Une partie de chasse

Aller en bas

Une partie de chasse

Message  Johann Lenir le Sam 21 Fév - 15:51

Le 20 février 2009

Comment décrire la vie, ou plutôt la non-vie d’un vampire, assassin de surcroît (car tous ne le sont pas) ? Jolnir est un Assamite, un vampire différent des autres, sans aucune règle particulière si ce ne sont celles des anciens de son clan et celles qu’il se dicte lui-même. Avoir l’éternité devant soi peut sembler être une chose formidable, une chance de voir les années défiler sans prendre jamais aucune ride, rester le même homme que celui qu’on était à l’age de 23 ans, rester jeune et beau pour le restant de ses jours… Oui c’est une chance unique, lorsqu’on ne fait pas partie d’un clan d’indépendants, considérés comme des ennemis de tous… Mais ce n’est pas ainsi que raisonne le nouveau né, lui est fier d’appartenir à ces tueurs de vampires, toutes les nuits il remercie l’homme qui l’a étreint, celui qui a fait de lui l’homme qu’il est aujourd’hui, l’être parfait, le plus dangereux de tous les prédateurs qu’ai connu ce monde. En réalité les journées sont les mêmes que celles des vivants, mais on n’a plus peur d’être rattrapé par le temps, quoiqu’il tourne toujours, et que lorsque le soleil pointe le bout de son nez il est l’heure d’aller se cacher…
L’avantage lorsqu’on n’appartient pas à cette secte de dégénérés que sont les Camaristes – "dégénéré" est peut-être un peu fort comme terme, surtout si on vient à comparer la Camarilla au Sabbat - , c’est que tout est permis, à condition de rester le plus discret possible en cas de "grosse gaffe". Jamais Jolnir n’a tué un humain qui ne l’ai mérité, lorsqu’il se nourrit il prend soin de ne pas mettre fin aux jours de ses proies. Alors qu’il pourrait très bien le faire sans remord, après tout il est au dessus des hommes, ce n’est que du bétail, mais un bétail qui s’épuiserai bien vite si tous les vampires tuaient leurs proies en se nourrissant. Il est un tueur, mais ne tue pas par plaisir, quoiqu’il en éprouve à le faire… pour faire simple disons qu’il ne tue pas d’innocents, comme ça tout le monde peut comprendre.

C’est justement par une belle nuit comme il y en a tant, une nuit sans nuage et s’il n’était pas à Paris peut-être aurait-il eu la possibilité de voir les étoiles accompagner la lune déjà bien haute, qu’il sort se dégourdir un peu les jambes, s’aérer… se nourrir. Quel endroit serait plus approprié, et à proximité de son appartement, que le Bois de Boulogne ? C’est en général là-bas qu’il se rend pour chasser lorsqu’il n’a pas envie de trop se fouler… Les proies y sont faciles, et l’endroit plus que tranquille.
Comme nombre de ces congénères sans doute, il a entendu parler de cette histoire de cadavres "spéciaux" en nombre croissant arrivant dans les hôpitaux de la capitale, et il a fait le lien avec la possibilité qu’il puisse s’agir de vampires. « Nous nous sommes vite rendu compte que tous les organes étaient atrophiés, notamment le cœur, comme s'il ne battait plus depuis des années » : l’interview du médecin légiste l’a tout de suite conduit à cette conclusion, peut-être un peu hâtive, après tout ce n’est qu’une hypothèse, il n’en sait pas beaucoup plus en fait. Mais cela suffit au jeune vampire pour lui intimer le fait de rester sur ses gardes, même lors d’une simple partie de chasse. Il ne traînerai ni ne s’attarderai pas, une fois repu il retournerai bien vite dans un endroit moins… tranquille.

L’habitude a parfois du bon, il sait où aller pour se nourrir rapidement, pour lui c’est une sorte de fast-food, son resto rapide où il sait qu’il sera servi sans avoir à attendre bien longtemps. Se déplaçant dans les ombres il progresse au milieu des arbres et arrive enfin devant une proie idéale, un peu à l’écart. C’est une prostituée d’environ une trentaine d’année, peut-être un peu moins, blonde, mesurant 1m65 à vue de nez, menue, habillée de façon un peu trop légère pour la saison, ce qui laisse apparaître ses atouts féminins, mais qui ne lui tiennent sans doute pas très chaud.
Comment procéder ? L’aborder pour l’emmener un peu à l’écart ou tout simplement prendre son dû et repartir comme il est venu ? Il opte pour la seconde solution, il n’a pas de temps à perdre avec des relations humaine, et puis il s’est assuré auparavant que personne n’était assez proche d’elle pour la voir ou l’entendre. Elle marche, tournant en rond, si on peut dire, fait des petits aller-retours pour ne pas finir congelée sur place.
Le geste a été mille fois exécuté, venant de derrière il bondit sur elle, plaque une main sur la bouche de la femme pour l’empêcher de crier, l’autre la maintient fermement avant de planter aussitôt ses crocs dans la gorge pour s’abreuver du sang chaud. Bien sûr il ne la vide pas totalement de son fluide vital, il ne prend que le nécessaire et prend bien soin de lécher la plaie une fois qu’il a terminé pour ne pas laisser de cicatrice, comme le veut la coutume. Puis il la laisse ainsi, inconsciente, mais bien vivante, au pied d’un arbre… Peut-être mourra-t-elle de froid si elle ne se réveille très vite ou si on ne la retrouve pas, cela importe peu à Jolnir, ce ne sera pas de sa faute, pas entièrement, au moins il lui laisse une chance de s’en sortir.

Maintenant rassasié il s’oblige à vite sortir de ces bois pour regagner un lieu un peu plus fréquenté, mieux vaut ne pas trop traîner dans le coin, on ne sait jamais sur quoi on peut tomber. Il replonge dans l’ombre et se met en route, bien entendu il ne prend pas le même chemin qui l’a mené jusqu’ici, il fera un détour de plusieurs centaines de mètres.
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Alice Lewis le Mar 24 Fév - 0:40

20 Février 2009

17:50 PM
Alice avait eu une journée de misère. Elle s'était entaillé la main en coupant des champignons à la va-vite pour ainsi terminer le repas qu'elle était en train de faire pour aller voir un couple qui avait dit que le repas n'était pas bon. Habituellement tout le monde aimait la cuisine d'Alice. Donc, après le travail, elle était allé se promener pour relaxer. Elle avait fait halte devans les jardins du Trocadéro mais avait décidé de continuer sa route. En marchant sur la rue, elle regardait le ciel sans nuages, jusqu'à ce qu'une branche vint se positionner dans osn champs de vision. Elle s'arrêta et contempla les arbres qui peuplaient les bois de Boulogne. Il y avait un petit sentier en terre entouré d'abres et de diverse plante, elle le regarda un instant puis s'avança vers celui-ci mais, s'arrêta dans son geste.

*-Si je me perdait ?*

Alice entendit des gens passer en gloussant, des étudiantes... Elle partit à travers le petit sentier, si il y avait un chemin elle ne pouvait pas se perdre, tant qu'elle le suivrait elle ne se perdrait pas non? Alice marcha environs 45 minutes, elle s'arrêtait quand elle voyait des jolies fleurs ou qu'elle entendait des oiseaux. Elle ne s'était même pas rendue compte qu'elle s'était éloigné du sentier lorsqu'elle avait entendue un petit cris d'oiseau et qu'elle s'était approché pour mieu entendre et avait continuer sa route. Seulement après lorsqu'il fut 6 heure, sa montre sonna.
*-Je devrais peut-être rentré à la maison, il commence a se faire tard...*
Lorsqu'elle se retourna pour faire le chemin inverse, elle vit qu'elle s'était un peu trop éloigné du sentier et en conclus qu'elle était perdue. Elle sortit alors son meilleur ami, son cellulaire. Malheur, sur l'écran était écrit 'Aucun Signal'. Là Alice se mit a paniquer, elle n'avait aucune idée de ou aller. De plus il commencait à faire noir, elle se remit a marcher un peu à la recherche de quelqu'un qui comme par hasard serait passé par ici mais, tout ce qu'elle trouva fut du silence. Sur un élan d'on ne sait trop quoi Alice se mit à courrir. Bien évidement comme elle est maladroite, elle trébucha, son genoux avait une grande plaie de laquelle commencait à couller du sang.

-MERDE!!

Elle se releva et se remit à marcher en boitant et en sautillant un peu.

-À L'AIDE!!! Y A QUELQU'UN???

Le silence lui repondit. Elle marcha encore et encore, arrivé près d'un grand arbre elle se laissa glisser sur le tronc et se replia avec difficulté les jambes sur sa poitrine. Après s'être remonter le moral, elle se releva et continua sa quête de civilisation. Il fesait noir maintenant, elle vérifia l'heure a sa montre, 8 heure PM, Alice n'avait quand même pas passé 2 heure dans cette 'foret' !! Elle vit au loin, un corp allongé sur le sol. Elle pressa le pas et vit avec horreur le corps d'une femme, une prostitué ou plus communément une 'pute' vu son allure. Elle paniqua encore plus, et s'y elle ne trouvait pas la sortie du bois? Elle marcha plus vite encore et vit de loin une silhouette, un homme surement.

-À l'aide!! Je suis bléssé! Aidez-moi!
Alice Lewis
Alice Lewis
Humain
Humain

Nombre de messages : 10
Age : 26
Age du personnage : 24
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
2/100  (2/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Johann Lenir le Mer 25 Fév - 0:36

Il savait bien qu'il avait quelqu'un qui le collait aux basques... Ce n'était pas non plus ses oreilles qui lui avaient joué un tour, il avait bien entendu appeler à l'aide, et voilà que ça recommence. D'un rapide coup d'œil par dessus l'épaule il veut s'assurer que ce n'est pas à lui que la femme à qui doit appartenir cette voix s'adresse, mais à qui d'autre est-ce que ça peut être ? Il n'y a que lui à des dizaines de mètres à la ronde...
Comment a-t-elle fait pour le voir ? A moins que ses yeux soient ceux de quelqu'un d'expérimenté, jamais elle n'aurait dû remarquer Jolnir... Non, c'est de sa faute à lui, il avait été trop distrait par ses pensées qu'il en avait négligé sa discrétion. Maintenant il est trop tard pour user de ses maigres pouvoirs vampiriques, ou s'il le fait se sera pour tuer cette imprudente.

Il avait continué à avancer tout en réfléchissant, accélérant l'allure, il lui semble même que la blondinette l'ai appelé une fois de plus, il n'est pas certain. Au final il arrête sa progression, pivote sur lui-même pour se retrouver face à la jeune femme qui marche toujours vers lui... en boitant. Est-ce que c'est un piège d'un de ces chasseurs ? Feint-elle d'être blessée pour qu'il vienne à son secours et baisse sa garde ? Plus que quelques mètres les séparent, il va bientôt être fixé.
Toutes ces questions qu'il se pose n'augurent rien de bon. C'est la première fois qu'il hésite, il n'aime pas être pris au dépourvu, il fait tout pour que jamais ça n'arrive... Et en quelques secondes sa décision est prise...

'Savoure tes dernières minutes ma belle !'

Tout cela ne serait jamais arrivé s'il avait fait plus attention, pourtant il avait bien pris soin de faire le tour sur un large périmètre pour s'assurer qu'il ne serait pas dérangé, ni repéré... Où avait-il échoué ? Comment se fait-il qu'une estropiée ai pratiquement réussi à le rattraper ? Est-ce possible que ce soit une simple coïncidence ?... Est-ce la peur qu'il lit sur le visage de la fille ? Pourquoi ralenti-t-elle ? Pourquoi doute-t-il de lui ?... Non, il ne doit pas douter... La colère prend peu à peu la place de toutes les autres émotions. Il est fou de rage contre elle, là, qui n'a rien trouvé de mieux que de venir lui mettre sous le nez les erreurs qu'il vient de commettre, fou de rage contre lui-même pour avoir été trop négligeant. Elle ne sera pas belle à voir lorsqu'il en aura fini avec elle, il en fait la promesse. Un sourire de satisfaction se dessine légèrement sur les lèvres de l'assamite, tous ses muscles se bandent, il est prêt à bondir.

'Avance encore un peu...'

Sa colère l'aveugle, il ne voit plus rien d'autre que cette femme qui marche vers lui, il n'entend plus rien à part le bruit de ses pas, de cette démarche boiteuse, ne sent plus rien à part cette odeur de sang... Du sang ? Elle saigne ?! Cette fois c'est certain, même avec la plus grande volonté possible, jamais il n'aurait été capable de l'épargner... Alors pourquoi n'est-elle pas encore morte ? Plus rien ne l'en empêche. Pourquoi est-ce qu'elle ne s'enfuie pas en courant - en boitant du moins ? De nouveau il hésite... pourquoi ? Pourquoi ...?
Puis soudain tout s'effondre, le sourire qui aurait dû effrayer la blondinette s'efface, les questions s'échappent de sa tête, mais la colère, elle, reste. Au moment où il va lui sauter dessus une silhouette apparaît dans son champ de vision... ça fait trop pour une seule nuit, il ne peut laisser derrière lui tant de cadavres. La pute, la blonde, et ce témoin de dernière minute, qui lui dit qu'il n'y en aura pas d'autres ? Mieux vaut quitter les lieux sans tarder avant de faire une énorme connerie... D'où lui vient ce soudain respect de la règle première de la Mascarade ? A force de bosser pour eux peut-être devient-il comme eux...
Non... impossible...

Et elle ? Qu'est-ce qu'il va lui arriver s'il la laisse là ? Qui est cette personne qui arrive derrière elle ? Qui lui dit qu'elle ne pourrait pas faire subir à la jeune femme des choses bien pires que ce que lui allait faire ?
Mais après tout ce n'est qu'une humaine, non ? Elle s'est mise dans cette situation toute seule comme une grande, tant pis pour elle...
Toutes ces questions n'ont réussi qu'à faire une seule chose, lui faire perdre un temps précieux. Il pourrait encore partir s'il le voulait, mais son inaction physique (parce que intellectuellement ça carbure !) lui prouve le contraire et la blondinette se tient maintenant juste devant lui.

Jamais avant cette nuit il n'avait été confronté à pareille situation, et jamais il avait tué sous l'effet d'une pulsion irraisonnée, à croire qu'il en est incapable... mouarf ! Et pourtant c'est bien ce qui est en train de se produire à l'instant même. Tout aurait pu être si simple... une simple baffe et la jolie petite tête blonde aurait fait un tour complet sur elle-même dans un bruit de craquement d'os si doux à l'oreille de Jolnir – et encore, ça c'est la version soft. Maintenant elle est là, elle le regarde. Lui, jette un œil à l'autre passant qui a changé de direction et plonge l'azur de ses yeux dans les siens, puis d'un ton totalement indifférent et sec lui demande :


    - Je peux t'aider ?
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Alice Lewis le Mer 25 Fév - 4:09

Alice avait mal, mais vraiment mal sa jambe la faisait souffrir énormément. Pas évident de marcher avec la jambe en sang et pleine de terre. Elle se demandait pourquoi l’homme, car oui c’était un homme, ne bougeait pas, pourquoi il ne venait pas à elle juste pour voir ce qu’elle avait. Pourquoi il ne venait pas l’aider par ce qu’il devait l’avoir entendue crier tout à l’heure. Elle continua d’avancer tout doucement en boitant toujours car, elle avait quand même marché une longue route et elle n’était plus vraiment en forme ses jambes lui faisait mal en plus d’être en sang.

-J’ai mal… Murmura t’elle en continuant d’avancer.

Pourquoi elle était rentré dans ce foutu bois! Elle aurait dû sagement rentré à l’appartement, se mettre dans son pyjama rose qui a des petits cœurs rouge et son chandail trop grand pour elle et regarder un bon film d’amour sur sa petite télé en mangeant de la crème glacée au chocolat à même le pot dans son grand divan moelleux. Tel étaient ses Vendredis soirs habituels. Mais non, elle avait eu la brillante idée d’aller prendre une marche dans une foret qui n’en était même pas une et d’aller se perdre.


Tout en avançant elle réfléchissait, et si l’homme devant elle était la personne qui avait attaqué la jeune femme? À cette réflexion elle ralentit encore un peu le pas. Si il l’attaquait et qu’il la tuait??? Mais non si il aurait voulu la tué il l’aurait déjà fait, il l’aurait tué comme l’autre non? De tout façon elle ne lui avait rien fait alors pourquoi il l’attaquerait? Elle n’avait qu’à faire comme si elle n’avait rien vue. Peu être même que se n’était même pas lui qui avait tué l’autre. Arrivé près du garçon elle s’arrêta. Il la regardait de son regard bleu, indifférent à la situation de la jeune fille il lui demanda si il pouvait l’aider.


-Oui, je suis tombée et je me suis écorché la jambe et je n’arrête pas de saigner. Pourriez-vous m’aider à sortir de ce bois? Je me suis un peu perdue.

Un petit rire nerveux. Il était un peu obliger de l’aider non? Il n’allait quand même pas la laisser ici? Pas vrai..? Il allait s’en aller et elle n’aurait qu’à le suivre. Qui laisserait une pauvre fille blessée dans les bois? Un fou… Et si s’en était un? Elle en avait eu une bonne idée d’aller se promener. Décidément elle était vraiment sotte des fois. Elle regardait son ‘sauveur’ dans les yeux, il avait de ses yeux! Un beau bleu azur. Elle regarda autour d’elle et entendit un bruit qui la fit avancer plus vers l’homme. Elle n’était qu’à quelque centimètres du garçon.

-C’était quoi ça?

Elle avait vraiment peur dans cette suposé fôret. Depuis un moment pendant qu'elle marchait elle entendait des bruits bizarres. Quelque chose qui ressemblait à des bruits de pas. Elle avait dut halluciner.
Alice Lewis
Alice Lewis
Humain
Humain

Nombre de messages : 10
Age : 26
Age du personnage : 24
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
2/100  (2/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Johann Lenir le Mer 25 Fév - 20:44

Le jeune vampire hausse un sourcil lorsque la blondinette ouvre la bouche pour lui expliquer pourquoi elle court après lui. La pauvre demoiselle est perdue... héhé ! Et elle lui demande s'il peut l'aider à sortir des bois, comme s'il a une tête de guide touristique ! Elle se trompe de gars là ! Et pour le sang... qui n'aurait pas remarqué...? Vache ! Elle ne s'est pas loupée quand même... Bien sûr elle n'a pas eu l'idée de faire un garrot, hein. C'est qu'elle ne l'aide pas vraiment avec se blessure, il veut bien l'aider, par dépit, mais avec ce sang qui ne cesse de couler il risque de ne pas tenir très longtemps, et si c'est lui qui entreprend de lui faire le garrot il la mordra à coup sûr.
Qu'est-ce qu'elle fait là ? Pourquoi elle se rapproche de lui ? Elle le touche presque... elle est vraiment inconsciente la pauvre !


    « - C'était quoi ça ? »


De quoi parle-t-elle ? Elle a entendu un bruit ? En même temps avec le monde qui se promène dans le bois de Boulogne... Bon, la saison n'est pas la plus propice, et il y a beaucoup plus de clochards qu'autre chose... Et si effectivement ils n'étaient pas seuls... l'hypothèse n'est pas à écarter. Son regard fait le tour des environs, juste histoire de s'assurer que la jeune femme - qui le colle de vraiment trop près maintenant, c'est quoi cette manie ? -, se laisse emporter par son imagination débordante. Et c'est bien le cas, rien d'anormal n'est à noter, il ne distingue rien d'autre que les ombres des arbres projetées au sol par la lumière venant pour les uns de l'éclairage public, pour d'autres de la lune ; pas de bruit étrange non plus, enfin il ne croit pas... Ca fait combien de temps qu'elle se balade seule dans les bois déjà ? Un petit bout de temps hein... normal qu'elle commence à délirer ! La voix de Jolnir se veut rassurante, mais il n'est pas très doué pour ça, il lui parle juste un peu moins sèchement que la première fois.

    - Y'a rien... inutile d'avoir peur.


Bon, maintenant qu'il y est, il faut l'aider à sortir de là, sinon elle ne va pas le lâcher... autant faire ce qu'elle demande et après ça il se barre en vitesse.

Mais ce sang...

Il est pourtant repu, mais à cet instant il n'est vraiment pas certain de pouvoir tenir, elle est à côté de lui depuis trop longtemps, l'odeur du sang est omniprésente, il ne pense plus qu'à ça : du sang ! se nourrir ! la tentation est de plus en plus forte... il ne tiendra pas... il ne peut pas laisser la bête s'emparer de lui, il n'est pas de ceux-là... il faut qu'il se maîtrise...



[Jet de dés : Maîtrise de soi]
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  PNJ le Mer 25 Fév - 20:44

Le membre 'Johann Lenir' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Maitrise de Soi' :
PNJ
PNJ
Personnage Non Joueur
Personnage Non Joueur

Nombre de messages : 161
Age : 38
Date d'inscription : 11/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Johann Lenir le Mer 25 Fév - 21:51

La soif monte en lui, la Bête s'empare doucement de son esprit, il est de moins en moins conscient de ce qu'il fait. Il effectue un dernier acte dicté par le brin de conscience qu'il lui reste avant que la frénésie lui ordonne de se jeter sur sa proie pour se nourrir de son sang qui est en train de s'écouler tout seul sans que personne n'en profite... du sang perdu ! Il la repousse violemment de son bras droit, naturellement elle n'arrive pas à maintenir son équilibre et trébuche.
Elle est tombée assise sur le sol, lui la regarde d'un air méprisant et lui crache :


    - Tire-toi !


Juste deux mots... il est incapable d'en prononcer plus, ses mâchoires se crispent, et s'il ne veut pas la tuer il doit profiter de ses dernières secondes de lucidité pour s'enfuir hors de portée de cette odeur... de ce sang... il est pourtant juste là, à sa portée... il n'a qu'à planter ses crocs, elle ne pourra pas se défendre, elle est si faible...
Cette frénésie, elle est sur le point de le submerger, elle va prendre les commandes de son corps. Non, il n'a pas résisté à l'envie de tuer cette femme peu avant pour laisser la Bête agir à sa place... Si lui ne gagne pas elle ne gagnera pas non plus, quitte à égorger un type sur sa route. Mais au moins ce ne sera pas cette blondinette perdue au beau milieu du bois de Boulogne !

S'en est-elle aperçu ? Certainement que oui, mais cela importe peu au vampire qui vient d'utiliser son pouvoir de célérité pour "battre en retraite", plongeant dans les ombres dès qu'il pu.
Décidément il n'aura rien fait correctement cette nuit ! Pourquoi avait-il fallu qu'il reste planté devant cette blonde ? Pourquoi ne l'avait-il pas tué tout simplement après le premier regard ?... *silence*



'T'avais rien à faire ici... !'

Le clochard qu'il vient de croiser a la gorge tailladée et gît maintenant étendu sur le sol. Sur le menton et la gorge du vampire coulent les restes de sang de ce misérable. Au moins lui ne manquera à personne !

Plus jamais il ne ferait cette erreur de cette nuit... plus jamais on ne le prendrait au dépourvu... Dès qu'il sera calmé il lui faudra faire profil bas durant un bon moment, il le sait... peut-être même devra-t-il partir loin d'ici...
Johann Lenir
Johann Lenir
Nouveau né Assamite
Nouveau né Assamite

Nombre de messages : 86
Age : 36
Age du personnage : 38 ans
Age vampirique : 15 ans
Humanité : 3
Date d'inscription : 19/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Adam Touzeau le Mer 25 Fév - 22:44

Le raccourcit à travers le Bois de Boulogne : très, très mauvaise idée. Il faudrait qu'il essaye de s'en souvenir.

Adam s'arrêta au milieu du chemin, et se gratta la tête. Il n'était plus très sobre, il fallait avouer, ayant passé une bonne partie de la soirée à boire un verre (enfin, sans doute plus) avec quelques connaissances de son ex-fac. Là où il n'avait pas été très malin, c'est d'avoir laissé les connaissances en question pour tenter de tracer au milieu du bois pour retrouver la civilisation, soit le métro le plus proche. Résultat, il était bien perdu. Déjà en temps normal, il n'avait pas beaucoup d'orientation, mais alcoolisé comme il l'était, cela virait à la catastrophe. Trainer dans un tel endroit la nuit, c'était un chouia glauque aussi. Le lupin n'avait pas envie de tomber sur une Sangsue, des Chasseurs ou tout autre dérivé qui risquerait de lui faire passer un sale quart d'heure. Fort de cette pensée, il se remit en route, marchant un peu plus vite et un peu plus droit.

Quelques mètres plus loin il croisa le corps inanimé d'une femme, qui manifestement s'apparentait beaucoup à une prostituée, à en juger par son accoutrement. Normal, dans un tel endroit. Elle devait être ivre morte. Adam la contourna et continua nonchalamment son chemin. Tant pis pour elle, hein.

Tiens, il y avait du grabuge un peu plus loin. Cool, maintenant il allait tomber sur une prostituée et son client en pleine action. Chouette coin... Enfin, ils n'avaient qu'à se mettre ailleurs, en même temps. Le lupin continua résolument sa route, décidé à les ignorer au cas où. Et s'ils n'étaient pas trop trop lancés dans leurs affaires, sans doute pourrait-il leur demander son chemin.

Il leva le nez au ciel, essayant d'apercevoir la lune ; mais le temps était trop nuageux pour cela. Et froid, aussi d'ailleurs ; glacial à l'en faire dégriser. Il enfonça les mains dans les poches de son manteau, regrettant encore une fois de ne pas avoir demandé à se faire raccompagné.


- Tire-toi !

Le cri avait fusé, quelque part devant lui, suivit peu après d'un mouvement ; quelqu'un semblait avoir obéi et se taillait dans la direction opposée. L'esprit éthylé d'Adam était occupé à compiler ces informations, lorsqu'il se prit les pieds dans quelque chose, qui se trouvait malencontreusement au milieu de la route. Occupé à réfléchir, il n'avait pas regardé devant lui, et conséquemment se retrouvait à présent le nez au niveau du sol. Monde cruel.

Et pour compléter le tout, l'obstacle bougeait et parlait. Il avait trébuché sur une fille.


-Aieuh.
Adam Touzeau
Adam Touzeau
Lupin Marcheur sur Verre
Lupin Marcheur sur Verre

Nombre de messages : 89
Age : 29
Localisation : Délocalisée
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Alice Lewis le Jeu 26 Fév - 0:26

Alice était sure et certaine d'avoir entendue un bruit non-loin. Elle devait surement devenir folle... Ça faisait quand même un bon moment qu'elle se promenait avec la jambe 'ouverte'. Se devait sans doute être le vent qui faisait crépiter les feuilles. Elle s'imaginait surement des chose, sa devait être la perte de trop de sang qui lui faisait faire des hallucinations. Vraiment des fois elle avait le tour pour se mettre dans des situations tel qu'en ce moment! Il lui dit de ne pas avoir peur parce qu'il n'y a rien, mais elle entend encore du bruit et frémit. Elle ne mettera plus jamais les pieds dans un bois c'est promis. Elle sent que du sang commence à sécher sur sa jambe, beurk, elle allait devoir nettoyer ça quand elle rentrerait à la maison. Si elle rentre à la maison...

Boumm et Crac, sont les bruits qu'elle fait lorsqu'il la pousse et qu'elle tombe assise les pieds encore sur terre et les jambes légèrement pliées.

*Mais c'est quoi son problème??*

Sa jambe lui fait encore plus mal et elle sent encore le liquide qui coule dans ses veine se deverser sur elle. Tout d'un coup elle à encore plus peur, elle est dans une position plutot vulnérable et qui et qui n'est pas très appropriée... Il pourrait lui sauter dessu à tout moment... Elle espère qu'elle est en train de rêver et que dans le fond elle est assise bien confortablement dans un sofa confortable enroulé dans une couverture bien chaude. Elle ferme les yeux et s'ordonne de se réveiller mais, rien ne se passe. Elle relève les yeux vers l'homme qui la pousser et se rend compte que maintenant elle est seule. Il a fillé à l'anglaise! Maitenant, comment elle allait faire pour sortir d'ici???

Elle repense à faire une tentative d'appel avec son cellulaire qui se trouve dans son jeans marine. En gigotant sur le sol elle reussit à le sortir de sa poche et le consulte, il lui annonce encore une fois qu'il n'y a pas de signal. Elle maudit son téléphone et le remet dans sa poche. Soudain elle entend des bruits de pas, peut être est-ce la personne de toute à l'heure... Elle entend les pas se rapprocher près d'elle et tourne sa tête vers la source du bruit. Elle recoit soudain une grosse masse sur elle, elle recommence a paniquer se demandant ce qui vien de lui tomber dessu. Elle pousse un légé cris et fait rouler la masse qui est étendue sur elle et, lorsque la 'chose' passe sur ses jambe, comme elle faisait rouler la masse vers ses pied, elle fait une grimace de douleur. Alice s'appercoit que c'est un homme mais, pas le même que tout à l'heure. Il pousse un léger gémissement qui ressemble à un 'Aie'.


-Est-ce que vous allez bien?
Alice Lewis
Alice Lewis
Humain
Humain

Nombre de messages : 10
Age : 26
Age du personnage : 24
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
2/100  (2/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Adam Touzeau le Ven 27 Fév - 0:33

Adam resta un instant allongé, la tête dans le sol. Finalement, il était bien, là. Un mal de crâne et une nausée subite venaient de le frapper avec un sadisme impitoyable, et la douce torpeur de l'alcool commençait à prendre une tournure qui n'avait rien d'agréable. Il avait dû un peu trop forcer sur le ti punch. Et la voix aigüe de la fille n'arrangeait vraiment rien.

-Oui, ça va.

Sacré mensonge, mais il n'allait quand même pas se mettre à gémir et à se plaindre, il avait sa dignité, même le nez dans la terre. Avec précaution, il prit appui sur le sol et se redressa lentement, vérifiant au passage qu'il était à peu près entier. Il s'appuya sur un arbre non loin, attendant que le sang afflue correctement jusqu'à son cerveau et que le reste de la planète veuille bien arrêter de tourner. Une fois sa vision redevenue à peu près normale, il reprit une posture plus décente, épousseta ses vêtements et s'essuya les mains pour se débarrasser de la terre. Et voilà, il était à nouveau à peu près opérationnel, si on exceptait le sang qui se trouvait sur son manteau. Intrigué, Adam examina celui-ci, perplexe. Ce n'était pas le sien, manifestement. Son cerveau imbibé d'alcool réussit à faire un effort de déduction, et son regard tomba sur les jambes ensanglantées de la jeune femme. Voilà, logique.

Mince, ce n'était pas lui qui avait causé ça, quand même, si ?


-Je vous ai fait mal ? paniqua-t-il.

Si c'était le cas, il allait devoir s'en occuper et ça, ça l'ennuyait ; il avait autre chose à faire que de jouer les infirmiers pour prostituée blessée – même si à vue d'oeil elle ne ressemblait pas tellement au reste de la faune typique des environs. Enfin, peut-être pouvait-elle lui indiquer la sortie ? Dans le doute, il lui tendit la main pour l'aider à se relever.
Adam Touzeau
Adam Touzeau
Lupin Marcheur sur Verre
Lupin Marcheur sur Verre

Nombre de messages : 89
Age : 29
Localisation : Délocalisée
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Angeline DeLassare le Sam 28 Fév - 0:00

Un vendredi soir de Février... Encore des nuits longues, mais qui tendaient à se raccourcir petit à petit...

A son réveil, une belle jeune femme était passée au Louvre, son lieu de travail. Se fondant dans les ombres des sculptures ornant les couloirs, elle arpenta avec élégance l'ancienne demeure de Louis XIV jusqu'à son bureau dans lequel elle s'immisça. Elle s'appuya sur la table somptueusement ornée, s'appuyant sur le plateau pour s'y asseoir dessus et se munit de son agenda. Elle l'ouvrit, parcourut rapidement les grandes lignes de son emploi du temps de la nuitée... Rien à l'horizon, chose bien rare ces temps-ci.

Plongée dans la pénombre, seul son sourire qui s'esquissait sur ses lèvres finement ciselés était éclairé par la lumière des spots extérieurs qui passait à travers la haute fenêtre.


"Par-fait."

D'un geste net, l'agenda fut fermé, laissant un petit bruit sourd résonner dans la grande pièce. Angeline sauta du bureau, enfila sa veste et décida de s'offrir une petite virée nocturne en direction de l'Arc de Triomphe. Rien de tel pour flâner dans les rues de Paris le soir... surtout pour faire de nouvelle rencontre qui peuvent se révéler être fort goûteuse. Les Champs Elysées étaient animés, comme à leur habitude. Les bars et les cabarets ne désemplissaient pas. Autant des connaisseurs que des touristes. La belle vampire entra dans un pub dont elle avait l'habitude de se rendre, si bien que leur barman lui servit une flûte de Champagne à peine l'avait-il vu. Angeline s'installa au comptoir, souriante de façon sensuelle et déposa un billet un guise de paiement. Elle sirota sa boisson avec grâce, tout en dégageant un charisme fou. L'avantage, c'est qu'elle avait appris à stocker dans son estomac la nourriture et les liquides qu'elle ingérait autre que le sang, ce qui lui donnait un air beaucoup plus humain que ses Semblables. A peine eut elle portait son verre à ses lèvres que quelqu'un s'installa à ses côtés. La jeune femme l'observa des pieds à la tête, le trouvant plus ou moins à son goût.

Après un brin de discussion et un autre verre, elle fit par quitter le bar avec le jeune homme et de prendre les petites rues pour se rendre à la Tour Eiffel. Elle profita du fait qu'ils étaient seuls pour se ressourcer, plantant ses canines dans sa jugulaire. Une fois rassasier, elle lécha les plaies qui se refermèrent aussitôt, laissant quelque instant sa proie dans un doux frisson enivrant qu'elle pouvait ressentir. Rien de douloureux, bien au contraire, cela en était extrêmement plaisant, et bien plus encore pour certains autres. Angeline rattrapa le jeune homme, lui laissant croire qu'il était un peu ivre et opta pour appeler un taxi pour qu'il puisse rentrer se reposer chez lui.

Maintenant en pleine forme, l'Ancilla Toréador continua à voguer à travers Paris. Elle pris l'avenue Kléber afin d'arriver au Trocadéro.


[Jet de dés : Auspex(1) - Intensification des Sens]

_________________

Angeline DeLassare
Angeline DeLassare
Sénéchal de la Camarilla de Paris
Sénéchal de la Camarilla de Paris

Nombre de messages : 110
Age : 31
Age du personnage : 228 ans
Age vampirique : 205 ans
Humanité : 7/10
Date d'inscription : 04/10/2007

Feuille de personnage
XP:
15/100  (15/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyn-ethik.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  PNJ le Sam 28 Fév - 0:00

Le membre 'Angeline DeLassare' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Disciplines ou dons' :
PNJ
PNJ
Personnage Non Joueur
Personnage Non Joueur

Nombre de messages : 161
Age : 38
Date d'inscription : 11/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Angeline DeLassare le Sam 28 Fév - 0:13

Angeline décida d'intensifier ses sens, laissant son oreille traîner de façon nonchalante dans toutes les discussion alentours, de décrypter les moindres bruit de plume sur le papier ou de touche de clavier d'ordinateur ou de téléphone. Mais soudain, quelque chose attira l'attention d'Angeline en direction du Bois de Boulogne. Elle se tourna vers la source de son trouble. A la foi une odeur de sang nettement identifiable et des paroles qui ne lui disait rien qui vaille. Usant encore des talents de son clan, elle arriva rapidement sur les lieux. Respirant à plein poumon, elle repéra une odeur qui lui indiquait qu'un vampire avait été ici, et la mémorisa. Une autre marque lui parut moins familière... même plus menaçante. La jeune femme préféra ne pas s'approcher de trop des deux personnes non loin d'elle... L'une d'elle semblait être d'origine lupine. Elle préféra observer, pour voir si quelque chose laissait paraître un bris de Mascarade, dans ce cas, il faudrait le couvrir.

_________________

Angeline DeLassare
Angeline DeLassare
Sénéchal de la Camarilla de Paris
Sénéchal de la Camarilla de Paris

Nombre de messages : 110
Age : 31
Age du personnage : 228 ans
Age vampirique : 205 ans
Humanité : 7/10
Date d'inscription : 04/10/2007

Feuille de personnage
XP:
15/100  (15/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cyn-ethik.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Nesseria Adent le Sam 28 Fév - 1:18

Le bois de Boulogne...un lieu très intéressant.
Vaste.
Peu peuplé.
Des individus intéressants...si particuliers...si vulnérables.
Des animaux aussi, réceptacles de sang au goût moyen mais qui donne des interprétations amusantes.
Peu de gens se doutent que les animaux aussi ont des vies antérieurs, quel dommage.
Leur chasse n'est pas aussi drôle que celles des humains oh ça non ! La meilleure est celle des autres vampires...c'est si excitant !
Mais pas de vampires ce soir...juste des humains pratiquant le plus vieux métier du monde. Et quel métier ! Nesseria le savait, elle l'avait pratiqué dans l'une de ses nombreuses vies antérieures. Une vie d'humaine.

Ce soir Nesseria n'avait encore rien trouvé de palpitant, ses sens ne l'avaient pour le moment conduits vers aucune proie. Aucun sang n'appelait à être mystifié.


*Dommage, dommage.*

Aucun Camariste ayant transgressé la 5ème tradition.

* Fort regrettable. Pas de Fléau ce soir*

Un arbre aux allures d'homme torturé attira l'attention de la Malkavien, se détachant des ombres avec sa forme caractéristique.
Fascinant, envoûtant, stupéfiant.


" Tu as dû avoir une vie si passionnante" murmura-t-elle en caressant précautionneusement l'écorce de l'arbre.

Alors qu'elle était en train de se demander comment extraire la sève, non le sang, de l'arbre pour l'étudier, Nesseria entendit des appels à l'aide. Ils étaient lointains, mais la voix emplie de peur s'était aisément propagée.
Un régal pour les sens.
Qui serait attiré par un tel appel ? Des sauveurs ? Des prédateurs ? Des observateurs ? Des esprits supérieurs ?
Peu importait, ils auraient tous du sang et une histoire à partager.


" Sauf si ce sont des fantômes" Réfléchit-elle à haute voix. " Allons voir, je reviendrais mon âme torturée " Ajouta-t-elle à l'intention de l'arbre à l'allure étrange.

Elle pensa à emporter un fragment de son écorce pour retrouver sa trace, à la suite de quoi elle s'engagea dans le dédale sylvestre à la recherche de l'origine des appels.
Pas de chance, l'appel ne se réitéra pas.


*Déjà plus de langue ? * Songea-t-elle avec une pointe de dépit. * Déjà morte ? Non ce n'est pas drôle alors*

Pour en avoir le cœur net, Nesseria utilisa ses dons vampiriques.


[Jet de dés : Auspex(1) - Intensification des Sens]


Dernière édition par Nesseria Adent le Sam 28 Fév - 1:32, édité 1 fois
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  PNJ le Sam 28 Fév - 1:18

Le membre 'Nesseria Adent' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Disciplines ou dons' :
PNJ
PNJ
Personnage Non Joueur
Personnage Non Joueur

Nombre de messages : 161
Age : 38
Date d'inscription : 11/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Nesseria Adent le Sam 28 Fév - 1:29

" Pas de réponse ? Pas de lien ? Pas de sang ?" Lança-t-elle alors que l'appel à sa magie vampirique échouait par manque de concentration.

De plus en plus intriguée, Nesseria reprit sa route mais sans pouvoir se guider efficacement pour retrouver la trace de ce qui avait attiré son attention à la base, s'orientant donc au gré de son intuition...et de la forme des arbres.
Nesseria Adent
Nesseria Adent
Fléau de la Camarilla
Fléau de la Camarilla

Nombre de messages : 113
Age : 32
Localisation : Près de l'océéééan
Age du personnage : 207 ans
Age vampirique : 183 ans
Humanité : 3/10
Date d'inscription : 11/01/2009

Feuille de personnage
XP:
7/100  (7/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Ancien le Dim 15 Mar - 22:45

[Sujet inachevé]

Ancien
Personnage Non Joueur
Personnage Non Joueur

Nombre de messages : 224
Age : 39
Date d'inscription : 25/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une partie de chasse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum