il vient pas de dire qu'il était d'accord pour une autre séance de torture là ?
Et pour croquer une proie les yeux dans les yeux ?
Et pour lui donner son sang ?
Ah non, ça il l'a pas dit, mais ce devait être entre les lignes aussi.
T'as parlé trop vite Ness, va falloir rattraper le coup.


" Si j'ai bien décrypté, tu veux qu'on aille se partager une proie et qu'on finisse la soirée dans la joie et la torture ? Pas besoin de passer par des chemins détournés, va direct au but l'Impatient, c'est comme ça que je te préfère. Quant à te promettre d'être une gentille fille, non mais sérieusement tu croyais ce que tu disais ? "


Ness secoue la tête d'un air faussement dépité, mais le sourire moqueur trahit son état d'esprit amusé.

" Allez, j'avoue que l'autre nuit c'était un peu chaotique. La bête c'est pas drôle, j'aurais dû me maîtriser...Pour ton égo t'as qu'à te dire que tu me fais trop d'effet, l'Impatient Irrésistible. J'arrive à me contrôler d'habitude...enfin je me comprends. Je ne te promets rien, bien sûr..."


Les seules promesses qu'elle tient ce sont celles de menace de toute manière...On va éviter de trop en faire à l'Assamite sinon il va se lasser et se barrer.
Et ça ce n'est pas du tout ce que Ness veut.
Pas du tout.
Elle veut le retenir par tous les moyens...elle veut son sang...mais de manière moins brutale que la dernière fois, histoire de mieux le savourer.
C'est pour ça qu'elle en veut en fait, oui, pour l'apprécier à sa juste valeur, sans la bête et sa faim insatiable.
Juste le savourer.
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Johann Lenir le Jeu 9 Avr - 22:48

Woahou !!! Comment elle lui parle !!
Bon, il l'a vraiment bien mérité quand même, mais au moins il aura essayé une fois la technique douce... Échec cuisant, ne plus utiliser ! Il passe pour un idiot.
Et il vaut mieux pour lui ne pas relever les interventions de Nessie ou il risque de s'enfoncer encore un peu plus. Sérieux sur ce coup là elle a carrément raison !
Pour une fois...

Mine de rien la proposition a l'air de lui plaire, c'est déjà ça. Bon, elle n'a pas dit oui pour le ciné et le verre en fin de nuit mais qui sait ? Sur un malentendu il pourrait éventuellement conclure, ne pas mettre totalement de côté cette partie pour l'instant, on la ressortira.
Toutefois elle semble en avoir oublié un morceau, celui du « tu risques d'y passer ». Soit c'est volontaire, et ça pourrait se comprendre, peut-être a-t-elle des tendances suicidaires après tout ; soit elle n'y a pas fait attention... si c'est le cas, tant pis, lui il l'aura prévenu, c'est déjà ça.

Il s'accroupit sur le trottoir, face à Ness qui termine sa dernière phrase. Pas de promesse, mais elle lui aura dit ce qu'il voulait entendre. Sortant de la bouche de la rouquine... de ses lèvres écarlate, joliment dessinées, presque parfaites... Il aimerait tant pouvoir les mordre, ça doit être un tel plaisir, ça doit être.. humm... Oula il s'égare là, pardon.
Raclement de gorge.
Donc, venant du Fléau il prend ces paroles comme une sorte de promesse, ça y ressemble à peu près en tout cas, de loin... Disons qu'elle essaiera de faire attention mais si elle oublie ce ne sera pas très grave, voilà comment il faut le comprendre.


« - Mouais je comprends bien où tu veux en venir, te biles pas ma grande. »

Il commence à seulement se détendre et à reprendre son aplomb. Faut croire qu'il a dit ce qu'il avait à dire, qu'il a craché sa valda, c'était peut-être pas dit de la meilleure manière, mais c'était dit. Et elle en avait bien profité pour lui faire remarqué qu'il s'était égaré, normal.
Toujours à raz du sol, de temps en temps il regarde la rouquine de sa position qui pourrait sembler une marque d'infériorité ou de soumission, mais il n'en est rien. C'est plus une sorte de défi, ou pour se mettre lui-même en confiance et tester celle de Nessie, et par la même la tester elle et ses réaction face à ce type de situation.


« - Alors, partante pour ce dîner en tête à tête ?
J'suis peut-être assez bien à ton goût... j'peux le comprendre tu sais.
C'est quoi ? Les fringues ? J'suis pas assez bien sapé pour toi ? »


En disant cela il ouvre volontairement son imperméable pour dévoiler sa tenue vestimentaire, et laisser à la jolie rousse la possibilité d'apercevoir son katana.
Maintenant il peut se le permettre, il est plus sûr de lui, et redevient un brin provocateur.


« - Ou alors c'est ma tronche qui te plaît pas ? Si c'est physique là j'y peux rien, et toi non plus malheureusement. C'est le souci avec la régénération... »

Oh ! Voilà même qu'il se met à lui gâcher ses éventuelles répliques en la prenant de vitesse, c'est pas sympa ça.
J'm'en fiche !
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Nesseria Adent le Ven 10 Avr - 18:02

Visiblement le petit sermon de Ness a porté ses fruits. Exit l'Inepte, l'Insolent is back.
C'est nettement mieux maintenant. D'ailleurs pour célébrer ce retour, il s'accroupit.
Après tout pourquoi pas.
Son comportement a changé...a-t-elle réussi l'épreuve ?
Oui, c'est ça ! En fait tout ceci n'était qu'une épreuve ! Un test ! Il fallait qu'elle prouve qu'elle était bien Nesseria !
Maintenant qu'elle a passé les premières portes, elle se sent plus à l'aise. Et lui aussi vu qu'il retrouve son côté insolent.

Ness se détend un peu, elle se rend compte qu'elle était un peu en mode Fléau. Sur la défensive.
A présent ce n'est plus le cas...et si le Fléau n'est plus là, c'est le Malkavien qui prend le pas.
L'esprit tordu de Ness se remet à tourner en grinçant un peu.
Sa tête bascule sur le côté en observant l'Assamite qui lui parle en restant accroupi.


* C'est quoi maintenant ? Un rite de passage ? Le club des accroupis de minuit...d'accord, d'accord *

Phase 1 : On regarde d'abord si tout va bien aux alentours.
Phase 2 : on observe attentivement la position de l'autre.
Phase 3 : on s'approche un peu plus et lentement, oui lentement pour ne pas le brusquer, on s'accroupit à sa hauteur.
Phase 4 : on le fixe et on lui croque la jugulaire...Stoooop
On s'arrête à la phase 3.
Enfin, plutôt au début de la phase 4, c'est plus mieux.

Donc, les deux vampires, sont là accroupis comme deux idiots.
Et ensuite ? C'est à celui qui dure le plus longtemps ? On se tourne autour comme deux babouins avant de se battre pour un bout de territoire ?
Tournicoti, tournicotons...Non, il ne bouge pas. Ca ne doit pas être ça.

Ooooh mais que voyons-nous ?
On dirait un fourreau d'une arme...longue et tranchante.
Intéressant, vraiment très très intéressant.
Q'est-ce qu'il dit ? Comment ne pourrait-il pas être à son goût ? Au contraire il a un superbe goût...


* Il parle du goût vestimentaire et de son allure, pas du goût de son sang *

Ah oui ! Tout de suite c'est le sang qui vient à l'esprit de Ness.
Ca se comprend, non ?
La Malkavien prend un air songeur en l'observant sous toutes les coutures. Elle prend bien son temps, scrutant aussi bien les détails de son visage que de ses vêtements, passant de ses yeux bleus, à ses mains, puis revenant à son tee-shirt, à ses cheveux, ses chaussures, sa bouche, son manteau, son nez et sa gorge...

Le scanner effectué, elle hoche de la tête d'un signe approbateur.

Du point de vue de Johann, cela paraissait être une observation détaillée normale, mais s'il voyait à travers les yeux de la Malkavien, il aurait peut-être quelques hésitations à poursuivre leur soirée ensemble. Peut-être que son regard pétillant et le mordillement de ses lèvres trahirent le fait qu'elle voyait bien plus qu'un beau gosse insolent.

Ce que Ness vit réellement, c'est des yeux bleus parfaits pour aller batifoler avec sa collection dans du formol ; des mains solides qui accueilleraient en leur paume aussi bien des clous, des pieux ou des couteaux, et qui pouvaient aussi se poser sur elle ; un tee-shirt sous lequel se cachait un torse qui pouvait être orné d'un magnifique Y ; des cheveux...qui ressemblaient à des cheveux dans lesquels elle y aurait bien fait glisser ses doigts ; des chaussures qui dissimulaient des pieds pouvant marcher sur du verre ou subir la si célèbre torture de la plume ; une bouche dont la langue pouvait être arrachée...un bouche qui pouvait lui mordre la gorge aussi et bien d'autres endroits ; un manteau...classe, oui elle le lui piquerait bien et enfin un nez...qui ferait un joli "crack " en se cassant.
Et sa gorge...inutile de vous faire un dessin.



* Y'a pas des intentions bizarres qui se sont glissées dans ma vision là ? Mais où est donc passé Charlie ? *


Après ce petit cours d'anatomie, Ness se fendit d'un sourire malicieux. Elle n'approcha pas plus, respectant le rite étrange de l'Assamite, se contentant de lui répondre en commençant à avoir des fourmis dans les jambes.


" Mes critères sont tout autre l'Impatient, tant que tu ne ressembles pas à un Nosfe, donc à rien, ça me va. Ta tenue m'importe peu, je n'ai moi-même aucun goût vestimentaire, t'as qu'à voir ! Enfin, le tee-shirt est peut-être de trop, je te préférais sans la dernière fois. Et ta tête est très bien, au contraire, elle serait magnifique, plantée en haut d'un piquet. "

Nyark.
Ooh allez on plaisante l'Assamite, tu es très bien comme tu es, faut pas commencer à douter de toi.
A moins qu'il ne cherche les flatteries...mais dans ce cas Ness n'y voit pas d'intérêt. Ca serait comme tous ces hypocrites de l'Elysium.
On préfère la spontanéité et la franchise chez miss Nesseria, oh ça oui !



"Huuuum je connais un fast-blood dans le coin, si t'es partant. Y'a une boîte de nuit pas loin, et vu le quartier on a droit à du grand cru. Oui môssieur l'Impatient ! Le gratin fortuné de la jeunesse parisienne décadente qui va passer ses nuits dans des bars huppés. Je te préviens par contre, qu'ils prennent souvent des drogues et que les effets sont parfois surprenants chez nous...mais pas dénués d'intérêt, ça nous fait voir pleins de choses. Ca te va ? "

Ose l'Impatient, ose, tu ne le regretteras pas...
Ness connaît le coin, elle sait où se servir et surtout où se planquer pour déguster son repas.
Mais elle est un peu nerveuse, elle n'a pas l'habitude de partager ses repas.
Encore moins avec un vampire comme l'Impatient.
Va-t-elle réussir à manger sans vouloir lui sauter à la gorge ? Huuum pari risqué, mais c'est ça ou il s'en va.
Et ça, pas question, elle a envie de faire pleins de choses avec lui, oh oui, pleins !
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Johann Lenir le Ven 10 Avr - 20:49

Eh mais elle n'est pas drôle, pourquoi elle se met accroupie aussi ? Bah !
Mouais d'accord, il a compris, il vient de saisir le message que lui a envoyé le dernier regard un peu étrange de la rouquine. Elle l'a quitté pour un monde meilleur : celui où les éléphants rose volent, où tous les enfants sont cannibales, où les nuages sont fait de coton, et où les lapins sont d'horribles monstres assoiffés de sang (pas des vampires hein, mais un truc dans le genre), et encore plein d'autres choses merveilleuses de ce genre.

Ce que ça doit être bizarre d'être malkavien quand même, ils ne doivent pas voir les choses de la même manière que les autres. Et alors qu'elle lui fait le même coup qu'Alina leur avait fait à l'Élysium, lui s'interroge sur le mode de vision certainement très particulier des vampires du clan de la lune. À part ça et la regarder le temps qu'elle se décide à sortir de ses pensées, il n'a rien d'autre à faire, alors bon.
Ah si... mais non...
Oh, c'est tellement tentant... Une toute petite tape sur le front, du bout des doigts, juste assez fort pour la faire basculer en arrière et qu'elle se retrouve les quatre fers en l'air. On rigolerait une minute ou deux, enfin lui certainement, elle peut-être moins.
Oublions vite cette idée, sinon il va finir par le faire et il sent que c'est pas encore le bon jour. Quand ils se connaîtront un peu mieux il pourra reconsidérer la question.

Ahhhh ! Elle se réveille, si ce sourire annonce les prémices d'un réveil... Oui, c'est bien le cas !
Et en plus elle s'est levée, si je puis dire, du bon pied : Nessie lui sert pléthore de compliments - oui enfin deux, ce qui venant d'elle semble être beaucoup, d'autant plus qu'ils ne sont pas si déguisés que ça.
Bref, après cette avalanche de gentillesses à la sauce Nessie, elle se décide à répondre à la proposition du nouveau-né. Et c'est qu'en plus elle a l'intention d'y aller tout de suite !
Il n'avait pas vu ça sous cet angle, mais après tout, maintenant qu'il est là et que visiblement ce n'est pas loin, why not ?

Il se relève, parce qu'il en a marre et qu'ils passent pour deux crétins à se regarder l'un et l'autre, accroupis sur le trottoir en plein milieu de Paris à minuit et demi... Même s'il n'y a apparemment personne qui les regarde.
Toujours dans un souci de respect de la femme et des principes de politesse - on va y croire... - il a pensé à tendre la main à la belle rouquine pour l'aider à se relever à son tour, et s'est dit que finalement il ne valait mieux pas... Une assez mauvaise expérience avec elle la dernière fois qu'il a fait ça. Mais il y a pensé, durant une toute petite fraction de seconde, c'est déjà ça. C'est l'intention qui compte qu'on dit, et il l'a eu, l'intention, alors ça compte !
Un, deux, trois, quatre...
Ben quoi ? Pfff
Haussement d'épaules...


« - J'te suis ma belle, montre-moi le chemin.  »

Il lui dit cela d'un ton tout à fait neutre, arborant un léger sourire, tout de même et ne quittant pas ses yeux gris de son regard azur...
Ralalala... quels yeux elle a !
Moui, bref...

Il y a quand même cette histoire de drogue là... il a déjà bu du sang imbibé d'alcool ou de trucs pas nets, il n'avait pas trouvé ça super fun – comme ils disent les jeunes – au contraire même.
M'enfin, si Nessie dit que c'est bien, pourquoi pas, et puis dans le feu de l'action peut-être que ça apportera un petit plus, qui sait...
Il faut bien faire de nouvelles expériences, n'est-ce pas ? Et là il en a déjà l'eau à la bouche, rien que de penser à la soirée qui se profile... hummm... ça risque d'être assez sympa. Espérons que rien ne vienne gâcher la petite fête qu'ils viennent de s'organiser, et que la Bête restera bien sagement là où est sa place : coucouche panier !


« - Tu comptes y entrer dans cette boîte ou tu espères cueillir notre repas devant ? Nan parce que je doutes qu'on m'laisse entrer avec mon attirail, ils vont pas m'les garder au vestiaire... »

Non, pas ça, tout de suite les mauvaises pensées ! Vraiment irrécupérables !
Il parle de ses armes, de sa dague et de son sabre japonnais. Faut qu'il les laisse quelque part en attendant, dans un endroit sûr, un endroit de confiance, le mieux aurait été chez lui mais bon... Ou alors elle ira toute seule chercher le repas, lui restera dehors, et ce ne sera pas à discuter, oh que non. Il ne se séparera pas si facilement de ces bébés.
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Nesseria Adent le Sam 11 Avr - 23:36

Youpi on a réussi l'épreuve des accroupis !
Ben si, regardez, l'Impatient se relève.
On l'imite et on s'étire au passage pour se remettre d'aplomb.


" Allez, c'est parti alors. Tu ne vas pas le regretter, l'Impatient ! "

Ness frappe dans ses mains, fait volte-face puis entend la seconde réplique de l'Assamite.
Elle fait un bond pour se remettre face à lui, arborant un air faussement sérieux. Elle s'approche, soulève un pan du manteau de l'Assamite et observe les armes en penchant la tête sur le côté, comme si elle elle regardait une image en biais.
On pourrait peut-être les découper un peu, non ? Un p'tit carnage comme on en faisait dans le temps ! Ooooh allez Ness, ça fait un bail qu'on a pas pris un bain de sang...
Allez...


* Ca ne serait pas raisonnable...*


Depuis quand on est raisonnable ?
Rappelle-toi ces petites soirées sympathiques chez les généreuses familles qui t'hébergeaient pour la nuit quand tu as dû quitter notre bon mais trop strict seigneur Amaury...Souviens-toi comme c'était bien mieux qu'avant ta rencontre avec lui.


* C'est vrai que je pouvais remercier mes hôtes d'une manière plus radicale une fois étreinte. *

Un petit "hihihi" échappa des lèvres de la Malkavien en se remémorant ses sanglants souvenirs de séances de tortures amusantes.
Elle chassa néanmoins rapidement ses souvenirs en secouant la tête avant de revenir au futur...enfin au présent...au futur du passé quoi.



" Héééé non ! Ils ne te laisseront pas entrer avec ça. Fort dommage, on pourrait bien s'amuser sur la piste de danse avec "

Ness agrémente sa remarque d'un clin d'œil malicieux.
Regarde l'Assamite, je fais comme toi, le code pour être énuclée !



" T'en fais pas l'Impatient, on attendra dehors. Y'a une ruelle pas loin, hors du champ de vision des gorilles qui garde l'entrée de la grotte assourdissante aux lumières psychédéliques. Dès qu'un de ces dépravés titubant passe...hop, on peut le cueillir telle une pomme trop mûre."



Ness avait accompagné ses paroles d'un mouvement de la main, mimant le geste d'une main cueillant une pomme imaginaire. Elle termina en pointant du doigt l'Assamite tout en hochant de la tête d'un air satisfait.
Elle resta comme ça, quelques instants, ne détachant pas son regard du sien, avant de faire brusquement volte face en frappant une nouvelle fois dans ses mains.



" En avant moussaillon ! Partons à l'abordage d'un navire sombrant dans les profondeurs de la décadence humaine ! J'ai envie de croquer de la jugulaire et de faire mumuse avec mes jouets ! J'espère que tu as le cœur bien accroché, j'ai l'intention de faire preuve de mes talents de découpeuse. "



Elle s'était encore retournée, abusant des tournicoti, tournicotons, et marchait à reculons sur le bord du trottoir, juste le temps que l'Assamite la suive et se mette à sa hauteur.
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Johann Lenir le Dim 12 Avr - 16:50

Oh la curieuse ! C'est un vilain défaut Nessie, tu devrais le savoir, c'est même un péché, tu iras en enfer !
On repassera pour la menace... Lui promettre un séjour au paradis serait plus indiqué pour lui faire peur...
M'enfin, quoiqu'il en soit elle vient de jeter un oeil à l'attirail de l'assamite, et ça a l'air de bien lui plaire... c'est que c'est assez conséquent faut dire, ce n'est pas du petit matériel qu'il a là.
Un jour peut-être la laissera-t-il jouer avec, si ça devient plus sérieux entre vous... on verra.

Elle lui fait part du plan qu'elle a en tête pour cueillir sa pomme trop mure. Facile, à part attendre que le livreur passe il n'y a rien à faire, Même pas besoin de faire l'appoint en monnaie ils n'auront pas à le payer.


« - Mouais, c'est la solution de facilité quoi... On n'aura même pas à s'fouler. Moi qui pensais qu'on allait s'amuser dès le début, même pas ! M'enfin, si tu me promets un spectacle digne de ce nom pour la suite, je veux bien faire l'impasse sur la première partie. »

Nessie lui sort un truc en rapport avec un bateau, des pirates, Johann ne voit d'ailleurs pas très bien le lien, mais puisqu'elle le dit, oui pourquoi pas.
Le reste par contre il connait "croquer de la jugulaire", "talents de découpeuse", ça c'est un langage qu'il aime...

Pas le temps de répondre, paf ! Elle a déjà fait demi-tour et s'est mise en route, c'est limite si elle n'y va pas en sautillant comme une gamine. Tourne dans un sens, dans l'autre... un peu de marche arrière le temps que l'assamite la rejoigne et re-marche avant, puis un bond de temps en temps, et encore des petits tours, des détours, des contours et des tours de c... (non, ça on ne dit pas !)
Mais c'est qu'elle a l'air vraiment ravie de cette petite sortie improvisée ! C'est bien la première fois qu'il la voit si... joyeuse.


« - T'en fais pas pour mon coeur Nessie, il est à sa place et il ne compte pas partir. Je t'autorise à utiliser l'ensemble de tes dons, même plus encore si t'en as envie, sois imaginative ça va me plaire. »

Mais oui ça lui plaira, il le sait très bien, il va y avoir du sang, et aussi la rouquine, ça ne peut être que bien. Les cris, la drogue et l'alcool ce ne sont que des options à ses yeux, mais puisqu'elles risquent d'être au programme, autant en profiter.

Et ils continuent à marcher en direction de cette fameuse discothèque, Johann se laisse guider par sa compagne qui connaît visiblement bien la route. Ness toujours aussi enjouée, Johann, impassible, la regarde progresser à sa façon si particulière.
Maintenant qu'il est à côté d'elle il ne ressent plus réellement le manque que le sang du Fléau lui procure, bien sûr il y pense toujours et son instinct de prédateur le pousse à regarder chacun des mouvements de la rouquine pour les enregistrer, les analyser, les décrypter, déterminer le moment le plus opportun pour frapper et lui arracher la gorge afin de boire sa vitae...
... Que de pensées qu'il préfère occulter car il ne le veut pas, au fond de lui il ne veut pas en arriver là.
Il ne serait pas accompagné de la rouquine il se serait frappé la tête contre un mur, se maudissant de tout ceci... Quel sombre idiot il est en vérité, quel être pathétique... incapable vouloir de mettre fin aux nuits d'une simple malkavien, une camariste sans aucune espèce d'importance, comme tous les autres en fait.
Non, c'est la Bête qui parle, encore et toujours elle, cette chienne de frénésie meurtrière, assoiffée de sang, jamais pleinement rassasiée, une véritable plaie dans la non-vie de Jolnir qui désire être seul aux commandes, et seulement lui. Il n'y a pas de place pour deux dans ce corps si parfait que sa nature de vampire lui confère.

La route se fait donc ainsi, lui perdu une fois de plus dans ses pensées qui le rongent à petit feu, elle sautillant et tournicotant à n'en plus finir autour de l'assamite qui ne se rend pas compte qu'ils viennent enfin de s'arrêter dans une ruelle sombre, et que la belle rousse est redevenue un peu plus calme, sérieuse, ou concentrée, au choix, lui ne sait pas très bien là.
Johann aussi va devoir revenir sur terre, les hostilités sont pour bientôt.
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Nesseria Adent le Dim 12 Avr - 18:35

L'Assamite était un peu grognon au début, mais il suivit quand même Ness qui sautillait joyeusement. Elle n'aimait pas vraiment l'acte de chasser en lui-même, c'était long, rébarbatif et demandait des efforts pour attraper sa proie.
La Malkavien était plutôt adepte des pièges et préférait nettement ce qui advenait après avoir attrapé la proie.
L'Impatient, lui, semblait préférer la chasse en elle-même.
Tant pis, si jamais il devait se revoir pour un autre dîner, ils feraient ça à la manière de l'Assamite.
50-50 comme on dit.

Quand ils arrivèrent dans la ruelle, Ness reprit son sérieux.
Pas question de laisser sa folie lui gâcher sa future torture, oh ça non !
Il faut un temps pour s'amuser, un temps pour chercher de quoi d'amuser.
Ness s'arrêta subitement et tenta d'aiguillonner ses sens.


[lancer de dés : Auspex nv1 - intensification des sens => Réussite]

Collée au mur de la ruelle, les yeux fermés, Ness se concentre sur la faune humaine environnante, essayant de capter les bruits et odeurs du coin. Ses mains s'agitèrent comme si elle manipulait des marionnettes, comme si c'était elle qui faisait bouger les gens qu'elle entendait marcher et parler.
Petites marionnettes humaines manipulées par les ténèbres.


" La voie est libre l'Impatient, je te laisse cueillir la pomme qui te tente le plus, voire deux si tu es gourmand..."


Ness avait rouvert les yeux et se léchait déjà les babines à l'idée d'avoir son repas gratuitement et son jouet pour la soirée, voire plus si affinités.
Elle se décala pour aller repérer le terrain tout autour, voir où ils pourraient jouer les bourreaux.
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Johann Lenir le Mer 15 Avr - 11:11

Oui, la folle rouquine est à nouveau bien calme. Dans la ruelle où ils se sont arrêtés elle en ferait presque peur, à se coller contre le mur pour se mêler aux ombres, se concentrant sur on ne sait quoi...
Et c'est là qu'elle perd toute sa crédibilité : elle a besoin de bouger ses mains dans tous les sens comme ça ? Que fait-elle au juste ?
S'il le savait... le pauvre...

Elle se réveille finalement, pour la seconde fois de la soirée, et prononce le mot magique à l'intention de Johann. C'est à lui de jouer !


« - Prie ton dieu pour que je n'abîme pas trop la pomme en la cueillant... »

Après tout elle le laisse faire, c'est un risque à prendre.
Il n'en fera rien, bien sûr, et si le panier est rempli de pommes alcoolisées et imbibées de drogues de tous genres il n'aura pas grand chose à faire pour les convaincre à se laisser prendre... une bonne petite tape derrière les oreilles devrait suffire ; pas trop fort quand même, pour ne pas décoller la tête du reste du corps... Le mieux aurait été le pouvoir de Quietus dans une telle situation, mais il ne l'a pas encore développé, à son grand regret.
Donc, petit rappel des règles élémentaires : pas d'armes, pas de coup de canine, pas de coup trop violent... Pfff ça va pas être de la tarte !
Le tout est de se contrôler, il sait faire ça notre assamite, hein ? Bah oui alors on va voir comment il s'en sort.

Mode prédateur imperturbable : On
À son tour il rejoint les ombres, son lieu de prédilection, son chez-lui, son territoire, il y évolue comme un poisson dans l'eau. Attention toutefois à ne pas mélanger les deux : mettre le poisson dans les ombres et l'assamite dans l'eau. Bon, ce dernier ne risquerait rien, il est déjà mort et ne se noierait pas... mais le pauvre poisson... * sniff *
Imperturbable ? Oui il aurait pu, si Nessie... Mais où va-t-elle ? C'est trop dur de lui dire ce qu'elle compte faire ? Hein !?
Marf, après tout...
Tant pis pour elle, lui s'en fiche pas mal si elle manque les préliminaires.
Mais c'est important quand même, il faudra qu'il lui dise de ne pas trop les négliger. S'il y pense...

Nous y voilà, seul à seul, le chasseur et sa proie.
Ah non, la proie manque à l'appel... Jolnir n'a pas fait son choix.
Donc, le vieux à moitié chauve, non, pas de clodo ; la blonde fringuée comme une... comme une (!), non plus, pis elle est trop loin ; oh tiens, la porte de derrière de la discothèque s'ouvre, voyons voir les trésors qu'elle leur envoie. Humm, de la chair fraiche, du petit jeune bien en forme, mais incapables de tenir debout.
Johann va agir comme tous les prédateurs : choisir celui du troupeau qui semble le plus faible, le petit dernier qui traine la patte, isolé, mis à l'écart par ses compagnons, celui qui ne manquera à personne !
Et justement il y en a un parmi la bande, qui visiblement n'a rien à voir avec les deux autres, il semble seul et bien à point niveau taux d'alcoolémie et substances illicites, c'est limite s'il ne marche pas... ah si, ça y est il le fait, il est à quatre pattes... Et se couche... Il ne bouge plus... Déjà mort ? Il n'a encore rien fait !


* Merde alors ! *

Bon, plus personne autour, les autres sont assez loin, c'est le moment.
Johann s'avance vers lui et le prend le par bras. La victime a l'air de vouloir protester mais le coup de pied dans la bouche semble l'avoir fait taire... Oui c'est bon, il ne dira plus rien.
Et l'Assassin le laisse là finalement, il est beaucoup trop... pas assez... Il ne gueulera même pas sous la torture dans l'état où il est, ce n'est pas intéressant !

D'un rapide coup d'œil dans la ruelle il s'assure que le couple qui est sorti en même temps que la loque qu'il a devant lui n'est pas trop loin et qu'il a la possibilité de les cueillir. De la façon dont ils marchent ils n'auraient pas pu aller bien loin, un pas en avant, deux en arrière, trois sur le côté... mais ils tiennent debout, et seront plus au goût de sa partenaire d'un soir, vu qu'il seront capable de réagir, un peu.

Il se dirige vers eux, technique envisagée : la violence, toujours la violence... Si Nessie lui avait dit où elle comptait aller avant de se tirer on ne sait où, il aurait pu essayer de les y attirer, mais non, pensez-vous !
Ils sont deux quand même, il faudra faire attention à ce que le second ne crie pas pendant que Johann s'occupe du premier.
Qui criera le plus fort ? La fille à coup sûr. Elle est donc la première à recevoir un coup de poing sur la tempe relativement violent qui a le mérite de la faire voler... et retomber deux mètres plus loin, certainement bien sonnée.
Le mec lui n'a pas encore percuté... Pourquoi il regarde le vampire comme ça ? Tant pis pour lui... et un crochet du gauche dans la mâchoire ! Paf !
Il ne l'a pas volé celui-là ! Héhé !!!
Oh, c'est qu'il résiste le bougre, il n'est pas K.O., et il saigne déjà... Heureusement que Johann a mangé un morceau avant de venir et que ce n'est que la lèvre qui est un peu ouverte.
Ne bouge pas... là... comme ça...Coup-de-coude-pas-trop-fort-mais-juste-assez-sur-la-nuque ! (avec l'élan et le petit saut qui va bien, vous voyez ? ^^)
Cette fois il est assommé, c'est bon.
Johann 3 - Humains 0

Ô la belle prise ! Il est fier de lui ! Il chope ses victimes par le col et les entraîne avec lui retrouver les ombres, et attendre que la belle rouquine daigne bien faire son retour.
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Nesseria Adent le Mer 15 Avr - 21:03

Des murs...trop près, bien trop près ! Quelle idée d'être venue dans cette ruelle !

* C'était TON idée en plus...tss réfléchis la prochaine fois. *

Ca ne va pas être possible là...aucune porte dérobée ne donne sur la ruelle, il n'y a que des poubelles, des déchets et...oh un chat qui vient de passer.
Minou, minou, reviens...mais reviens bon sang !


" Peuh ! Sale bête ingrate...Bon, y'a pas trente-six solutions, si on veut faire les choses correctement, va falloir rentrer à la maison. "


C'était la meilleure solution, forcément. Chez elle au moins y'avait tout un bel attirail pour découper, scalper, décaper, dépecer et encore plein d'autres jolis choses à faire avec des verbes en "er".
Un joli programme !
Mais ça voulait aussi dire ramener l'Assamite chez elle...
Bon d"un côté ça pouvait être sacrément fun...Du sang, des tripes, de la torture, entre vampire ça pouvait être très...intéressant. Surtout que l'Impatient c'était pas le premier vampire venu quand même, il avait fait ses preuves lors de leur seconde rencontre.

De l'autre, cela pourrait être un peu risqué...elle a déjà bu son sang, lui le sien. Une chose en entraînant une autre elle pouvait se retrouver avec un lien majeur. Dilemme, dilemme.


" On va être prudente, hein ? Y'aura bien assez de sang et de distraction pour t'empêcher de te rabattre sur lui. "


Cause toujours...
Bon, c'est pas tout ça, mais en attendant l'Impatient a peut-être réussi à choper quelque chose.
Demi-tour, allons voir ce qu'il en est.
Mais c'est pas lui qui surgit hors de la nuit ? [spéciale dédicace]
Il traîne quoi...oooh deux proies pour le prix d'une ! Quel gourmand cet Impatient, vraiment.
Ness revient vers lui en marchant, se frottant les mains et se mordillant les lèvres en ne quittant pas des yeux l'Assamite.


" Bravo l'Impatient, tu as été rapide. Belle prise..."


Elle lui aurait bien ébouriffé les cheveux, genre "bon toutou qui a ramené une proie" mais il était bien trop grand pour elle. Et puis il l'aurait sans doute mal pris...Faudrait pas le mettre de sale humeur, sinon pas de soirée.
Tant pis, elle lui adresse deux pouces levés en guise de victoire, et s'accroupit pour étudier les humains, les attrapant par les cheveux pour regarder leur tête et tâter leur jugulaire.
Elle renifla bruyamment en affichant une moue dégoûtée.


" Sacrément imbibés mais pas grave, la douleur les dégrisera. T'as pas pu t'empêcher d'en prendre deux, hein ! J'espère que t'as pas les crocs plus gros que le ventre. "


Tiens, y'en a un qui saigne déjà...allez, un petit bonus, on l'a bien mérité, même si c'est l'Assamite qui a fait le boulot.
Ness resserra sa prise sur les cheveux de l'homme et vint lécher ses lèvres qui saignaient. Ce fut un maigre butin mais ses papilles apprécièrent néanmoins le cadeau.
Elle se redressa en frappant dans ses mains, avant de se retourner brusquement.
Y'a comme eu un bruit bizarre non ?
Raah les méchants murs qui essayent de se rapprocher, on vous a vus, pas la peine de faire semblant d'être immobiles !


" Bon, monsieur l'Impatient je te propose de ramener ces petits jouets vivants jusque chez moi. On se marrera plus qu'ici, et on y sera plus à l'aise. Personne pour nous déranger. "

Un sourire cruel accompagne ces paroles, signe que Ness prévoit une looongue fin de nuit pour les malheureux humains.
Si Ness était un peu hésitante avant, maintenant plus de doutes, pouf envolés les doutes ! Priorité aux marionnettes, et si jamais ils dérapaient avec Johann...hé bien tant pis, son sang en vaut le coup. Tant que la bête ne s'incruste pas comme une fourbe.
Le jeu en vaut la chandelle...
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Johann Lenir le Ven 17 Avr - 14:27

La belle rousse aux yeux envoutants fait son retour, elle n'a surtout pas intérêt à faire à Johann une seule remarque désobligeante, oh que non, sur quoi que ce soit d'ailleurs ! Sinon c'est simple, c'est mawashi geri direct dans les canines suivi d'un coup de boule si elle a encore faim.
Nomého, il veut bien être gentil, mais il y a des limites tout de même. Et puis ce n'est pas parce que madame est le Fléau, ou ancilla de son clan, ou Caïn sait quoi encore qu'elle peut espérer que l'Assamite lui obéisse au doigt et à l'œil.
Il a pensé quoi là ? "belle rousse", "yeux envoutants", c'est bien ça hein ? Ça ne va pas mieux lui... Ben non, c'est sûr que ça ne va pas mieux, mais quand même... regardez-là ! Vous avez vu ces yeux !?
Il ne va pas passer la nuit s'il continue comme ça, il vaudrait mieux pour lui qu'il arrête tout de suite de penser à des pareilles choses sinon il va déraper à un moment ou à un autre, c'est certain. Et ça va finir en bain de sang de vampires, et non d'humains, et l'un des deux risque d'y passer... Donc oui, on oublie ce genre de pensées, et maintenant !

Oh ! Il a droit à un compliment, et pas déguisé du tout cette fois. Elle est en progrès, espérons que ça dure un peu, pour le plus grand plaisir de Johann.
Toutefois Nessie lui adresse une petite réflexion sur le fait qu'il a cueilli deux pommes... Mouais, disons que ça passe, il ne lui en tiendra pas rigueur, pas tout à fait.


« - Ils étaient deux, tu voulais que je fasse quoi ? Et puis comme on dit, plus on est de fous, plus on rit ! »

Silence... Raclement de gorge...

« - Oui enfin... c'est une expression. Tu seras la seule folle de notre petite bande, rassure-toi ! »

Clin d'œil, et non ce n'est pas une invitation à se faire énucléer.
Johann affiche un sourire pour le moins taquin, il est assez fier de sa bêtise.
Sourire qui disparaît bien vite... Eh mais oh ! Elle fait quoi là ? D'où qu'elle se permet de goûter le repas, que Johann a préparé avec amour, avant même de passer à table ? Mais... mais... c'est d'un malpoli !!
Le coup de pied a été retenu à la dernière seconde ! La soirée a bien commencé, il ne faudrait pas tout gâcher à cause de ce petit coup de langue mal placé, si ? Bon... on se calme Johann, on se calme...
Il se calme.

Mais soudain, c'est le drame !
Que vient de dire Nessie à l'instant ? "Chez elle" ? Elle veut qu'ils aillent chez elle ?
Oui alors bon, madame est très sympathique et tout et tout, mais elle précipite un peu les choses vous ne croyez pas ? Certes ce n'est pas leur premier soir ensemble, mais c'est leur premier rencart officiel. Elle va un peu vite en besogne, c'est à peine s'ils se connaissent vraiment !
Reprenons notre sérieux deux secondes quand même... là, ce qu'elle propose c'est un aller direct dans l'antre du démon, et il ne sait pas ce qu'il l'attend une fois sur place... elle sera sur son territoire à elle, avec ses armes à elle, si jamais ça tourne mal il n'aura très certainement aucune chance de s'en sortir. Bien que visiblement elle n'ait aucune mauvaise intention à l'égard de l'assamite, ce dernier n'en demeure pas moins prudent, et il a intérêt à continuer de l'être. Au moins ça l'aidera à penser à autre chose d'autre qu'au sang de la belle, ce divin nectar...
Et ben voilà, il est reparti ! Humpf...


« - J'ai toujours rêvé de voir à quoi ressemble la tanière d'un malkav'. Tu me combles, c'est trop pour moi. »

C'est surtout son chez elle qu'il veut voir, les autres malkaviens il s'en fiche pas mal. C'est elle qui l'intéresse, c'est de son sang à elle dont il est dépendant, c'est dans sa peau à elle qu'il veut planter ses crocs, ses griffes, pour faire couler sa vitae et s'en délecter...
Non, il ne faut pas que ça arrive, ni ce soir, ni aucun autre soir... ça pourrait être dangereux pour elle et pour lui. Si dangereux que ça en devient encore plus attrayant... Mmm...


« - Passe devant avec la greluche, je prend le mec... Direction : chez Nessie ! C'est parti ! »

Oui, mieux vaut changer de sujet, de pensées... mais on ne se défait pas si facilement de pensées de la sorte. Alors qu'il chope l'homme qu'il a assommé peu de temps avant pour le porter au mieux et que ça ai l'air assez naturel, il continue sur sa lancée, contre son gré, ruminant encore et toujours les mêmes choses. Le souvenir du goût du sang de Nessie refait surface, lui infligeant une dose de manque, une piqure de rappel pour qu'il prenne sa dose d'héroïne... Les deux humains ne vont pas être de trop cette nuit s'il veut résister à l'appel.

La rouquine se met en route, Jolnir lui emboîte le pas, de nouveau distrait, à croire qu'il ne sait pas marcher sans tout de suite se mettre à penser à des milliers de choses qui n'ont aucune espèce d'importance. L'important, pour l'heure, est de passer une nuit mémorable en compagnie d'une vampire plutôt pas mal et de deux réserves de sang frais qu'ils comptent bien faire souffrir le plus possible, pour le plus grand plaisir de nos deux suceurs de sang.


« - C'est pas trop loin j'espère ? Sinon je vais devoir l'entamer pour passer le temps... et l'alléger un peu, il pèse à chier l'enfoiré ! »

Non, il n'est pas si lourd que ça, pas pour un vampire en tout cas. C'est juste histoire de dire quelque chose, de faire la conversation, de penser à autre chose qu'à Nessie...

L'idée de cette soirée n'est peut-être pas si bonne après tout, mais seul le temps, et ce qu'il en feront, pourra nous le dire.

Alea jacta est.
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Nesseria Adent le Sam 18 Avr - 16:31

C'est qu'il serait un comique déguisé l'Impatient, on pourrait l'appeler l'Ilarant...ah non zut ça s'écrit avec un H.
Ca marchera pas comme surnom.
Et puis d'abord, pourquoi est-ce qu'on lui donnait que des surnoms en I ? Impatient, Insolent.
Il s'appelle Johann, pas Iohann.


* Mais des surnoms en J y'en a pas beaucoup. *

Ouais, Joli-Coeur ça le fait moins quand même.
Bref, passons, la blague de l'Assamite a fait un bide. C'est pas comme si on l'avait déjà faite des dizaines de fois à un Malkavien. Y'a plus original comme plaisanterie.

Alors, comment il va réagir à l'invitation surprise ?
Oulà, vue la tête qu'il fait, il s'y attendait pas.


* Tu vois, on aurait dû lui envoyer un carton d'invitation *


Une petite carte de peau humaine avec une écriture en sang et quelques nerfs en guise de ruban. Cela aurait été de toute beauté, mais il n'était pas prévu de rencontrer l'Assamite ce soir.
Ah mais il accepte quand même. Héhé il est pas contre.
C'est quoi ce soupir de soulagement qui vient de s'échapper ? Comme si on craignait qu'il refuse.


" J'espère que tu ne seras pas déçu alors ! Je suis pas sûre d'avoir rangé, alors t'étonne pas si c'est un peu le bazar et que y'a des trucs bizarres qui traînent. "


L'idée de revenir chez elle avec l'Assamite et son délicieux sang commence à devenir nettement plus intéressante que celle de revenir chez elle avec de quoi torturer quelques jours.
Vraiment plus intéressante.
Allez, on pense à autre chose Ness !
On imite l'Impatient et on embarque sa proie. On lui passe un bras autour de ses épaules et on fait style qu'on l'aide à marcher.
Bon, d'accord, la bonne femme est inconsciente et se traîne à moitié, si jamais ils rencontrent quelqu'un ça risque de faire louche.
Mais bon, ils vont rencontrer personne, hein ?

Ness sort de la ruelle et prend le chemin de son chez elle. Son esprit vagabondant dans les méandres de son imagination tordue pour trouver la torture adéquate.
Mais l'Assamite coupe court à ses pensées en lui adressant la parole.
Il parle pour ne rien dire en plus, tss


" C'est bon, c'est bon l'Impatient ! On y est tiens, pas la peine de t'affoler. Regarde, tu vois ça ben c'est un ancien hôtel. Glauque à souhait, parfait pour moi. "

On pousse le portail délabré qui accueille les visiteurs d'un grincement charmant, puis on grimpe les quelques marches du perron et on ouvre la porte avec ses clefs. Un coup d'épaule et hop la porte s'ouvre avec le même salut que le portail auquel Ness répond poliment.

" Oui, oui je sais il est encore un peu tôt...Allez, ramène ta belle gueule ici l'Impatient, qu'on case nos invités dans la cage d'escalier. C'est un peu vieillot mais ça fonctionne encore et ça va jusqu'à mon dernier étage. Bon par contre moi je passe par l'escalier, c'est trop p'tit pour moi cette cage."


Elle accompagne ses paroles d'une moue écœurée à l'idée de pénétrer dans un tel endroit.
Elle a casé sa proie dedans en l'y poussant sans ménagement sans pour autant y être entrée elle-même. Elle s'était ensuite reculée, comme si l'ascenseur pouvait faire sortir des tentacules pour l'y entraîner de force. Elle attendait que l'Assamite y case sa proie et décide de comment il voulait grimper au dernier étage.
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drogués cherchent dealer de sang

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum