Les Enfants de Gaia

Aller en bas

Les Enfants de Gaia

Message  Ancien le Lun 1 Déc - 16:17



LES ENFANTS DE GAIA



Vaut-il mieux se noyer dans le sang ou les ordures des Homidés ?


Pour les Enfants de Gaïa, la vie est un cadeau à savourer, pas une bataille à gagner. Ils sont les unificateurs des Lupins, les hérauts de la paix. Cependant, ils sont des guerriers puissants quand ils veulent se battre, renforcés par leur obligation à la Mère. Bien qu'un Enfant de Gaïa cherche toujours une façon de résoudre des conflits sans carnage, il ne livrera pas un centimètre à la progéniture du Ver.

Les autres Lupins accordent aux Enfants de Gaia un respect réticent. Les Enfants sont connus comme d'honorables gardiens de la paix, même si un peu doux dans la tête. Ils se sont avérés justes dans le passé, beaucoup à l'irritation des leur rivaux, et émettent une foi profonde en l'amour de Mère. Leurs Dons guérissent, protègent et nourrissent plutôt que de blesser et ils ont tendance à donner un exemple aux idéaux de beauté, de grâce et de charisme. Ils sont profondément accordés avec Gaïa et toute sa splendeur et préfèrent passer le temps à contempler l'harmonie au-delà du ravage. Quand ils sont irrités, cependant, ils sont épouvantables dans leur Rage..

Totem Favori : Licorne

Don de départ : Résistance à la douleur ou Contact de la Mère.

Forme de Loup : Forme standard, mais ils dégagent une aura qui les rend calme et serein.

Avantage : Toucher guérissant. Les Enfants de Gaïa sont capables d'employer leur pouvoir intérieur pour guérir des blessures pénibles d'autrui, que ce soit un loup-garou ou un mortel. En apposant ses mains sur la cible et faisant un jet de Gnose, difficulté 6, l'Enfant de Gaïa peut guérir un Niveau de Santé de blessures par succès. Ce pouvoir peut être employé seulement une fois par scène sur n'importe quelle personne donnée.

Alors que les autres tribus sont de moins en moins nombreuses, les enfants de Gaïa se maintiennent en nombre. La raison est qu'ils acceptent tous les louveteaux qu'ils trouvent. Ils sont tolérants envers les métis et les intègrent comme les autres. Ils sont aussi toujours à la recherche des égarés.

Peu le savent en dehors de la tribu, mais une division règne chez les enfants. Beaucoup pensent qu'il faudrait instruire les humains non-parents de la vérité sur Gaïa et les Lupins. Cela ferait de nombreux et puissants alliés. Mais c'est une rupture du Voile interdite par les litanies. Les autres tribus les persécuteraient probablement pour cela.

Organisation politique : Les enfants de Gaïa ont une structure politique rigide pour leur sept. Tout se passe par une connexion avec les esprits, qui choisissent les personnes dignes de s'occuper de telle ou telle tâche. Celles-ci n'ont pas une autorité définie et précise, elles sont simplement respectées pour la tâche qui leur est dévolue.

La Voix de la Déesse
Elle est choisie par la déesse, qui lui transmet ses volontés. Toutefois, la Voix ne donne jamais d'ordre. Elle sert d'intermédiaire et propose plus des sages paroles que des indications sur ce qu'il faut faire.

Le Bras de la Déesse
Il doit agir pour montrer ce qui est bien pour le sept et les meutes. Il ne s'agit pas uniquement de se battre, il doit tout faire pour que le sept fonctionne bien, dans le bon sens. Il doit le faire en organisant la vie du sept, mais aussi en agissant.

Le Coeur de la Déesse
La personne choisie par les esprits pour être le coeur de la Déesse doit s'assurer que les meutes et le sept soient en harmonie. Que tous travaillent au mieux et dans le meilleur esprit possible, ensemble.

Les Branches Vertes
Ce sont des Lupins qui doivent parler au nom des êtres sans voix, animaux, végétaux, lieu de vie. Ils doivent sentir leurs problèmes et les transmettre aux autres loups garous, pour que eux aussi soient défendus.

Les Branches Coupées
Ce sont des loups garous qui chantent les hauts faits des morts. Ils doivent évoquer cela pour que nul ne les oublient et que leur sagesse se perpétue. Ils parlent aussi des Bunyips, des croatans, des hurleurs blancs. Tout ceci doit inspirer les actions des vivants.

Les Parents : Les enfants de Gaïa sont la tribu qui insère le plus les parents à leurs activités. Ils organisent des associations et des comités pour l'environnement, ils se réunissent pour faire du lobbying, des manifestations et des campagnes de boycott. Ils sont bien sûr soutenus par la tribu, mais ils sont souvent très actifs seuls.
Par ailleurs, les enfants de Gaïa sont ceux qui se mêlent le plus avec les humains non-parents, de par les multiples activités de ces derniers. Le Voile est toujours respecté, mais il est plus ténu que pour la plupart des autres tribus.

Les factions

Il y a peu de temps, un sage philodox, True Silverheels, a appelé l'ensemble des enfants de Gaïa à abandonner les camps, les factions, pour montrer aux autres Lupins que les enfants de Gaïa, les rassembleurs, peuvent eux-mêmes être unis dans la diversité. Depuis, les camps ne se réunissent officiellement plus, et les dons et rites de chaque circulent très librement parmi tous.
Toutefois, certains parmi les plus fanatiques refusèrent de saborder leur camp, et les autres continuent à procéder de la même manière qu'avant, sans l'afficher. Si les camps n'existent plus officiellement, leurs membres et leurs idées, oui.

Les Oints
Ce sont les plus extrêmes des enfants de Gaïa. Ils ont renoncé à toutes les formes de violence, quelle que soit la situation. Par le passé, ils ont appris à la tribu les dons et rites pour contenir la rage. Refusés de toutes les meutes multi-tribales, ils ne sont plus très nombreux.

Les quêteurs des Tribus Perdues
Ces enfants suivent une ancienne légende qui dit que la victoire viendra si toutes les tribus parviennent à nouveau à s'unir. Leur idée est donc de retrouver des croatens, des bunyips et des hurleurs blancs. Pour les deux premiers, ils recherchent des lignées de parents qui auraient encore le sang de ces antiques tribus en eux. Pour les derniers, ils recueillent tous les louveteaux et rônins qu'ils peuvent. La plupart des enfants les traitent de fous.

Les Actes Patients
Ce camp essaie de tendre la main à tout ceux qui luttent plus ou moins pour la même chose que les loups garous. Ils recherchent des ennemis de leurs ennemis pour tenter de s'en faire des alliés. Ils sont les rares à avoir tendu la main aux Wendigos et aux Ukténas. Parmi les humains, ils recherchent ceux qui luttent d'une manière ou d'une autre contre le Ver, sans le savoir. Toutefois, ces tentatives ne réussissent pas toujours, loin de là, et les poussent à faire confiance en des personnes souvent peu recommandables.

L'Attaque Imminente
Ce camp estime que trop de Lupins ne cherchent pas vraiment à s'unir pour la victoire finale, en prennent acte, et s'entraînent dans leur coin pour le moment fatidique, sans en référer à quiconque. Ils ne se mêlent pas plus au reste de la tribu, car ils estiment que trop d'enfants de Gaïa ne feront pas les efforts nécessaires le moment venu. Ils forment donc une mouvance informelle qui s'entraîne constamment et accumule les fétiches de guerre.

Les Serviteurs de la Licorne
Ces enfants cherchent à unir toutes les tribus pour qu'ils aillent ensemble à la bataille contre l'Ennemi. Elle est la plus nombreuse des tribus. Elle cherche à former le plus possible des meutes multi-tribales, à organiser des rencontres et des débats parmi les différentes tribus. Ils ne rejettent aucune tribus dans cette tentative, même les Griffes Rouges et les Fils de Fenris.

Les Prophètes de la Paix Éternelle
Ces enfants de Gaïa corrompus pensent que la seule manière de revenir à une paix éternelle est de hâter l'avènement de l'apocalypse, qui verra l'accomplissement de la paix du Ver. Ils sont évidemment combattus par tous les enfants de Gaïa.

Source : http://litanies.dyndns.org

Ancien
Personnage Non Joueur
Personnage Non Joueur

Nombre de messages : 224
Age : 38
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum