Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Aller en bas

Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Ocelot Xyan Hu le Sam 25 Avr - 20:00

La nuit de Samedi 25 Avril 2009

Les minutes s'écoulèrent longuement, tel un long fleuve. L'ennui prit Ocelot qui attendait le long du comptoir, les derniers employer étaient partis, il assurait la fermeture. C'était d'un ennui... Heureusement, il avait récupéré sa moto, elle était comme neuve. Alix lui avait fait une ou deux petites égratignures, un coup chez le garagiste et elle était toute belle.
Il soupira, le dernier client sortit, il en profita pour fermer la porte. Enfin seul dans le cyber, il se dirigea vers l'arrière du bar pour arriver dans les vestiaires.
Il enleva sa tenue du jour, mettant dans un panier son tee-shirt et son pantalon. Il enfila ensuite un jean noir, de nombreuses chaines pendaient le long de ses jambes, le tee-shirt était blanc, avec un logo dessus, bob l'éponge en grand qui rigolait. Sa veste en lin mauve contrasta le tout et il mit ses accessoires en place. De nombreux bracelets avec des piques, ainsi qu'un collier assez épais orné de piques lui aussi, le tout ajusté par différents badges, piercings et autres.
Les cheveux plaquaient contre son visage lui donnait un air malheureux et aujourd'hui il l'était. D'habitude tout se passait bien, mais son amante d'un soir -un soir depuis un long mois- avait découvert qu'il se foutait de sa gueule à cause d'une de ses ex qui trainait dans le cyber, une sale affaire, obligé de faire sortir les deux jeunes femmes pour éviter au jeune homme de se faire laminer.
Mais ce n'était pas ça qui le rendait malheureux, au final, il s'en foutait d'elle, elle n'était que de passage, le genre de femme qui n'a pas d'importance, mais de se retrouver seul, pour un grand enfant, il n'aimait pas cette sensation. La fermeture faite, il resta quelques secondes dehors, ne sachant plus quoi faire. Il ne commençait que demain à partir de 16h il avait donc environs 14 heures devant lui. Que faire dans une rue de Paris déserte ?

Il enfourcha sa moto, prenant son temps. Le casque coiffé sur sa tête, il réajusta sa veste, affichant un petit sourire en regardant son reflet dans le métal brillant de l'armature du bolide. Il pressa la clef dans l'habitacle suivit de l'accélérateur.
La moto partit au quart de tour, la roue avant levée, il traversa une partie de la rue ainsi. Quand il retrouva la vision de la route, il était trop tard. Une sorte de jeune femme était en plein milieu.
D'un mouvement de pied, avec une force qu'il ne se savait pas, il fit pencher la Morini de façon à se qu'il tombe sur la route. Ainsi, entrainé par l'élan prit lors du démarrage, il évita l'ombre devant lui, ne sachant même pas si elle était réelle.

La douleur se fit sentir quand son corps tapa contre le trottoir. Il resta quelques instants sans rien dire, ses pensées bouleversées il peinait à retrouver ses esprits. Quand il rouvrit les yeux, l'ombre n'était plus là, mais sa moto si, à moitié abimé par un poteau.


« Non... Putain mais merde! Quel con! »

Il se releva, chancelant sur le côté pour voir son bolide réduit en miette.


« Je sais bien que je suis riche mais de là à repayer pour une réparation! Mais putain! »


D'humeur vulgaire, il en rajouta une couche, sans se soucier que quelqu'un soit là ou non. Alors qu'il allait continuer, un liquide épais et chaud lui colla le long du cou. Il déglutit, passant ses doigts à l'emplacement de son collier. Un des grands piques s'était planté dans la peau, laissant une petite mais profonde plaie. Il ferma les yeux, retirant son casque avec rage. Ses doigts tremblants, il ne paniquait pas, mais la vue du sang lui était difficile.

« Je suis bon pour retourner au cyber... »

Il s'inquiéta pour la première fois de savoir si la personne qu'il avait évité était toujours là. D'une voix forte, qu'il ne connaissait que très peu, il interpela.

« Y a quelqu'un! Vous me devez une moto bande d'abruti! Si j'vous chope! »
Ocelot Xyan Hu
Ocelot Xyan Hu
Humain
Humain

Nombre de messages : 34
Age : 31
Localisation : Paris
Age du personnage : 21 ans
Date d'inscription : 23/04/2009

Feuille de personnage
XP:
0/0  (0/0)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Nesseria Adent le Sam 25 Avr - 20:56

Faim.
Ness avait très faim.
Une vraie faim de sang pour remplir son petit corps maltraité.
Tout ça c'était la faute de l'Assamite. Hé oui ! Avoir goûté son sang avait rendu le goût des autres bien fade. Du coup Ness avait fait un p'tit régime en jeunant deux nuits de suite.
La douleur du manque de sang d'Assamite était délicieuse.
La douleur du manque de sang tout court était énervante.


* Faut aller faire les courses ma grande ! Ton frigo est vide ! *

Cette nuit, la faim l'avait faite sortir, mais elle n'avait pas envie d'aller chasser à l'autre bout de Paris. Non, pas ce soir, pas alors que le mois de mai approche.
Le rapport ? Aucun voyons, c'est comme ça un point c'est tout.
On vous en pose des questions ? Non, alors la paix.


* Suffit le tintamarre dans le cerveau, j'suis pas d'humeur ce soir. *


Ness déambula donc dans son quartier, hésitant à aller piocher un repas à son fast blood préféré.
Non, fallait pas abuser des bonnes choses.
On se contente de zieuter pour jauger ce qui pouvait passer à côté d'elle.


* Trop maigre...trop gros...trop encombrant...trop vieux...oooh un gosse ! *

Aaaah les enfants...leur sang n'est pas très goûtu car ils manquent d'expérience mais il a un ptit goût frais appréciable.
On en saliverait presque d'avance...
Que fait-il ? Il est entré dans l'immeuble là, avec sa mère. La porte n'est pas encore fermée...Vite on s'y engouffre.
Klang.
Fait la lourde porte en se refermant.
Et là, Ness ne bouge plus. C'était un piège...
Un long, très long et très étroit couloir s'étend devant elle.
Très étroit.
Trop étroit.
Ness regarde à droite, à gauche, fait un pas. On réitère, au bout, la mère et sa nourriture d'1m20 s'éloignent.
Il faut se dépêcher, mais le couloir est si étroit, si étouffant. Les murs décrépis s'effritent sur son passage.


* Ils tentent de m'attaquer...*

Comme s'ils avaient entendu ses pensées, les murs se rapprochent en riant. Ils rient d'elle, de ce qu'ils vont lui faire. Ils vont l'écraser comme une crêpe...une crêpe au sang. Miam.
Ness frisonne violemment, elle a senti quelque chose lui effleurer l'épaule...c'est le mur. Il sort ses tentacules, il va l'agripper.
Tant pis pour sa nourriture, sa phobie est trop grande, amplifiée par sa faim et sa folie.
Ness fait demi-tour, ouvre la porte de ses mains tremblantes et se précipite dehors. Haletante, elle se retourne pour observer l'objet de sa peur, elle recule doucement, descendant du trottoir et empiétant sur la route, aveugle à ce qui l'entourait, son regard braqué sur l'immeuble ; n'entendant pas les bruits de la rue, ne ressentant pas le froid environnant.

Puis il y eu un crissement si fort qu'il la tira de sa transe, un coup de vent qui la frôle, un autre "klang". Et une voix forte qui vient vriller ses tympans, les reconnectant avec la réalité.
Ness se retourne, l'air ailleurs. Son regard se pose d'abord sur l'homme qui apparemment lui parle.
On regarde autour quand même, histoire de vérifier que c'est bien à elle qu'il s'adresse.
Qu'est-ce qu'il veut ?
Derrière lui il y a une moto qui apparemment avait voulu faire connaissance avec un poteau.
Oh la bonne idée !

Ness retrouve subitement son entrain, elle s'avance vers la moto, ignorant délibérément le conducteur. Elle s'accroupit et touche du doigt le véhicule qui n'émet qu'un sifflement du moteur dans un cri d'agonie.


" Je crois que tu t'es pris un râteau, faut être plus subtil avec les poteaux. Je te conseille les arbres, ils sont plus gentils. "

Elle s'était adressée à la moto, caressant sa carcasse comme s'il s'agissait d'un animal blessé.
Mais son maître n'est pas loin au fait !
Celui qui braillait...
La Malkavien se relève et secoue la tête dans un air de dénégation.


" Fallait mieux tenir ta bête tu sais...Les poteaux parisiens sont dangereux. Faut pas leur faire confiance. "

Elle avait dit ça sur un ton déploré, ne s'impliquant absolument pas dans l'accident. Elle avait été dans un état second, elle n'était donc pas consciente d'être responsable de ce gâchis. Elle était restée près de l'engin pour l'instant, ne se souciant pas encore du motard qui n'était pour elle pas humain. Tout du moins, elle l'associait pour l'instant à la moto...comme une extension du véhicule.
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Ocelot Xyan Hu le Dim 26 Avr - 2:45

La voix de la jeune femme le fit sursauter. Ses poings serrés s'étaient relâchés d'un coup, comme si une peur l'avait étreint doucement, lui caressant la joue.
Il secoua la tête, fixant cette jeune femme devant lui. C'était pas normal, il aurait voulu se sentir en sécurité, en cet instant, mais au lieu de ça, il approchait d'un pas, comme fasciné par cette nouvelle peur qui lui caressait maintenant la nuque. Il avait beau être un adulte, ses émotions d'enfant revenaient souvent et ce soir, il avait envie de découvrir un nouveau danger, comme si son doigt s'approchait d'une bougie, c'était fascinant, il voulait caresser la flamme avant de se brûler.

Mais avant de poser une main sur la jeune femme, la douleur à son cou le prit. Le mouvement du bras, accompagné par l'épaule le fit tressaillir. Il se tint le cou, laissant le liquide qui coulait passer entre ses doigts. Son tee-shirt n'avait plus l'allure d'un simple bob innocent, c'était le contraire :
Son rire accompagnait la peur du jeune homme et il fixa une longue minute la forme jaune qui rigolait, comme si le sang l'amusait, le sang, il n'aimait pas ça, c'était une essence vitale si fluide qui vous échappe si facilement.

Le goût de métal dans sa bouche le força à déglutir alors que ses yeux se posées sur la forme envoutante devant lui. Ses yeux se plissèrent, découvrant le corps meurtrie de sa moto, sa moitié. Il se mit à genoux devant l'armature, passant sa main ensanglanté sur le flanc encore brillant de son bolide.
Un arrière goût, celui de la peur, de l'ignorance, tous ses facteurs qui font reculer l'homme l'enlacèrent diaboliquement. Il aurait voulu formuler à haute voix ses pensées, ses craintes, mais la présence de cette jeune femme le fit frissonner, elle était comme un nuage, celui qui vous coupe de la vue du ciel, celui qui vous empêche de rêver, surtout pour un enfant.

Après une longue seconde, il serra le manche de sa Morini, la relevant doucement. Les mots lui manquaient, il aurait aimé dire à la jeune femme de partir, de le laisser seul. Un monde s'écroulait, c'était inexplicable, comme si la présence de cette femme le perturbait au point qu'il se sentait faible.


« Je... Vous n'avez rien vous...? »


Il ne releva pas les yeux, faisant avancer sa moto lentement. Elle roulait encore, c'était déjà ça, mais tout le flanc droit en avait prit un coup, et il serai difficile de rouler ainsi : son éternel enfance lui disait d'atteindre la perfection, d'avoir les plus beaux vêtements, les plus objets et jouets, il n'y pouvait rien.

Sa voix était petite, il n'avait plus la violence des minutes passées, tout était allait trop vite et il ne savait pas quoi faire, ni quoi dire. Dans un mouvement de soulagement, il posa la Morini sur le poteau qui n'avait rien, laissant un lourd poids se poser sur cette appuie.


« Je suis désolé... »


Il releva pour la première fois son regard, fixant la jeune femme devant lui. Il se sentait toujours mal, et ça se voyait. Sa main était posée sur sa plaie, l'autre fermait sa veste pour cacher le sang et son tee-shirt qui était devenu ridicule.

« Que faites-vous dans une rue vide à 2h du mat'... Seule ? »

Il insista sur le dernier mot, comme surpris de croiser une jeune femme assez attirante, seule, sans personne pour la protéger si des personnes bourrées ou autres venaient l'embêter. C'était plus fort que lui, sa nature d'ange gardien prenait le dessus, le bouffon était loin pour le moment.

« Vous voulez que je vous raccompagne ? »
Ocelot Xyan Hu
Ocelot Xyan Hu
Humain
Humain

Nombre de messages : 34
Age : 31
Localisation : Paris
Age du personnage : 21 ans
Date d'inscription : 23/04/2009

Feuille de personnage
XP:
0/0  (0/0)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Nesseria Adent le Lun 27 Avr - 19:35

Ness observait, non détaillait, le motard, se rendant subitement compte qu'il était un humain et non une espèce de robot connecté à la machine.
Et si on essayait d'en savoir plus sur ce drôle de bonhomme surgit de nulle part ?


[Lancer de dés : Aupex nv 2 - Perception de l'aura => Réussite critique Fiou c'est la fête *_*


La faim donne des ailes, c'est bien connu ; Ness parvint à lire en cet inconnu comme dans un livre ouvert.
Un livre pas très épais, pas suffisamment vieux pour être poussiéreux...un livre moderne avec des pages colorées, des ratures et des retours à la ligne...un livre sans genre pré-défini, ni totalement noir, ni totalement blanc, d'un gris flashi.


* Un livre de fou...hihi *

Un livre d'humain, ça c'était sûr...un humain naïf et innocent qui n'avait pas la marque des Ténèbres...Un livre qu'on pourrait s'approprier si facilement...


" Un livre en sang ! "


Ness avait laissé sortir cette exclamation subite en sentant le liquide quitter ce corps. Le flot semblait faible mais il était tout de même présent, suffisamment pour venir colorer sa nuque d'une sublime couleur pourpre.
Mais voilà que l'humain s'occupait de sa moto, lui posant une question qu'elle n'entendit pas, toute occupée à le suivre des yeux, lui et son sang.
Mais qui c'est celui-là ?
Quand il se tourna vers elle, la Malkavien aperçut son étrange tee-shirt qui représentait une éponge anthropomorphisée. Quelle drôle d'idée que d'arborer cet outil pour faire la vaisselle.
Et pourquoi pas une serpillère avec 4 paires de pattes tant qu'on y est ?!

Cependant, cette éponge à bras saignait - ou tout du moins portait-elle le sang du jeune homme. Et c'était CA l'important.
Le rouge sombre tranchait radicalement avec le jaune vif de la bestiole aux allures psychiadéliques.


* Une éponge...ça peut se torturer ça ? *

En v'là une bonne question.
En parlant de question, le motard imprudent lui en posait, tout en dissimulant son éponge qui absorbait son sang.
Ce qu'elle faisait seule dehors à 2h du mat ?


" J'étais partie chercher de quoi remplir mon frigo désespérément vide..."

La franchise, y'a que ça de bon !
Il faut quand même omettre le fait que sa jolie p'tite tête percée pourrait s'y retrouver dans le frigo. Si on lui disait tout de suite, il risquerait de prendre peur.
Ness s'était approchée de lui, tout en restant encore à une distance raisonnable.
Ne pas effrayer une proie susceptible de s'échapper.
Ce qui, en soi, était toujours très difficile pour Ness vue sa folie furieuse.
Ses yeux restaient fixer sur le cou ensanglanté du jeune homme...une vue si tentante.


* Je n'aurais pas pu demander mieux...Merci le poteau.*

Elle se mordait les lèvres et triturait ses doigts, arrivant encore à contenir l'appel du ventre.
Mais pour combien de temps ?


" Tu es blessé...c'est plus important que de me raccompagner. Il faudrait regarder ça de plus près, oh oui, de plus près ! Mais on est encore au beau milieu de la route, on sera mieux sur le trottoir. Mais attention aux murs, ils sont encore plus dangereux que les poteaux ! "

Hé ben voilà...C'est ça de ne pas bouffer pendant 2 nuits, après on est même plus capable de parler décemment et de faire croire aux autres qu'on est pas timbrée.
Ness quitte la route et se plante sur le trottoir, jettant un coup d'oeil à droite, puis à gauche histoire de repérer d'éventuels passants nocturnes, avant de refixer son regard sur le jeune homme.
Enfin, sur le sang du jeune homme, pour être exacte.
Miam, la table est mise...on n'attend plus que les plats.
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Ocelot Xyan Hu le Lun 27 Avr - 20:13

Le jeune homme caressait la carcasse de sa moto. Il soupirait, retenant des gémissements de douleur, la vue du sang ne lui plaisait pas mais cette douleur qui maintenant lui tordait le ventre était une force contre laquelle il ne pouvait lutter. Il aurait peut-être dut courir, prendre ses jambes à son cou en entendant l'exclamation de la jeune femme mais il ne fit rien, il se contenta d'arquer un sourcil, caressant machinalement sa moto.

« Un livre en... sang ? »

Vu la façon dont elle le fixait, il devinait que le livre c'était lui. Une boule au ventre se forma, ne sachant plus quoi dire. Ses doigts tremblaient, les premiers sur la plaie et les autres sur la moto. Il quitta le contact avec sa bolide, prenant un paquet dans sa poche. Il sortit une black devil, tout en tremblant, et de peur et de douleur. Il l'alluma, tirant une longue bouffée.

« Que voulez-vous dire par un livre ? »

Il cligna des yeux, baissant le regard. La façon dont elle le fixait, le détaillait gênait le jeune homme qui jouait maintenant avec sa cigarette. Il soupira, comme habitué de ce genre de situation. Jamais il n'avait ressenti ça, ce sentiment de faiblesse, le ridicule ou encore l'ignorance. Il ne comprenait pas la situation et à vrai dire, il ne voulait pas la comprendre.

« A cette heure les magasins sont fermés... »

Il releva les yeux, comme frappé d'une certaine évidence. Soit elle lui mentait, soit elle essayait de l'embrouiller. Il se faisait des films, ou pas, peu importe, il recula d'un pas vers une rangée de voiture garées. Maintenant, il avait peur, il avait mal mais il se méfiait, décidément, il aurait dut fuir au lieu de vouloir aider cette fille, il aurait dut même la faucher pensa-t-il.

« Les murs... Mauvaise blague! J'ai pas besoin d'aide! »

Il s'approcha de sa moto, remettant son casque. Alors qu'il allait l'enfourcher, la douleur au cou le reprit de plus belle, le força à rester pied au sol. La main sur le poteau, il se sentait essoufflé. L'air lui manquait.
D'un geste haineux, il retira son casque, l'envoyant contre le trottoir. Il buta sur celui-ci. Les yeux fixés sur la forme presque sphérique de couleur noire, il releva son regard, fixant la jeune femme. Il balbutiait ses quelques mots, peu rassuré.


« Vous connaissez les premiers soins d'urgence...? »

Ses yeux se fermaient de fatigue tandis que la douleur le prenait une nouvelle fois plus violemment, le pique était enfoncé plus profondément qu'il l'avait pensé, et le moindre mouvement de tête lui faisait mal. Heureusement, il était planté vers le bas, de la base de son cou vers son épaule.
Ses pas l'amenèrent vers cette femme qui voulait l'aider. Les derniers mètres furent les plus dures et, après avoir voulu se retenir, il glissa contre le mur, les yeux à demi-clos.


« Non... Non.... Ramenez moi... »


Il ne finit pas sa phrase, les mots lui manquaient mais l'effort était trop important. Son coeur battait vite, le sang coulait lentement, comme un plat appétissant. Il soupira une nouvelle fois, fermant les yeux. Il était à demi conscient, ne ressentant que la douleur. La vue se brouillait tandis qu'il reniflait, un affreux mal de tête l'élançait vers un lourd sommeil.

« ... Pourquoi... »
Ocelot Xyan Hu
Ocelot Xyan Hu
Humain
Humain

Nombre de messages : 34
Age : 31
Localisation : Paris
Age du personnage : 21 ans
Date d'inscription : 23/04/2009

Feuille de personnage
XP:
0/0  (0/0)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Nesseria Adent le Mer 29 Avr - 1:00

Il était là, tremblant, saignant, si vulnérable si...divertissant. Il ne se doutait de rien, comme c'était ironique.
Ness resta là à l'observer en affichant un air amusé. Elle voyait bien ses forces défaillir, elle entendait bien à sa voix qu'il était perdu et ne comprenait pas ce qu'elle voulait dire...


* Normal pour une timbrée...*

Mais c'est qu'il essaye de s'enfuir...nan enlève ce casque !
Ah bien. Brave petit humain, obéissant et en sang. Ils devraient tous être comme ça, des proies qui respectent les désirs de leurs chasseurs.
Bien, bien.
Bon, il aurait pu éviter de le balancer comme ça, ce n'était pas discret. Déjà que se crasher contre un poteau n'était pas le summum de la discrétion.
Le voilà qui titubait, et disait des choses sans queue ni tête.
Puis, il s'effondra magnifiquement contre le mur.


* Génial, bientôt on me fera la livraison à domicile ! J'ai jamais eu une proie sans faire si peu d'efforts *

Pour sûr, ça c'était du fruit bien mûr, qui tombait tout seul de l'arbre.
Même pas besoin de le cueillir, là suffisait de le ramasser.
Affichant un sourire carnassier, cette fois, Ness s'approche du jeune homme qui est sur le point de s'évanouir. Elle s'accroupit et répond à sa question...à sa façon.


" Si je connais les soins de premier secours ? Mais bien sûr mon grand...Je les connais même très bien. "

Allez on lui fait une ptite démo ? Soyons Malkavien !
Ness se penche, lui enlève la main qui couvrait encore sa blessure et se met à lécher le sang qui s'écoulait. Sa langue se heurta aux pics du collier, ce qui ne la gêna nullement, bien au contraire, elle était friande de ce genre de décoration qui pouvait faire office d'outils de torture.
D'ailleurs on en avait la preuve là.
Elle se recula un peu une fois le cou débarassé du sang...tout du moins pour quelques instants. Elle se passa la langue sur les lèvres, recueillant les dernières gouttes.


" Huuum pas mal du tout. Si frais...si innocent...si décalé...Un goût différent...unique. Pas très fort...Pas comme l'Impatient, ouais normal mais vraiment pas mauvais. "

On en reprendrait bien un peu, hein ?
Même qu'on le croquerait bien de suite, hein ?
Ca serait du gâchis, il a l'air bien marrant celui-là, avec sa drôle d'allure.
Qu'a-t-il dit juste avant ?

« Non... Non.... Ramenez moi... »
Pourquoi pas ? C'était demandé si gentiment...On n'aurait pas les instruments de tortures adéquats, mais fallait bien s'adapter. Non ?
Bah peut importe si vous n'êtes pas d'accord.


* T'en as des biens bonnes, faut qu'il habite dans le coin aussi, tu vas pas te le coltiner sur la moitié de la ville sur ton dos non plus. *


Pas faux.
Bon, on va le fouiller alors.
Aussitôt dit, aussitôt fait, Ness ne se gêna pas pour fouiller l'humain à la recherche d'un porte-feuille ou de toute autre indice pour savoir où il pouvait habiter.
La situation était encore amusante à ce stade et promettait de l'être encore plus. Le goût tendre du sang lui égayait les papilles et la changeait de ses proies habituelles.
Les mains de la Malkavien fouillèrent le corps du jeune homme, se rendant compte au passage qu'il n'était pas grassouillet...pas grand chose à faire avec les restes de son corps une fois qu'il serait vidé.

Ness finit par trouver son porte-feuille, elle en extirpa sa carte d'identité.
Son nom l'interpella...Ocelot Xyan Hu.


" Ben ça alors, un nom digne d'un Malkavien déjà ! "


Plus important, son adresse indiquait qu'il résidait tout près, dans le 5ème même ! Sacrée coïncidence tout de même.
Très pratique tout ça, vraiment.
Bon, y'aura plus qu'à transporter ledit Ocelot...Oce...Os...Osselet, tiens, ça lui irait bien comme surnom.
Donc, transporter l'Osselet jusque chez lui. Comme à chaque fois, ce serait la phase critique du plan. Mais peut-être vaudrait-il mieux d'abord s'assurer qu'il était bien dans les vapes...
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Ocelot Xyan Hu le Mer 29 Avr - 1:29

Contre le mur, il fixait les étoiles, les yeux presque clos, il gémissait doucement. Comme prit de spasmes, il bougeait les lèvres rapidement, avant de soupirer une nouvelle fois. Sa main tapa le sol, et il afficha un grand sourire, tournant une tête presque proche de la personne bourrée vers la jeune femme. Il dit d'une voix détendu.

« Si tu les connais si bien, couche... Non bouge, enfin tu peux coucher ton cul sur le sol mais le bouger aussi pour venir m'aider... Ou pas, enfin viens, veux un câlin... Euh nan, plus envie... »

Il soupira, tournant la tête du côté opposé de la Vampire. Il soupira une nouvelle fois, faisant des bruits bizarres en caressant le sol. Il fredonnait une chanson, ça faisait un peu : Un jour j'saurais le meilleur du cyber! Je draguerai sans répit, je ferai tout pour être vainqueur, et gagner les défis! Je parcourrai la ville entière, niquant avec espoir! Les femmes et leurs mystères, le secret de leur pouvoir!

Il rigola tout seul, puis fixa la jeune femme, un air charmeur, il lui fit un petit clin d'œil. Quand elle se pencha vers lui, pour lui lécher le sang, Ocelot était déjà parti très haut dans les vapes, il gémissait, croyant à des avances, il murmura d'une voix presque comblé.


« Doucement... Faut pas croquer la pomme avant de l'avoir tué! »

Il se marra, bougeant la tête avec frénésie tandis qu'il ferma les yeux sous son hilarité. Cette douleur lui avait shooté le cerveau et maintenant il était pire qu'une personne bourrée. Ses mains se baladaient sur le corps de Nesseria.

« Tu trouves que j'ai une gueule de personne... : frais, innocent, décalé, un goût différent, unique. Pas très fort... Bon d'accord à vu de nez j'suis un peu comme ça mais j'suis plus fort qu'il n'y paraît, et en plus j'ai pas un goût différent, j'met du axe, pour toutes les faire tomber. Par contre toi, t'es quelconque en fait... J'sais pas ce que je dis... Demain je travaille, j'vais aller dormir... »

Il s'allongea, croisant les jambes, la tête contre le sol, il gloussait en repensant à sa journée de boulot. Puis une image d'horreur lui revint, sa moto. Comme un fanatique désespéré il prit la jambe de la jeune femme et la secoua.

« Elle va pas mourir hein! Pitié! J'veux pas qu'elle meure! Mmmmmh! »

Il secoua la tête, puis se calma d'un coup pour fixer une nouvelle fois le ciel. Un air détendu, il affichait un sourire serein. La jeune femme se pencha et elle le fouilla, et il aborda un sourire angélique. Tel un drogué qui reçoit sa dose, il gémissait tranquillement, roucoulant presque en fredonnant l'air des pokémons. Quand elle eut finit, il dit d'une voix presque nonchalante.

« T'es de ce genre là toi... J'dois te payer c'est ça... t'en vaut pas la peine hein, tee-shirt quelconque, pantalon assez moche, aucun style à proprement parlé, des paroles bizarres et puis... Les murs sont sympa tu sais! »

Comme pour associer la parole aux gestes il se colla au mur en le caressant. Il lui donna plein de petits surnoms, comme mon bébé, petit ange, ce genre de chose cucul qu'il adorait et qu'il disait tout le temps.

« Mon nom vous pose un problème ? Espèce d'autiste! C'est vrai, vous fessesiez quoi au mil... Faisiez, c'est mieux, au milieu de la route! »

Il pencha la tête et la fixa. C'est alors qu'elle le prit sur son dos, et il aborda un nouveau sourire angélique, posant sa tête sur son épaule, il laissa la plaie coulait dans le cou de la jeune femme, l'air de rien, innocent comme tout.

« Allez Hu! Cocotte! A l'abordage! Dans 150 mètres tournez à gauche... C'est bien... Maintenant on va tout droit... On prend à droite, on traverse le passage clouté sinon on risque 5€ d'amende, et on continue, aller... C'est... Mooooou. »

Il bailla, se laissant bercer, il s'endormit, ou plutôt il finit par s'évanouir en fredonnant toujours sa chanson.
Ocelot Xyan Hu
Ocelot Xyan Hu
Humain
Humain

Nombre de messages : 34
Age : 31
Localisation : Paris
Age du personnage : 21 ans
Date d'inscription : 23/04/2009

Feuille de personnage
XP:
0/0  (0/0)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Nesseria Adent le Lun 4 Mai - 18:55

Un fou, un joyeux fou humain.
Y'avait pas d'autres explications à son état.
Son haleine n'était pas suffisamment chargée en alcool pour jouer les cracheurs de feu.
Peut-être l'Osselet s'était-il pris un coup sur le crâne durant son accident.
Ou alors il était fou.


* c'est intéressant ça ! Plus on est de fous, plus on rit ! *

Il en racontait des choses ! Un vrai moulin à paroles.
Et ça brasse, et ça brasse et ça brasse !
Et ça chante même ! Drôles de paroles, le pauvre petit est déjà bien atteint, pas de doutes.


« Doucement... Faut pas croquer la pomme avant de l'avoir tué! »

Ah non ça va il est pas encore tout à fait parti.
On pourrait le prendre au mot d'ailleurs...Ca serait rapide, simple, efficace de le zigouiller là tout de suite maintenant...
Mais moins drôle aussi. On a très faim, certes, mais on ne tombe pas tous les jours sur une carte de menu aussi intéressante.
Et le v'là reparti dans son flot de paroles sans queue ni tête, ni bras, ni jambes d'ailleurs.
Faudrait p'tête le brancher sur le réseau de l'Aliénée, il a l'air pas mal dans le genre pour déblatérer des conneries.


* T'es pas beaucoup mieux dans ta tête non plus...*

Mais on fait des efforts, on se tient en société, non ?
Non ?
Hé !
Répondez pas tous à la fois surtout tss
Hé mais il dit quoi là ? Quelconque ? Et pourquoi il s'accroche là ? On dirait un parasite, et les parasites on aime pas ça !

Ness secoue sa jambe comme pour se débarrasser d'une bestiole encombrante. Allez ouste !

Et le v'là t'y pas qu'il roucoule comme un pigeon maintenant...
Quel drôle de phénomène ! Pourtant son sang n'avait pas un goût de fou..Hum faudrait y regoûter un peu pour se faire une meilleure idée.


" Non mais goujat, c'est pas comme ça qu'on cause à une dame ! Et d'abord mon tee-shirt lui il a pas une éponge schyzo ! "

Non mais oh ! C'est vrai quoi. De toute manière, il sera bien plus joli avec quelques motifs ensanglantés. Et là, l'Osselet ne pourra rien dire dessus, surtout que ce sera son sang à lui. Nyark.
Rooh il commence à être casse-pied là, faut le faire taire un peu...Et surtout le dégager de là vite fait bien fait. Il habite dans le coin, alors on l'embarque, on laisse sa moto faire mumuse avec le poteau et on sauve sa peau.
Mais c'est qu'il la prenait pour un cheval en plus ! Quel petit merdeux, va falloir le remettre à sa place un peu.

Alors qu'elle allait l'assommer contre un lampadaire en passant, l'humain finit par se taire et sombrer dans le sommeil ou l'inconscience.


" C'est pas trop tôt...Quelle pipelette démoniaque ! Une vraie harpie stagiaire."

Alors qu'elle trottinait dans les rues avec son sac à patates sur le dos, Ness commença à sentir le sang couler sur sa propre peau, attisant sa faim et son envie de croquer son chargement rapidement. Elle avait très envie de le croquer un peu...allez un p'tit bout pour la route...

[lancer de dés : contrôle de soi => échec critique] ah ben zut, j'aurais p'têtre dû m'abstenir XD

Ouaiiis on a l'aval, on y va !
Au début d'une ruelle, Ness largue sa charge sur le sol sans aucune délicatesse, à quoi bon ?! Elle lèche le sang qui s'écoule et plante ses crocs dans la blessure.
Le sang s'écoule dans sa gorge et calme sa faim, la nourrit et l'enivre à la fois.
Elle en veut plus...Tant pis pour l'humain. C'était un sujet intéressant mais bon, que voulez-vous, les instincts d'abord.
Elle venait à peine de commencer, ne l'ayant vidé que de quelques centilitres, quand une porte juste à côté d'eux s'ouvrit brusquement. Un brouhaha de décibels agressa les oreilles de Ness tandis que l'on balançait sans vergogne un malheureux contre le mur d'en face.


" Et qu'on te revoit plus ici, ducon ! "

La porte se referma sur le gorille qui avait largué l'intrus, replongeant la ruelle dans le silence. Ness avait lâché Ocelot, qui s'était écroulé au sol, toujours dans les vapes. Son odorat lui apprit qu'il y avait du sang non loin, et la bête en voulait plus. Elle était loin d'avoir fini de vider Ocelot, mais comme elle aimait la diversité, elle réclamait une autre proie.
Délaissant le jeune homme accidenté, elle se précipita vers l'inconnu qui essayait désespérément de se redresser. Avant qu'il ait compris ce qui lui arrivait, Ness, toujours guidée par sa faim insatiable, se jeta sur lui, lui attrapa fermement le menton et planta sans préambule ses crocs encore couverts du sang d'Ocelot, dans la gorge de l'inconnu, vraisemblablement un homme.
Le sang qui s'écoula dans le corps du Fléau était plus brut, plus expérimenté que le précédent, mais sa saveur restait fade. De toute manière, peu importait à la bête, c'était du sang, point final.

Ness le vida, entièrement, sans états d'âme.
Manquerait plus que ça !
Lorsque le corps retomba sur le sol, il n'avait plus une goutte d'hémoglobine en lui. Ness, par contre, était bien rassasiée. Elle se lécha les lèvres en s'étirant, laissant un petit gémissement de satisfaction s'échapper. Après un tel repas complet, la bête s'était calmée. Elle avait eu ce qu'elle voulait. Elle s'accorda quand même quelques instants pour reprendre son souffle et ses esprits, chassant les dernières pensées bestiales de son subconscient.


" En avant mauvaise troupe ! Direction l'antre de l'Osselet ! "

Cerveau, nous revoilà ! adios la bête, t'as eu ton heure de sortie, brave toutou, maintenant faut passer aux choses sérieuses. On a eu un bon casse dalle, à présent place au jeu !
Hop, on remet l'Osselet sur son dos...et dis donc, il a pas que la peau sur les os finalement, c'est qu'il pèse le bougre...
Toute guillerette, Ness s'en va reprendre sa route, laissant un cadavre dans son sillage. Normal.
Avec Ocelot sur le dos, elle parcourt le dédale parisien pour trouver la piaule de son sac à patates.
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Ocelot Xyan Hu le Lun 4 Mai - 23:21

Ocelot Xyan Hu
Ocelot Xyan Hu
Humain
Humain

Nombre de messages : 34
Age : 31
Localisation : Paris
Age du personnage : 21 ans
Date d'inscription : 23/04/2009

Feuille de personnage
XP:
0/0  (0/0)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une nuit agitée... ? [Nesseria & Ocelot]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum