en pleine solitude [libre]

Aller en bas

en pleine solitude [libre]

Message  Carmen Bianconi le Dim 18 Oct - 14:27

Cette nuit là, il y avait du vent et Carmen décida de monter à Montmartre. Maintenant, il faisait nuit plus tôt et bientôt, on passerait à l'heure d'hiver, un régal pour les vampires comme elle. Elle gara sa bandit et déambula à pied jusque devant la basilique. De là, le spectacle de la ville à ses pieds était saisissant. Et puis, il y avait du monde ici, beaucoup d'humains. Elle décida d'entrer dans l'église, trouva quelques mots à l'adresse de Dieu et alluma même un cierge à la Vierge Marie qui incarnait pour elle Gaïa, la déesse de la Terre. Autour d'elle, tout respirait le calme et ces gens qui venaient ici prier et chercher un peu de réconfort contre la vie extérieure, tout concourait à son bien être. Il fallut cependant bien se décider à sortir et elle s'assit sur les marches, face à Paris. De là, elle pouvait observer le va et vient incessant des touristes mêlés aux Parisiens, reconnaissable à leurs babillage incessant et à leurs appareils photos. Carmen espérait quand même bien qu'ils ne se souviendraient pas d'elle quand ils regarderaient leurs pellicules, parce qu'elle n'y apparaîtrait pas. Heureusement, le numérique avait changé cela car le bromure d'argent n'étant plus nécessaire, les vampires apparaissaient désormais sur les photos. Cela lui avait permis plusieurs fois de se regarder, vue de l'extérieur, puisqu'elle ne pouvait plus se voir dans un miroir, tout juste dans les vitrines... bah, après tout, çà ne lui manquait pas. Il fallait se méfier de cette nouveauté, car désormais, il se pourrait qu'on retrouve une photo d'un vampire cent ans après et pouvoir le reconnaître, ce qui pourrait éveiller les soupçons...Elle sourit à cette pensée incongrue et continua d'observer calmement la foule qui s'éclaircissait au fil des heures. Sous les lampadaires, quelques dessinateurs s'acharnaient à croquer les portraits des touristes. Des Japonais arrivèrent et mitraillèrent le lieu de leurs appareils sophistiqués : certains même se prirent en photo avec elle, sans qu'elle sache trop pourquoi au début. Puis à force d'explications, elle finit par comprendre que c'était à cause de son air de motard sauvage. Assise là sur les marches de la basilique blanche, c'était du plus bel effet. Carmen y mit du sien, sourit et imita le V présenté par les Asiatiques en symbole de paix pour le monde. Cette distraction lui plût, car çà faisait un bout de temps qu'elle errait seule dans la ville, sans espoir de rencontrer qui que ce soit. Pas même un Camarilliste. Pas même un Sabbat, ni un Indépendant, pas même un Loup-garou. Ben décidément, elle allait vraiment repartir dans les bois si çà continuait ! Elle discuta avec deux Japonaises férues de langue française et qui l'invitèrent à partager un repas dans un minuscule resto tout proche. La jeune vampire ne résista pas à la tentation de rompre sa solitude et les suivit, entra dans la petite pièce surchauffée et accueillante où l'on servait des crèpes, des gauffres et des boissons chaudes ou de la bière. Elle esquiva la nourriture en prétextant avoir déjà mangé mais accepta un chocolat chaud qu'elle prit plaisir à humer tout à loisir, la tasse de porcelaine blanche lui brûlant les mains : quelle sensation agréable ! C'était comme si elle avait été vivante ! Passer une soirée en compagnie de Yuko et Sayoko fut un véritable plaisir et regarder tous ces humains entrer et sortir joyeusement de cet endroit clos et surchauffé lui plut beaucoup. Si seulement elle pouvait revenir vers l'humanité... atteindre le Golgonda. Mais c'était impossible ! Elle n'était qu'un tout jeune infant, n'avait pas encore fait ses preuves face à son Sire, et quand il reviendrait, que lui dirait-elle ? Elle haussa les épaules à cette pensée, mais heureusement, aucune de ses deux amies ne s'en aperçurent. Carmen attendait quelque chose ou quelqu'un, mais sans savoir qui viendrait. En attendant, elle passait un moment agréable avec les deux jeunes filles. Tout à coup, elle craint le moment de leur séparation.
Pourtant, depuis son arrivée à Montmartre, elle sentait une vague présence, mais sans parvenir à distinguer quoi que ce soit... Son instinct était fiable, aussi s'arrêtait-elle brièvement et discrètement de bavarder avec ses interlocutrices pour sonder son environnement, mais sans succès.
avatar
Carmen Bianconi
Nouveau né Gangrel
Nouveau né Gangrel

Nombre de messages : 19
Age : 52
Age du personnage : 44 ans.
Age vampirique : 18 ans (étreinte en 1992).
Humanité : 9/10

Date d'inscription : 10/06/2009

Feuille de personnage
XP:
0/0  (0/0)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: en pleine solitude [libre]

Message  Carmen Bianconi le Dim 18 Oct - 14:28

Elle regarda attentivement autour d'elle, l'air de rien, mais à l'écoute de son instinct...
avatar
Carmen Bianconi
Nouveau né Gangrel
Nouveau né Gangrel

Nombre de messages : 19
Age : 52
Age du personnage : 44 ans.
Age vampirique : 18 ans (étreinte en 1992).
Humanité : 9/10

Date d'inscription : 10/06/2009

Feuille de personnage
XP:
0/0  (0/0)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: en pleine solitude [libre]

Message  PNJ le Dim 18 Oct - 14:28

Le membre 'Carmen Bianconi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Disciplines ou dons' :
avatar
PNJ
Personnage Non Joueur
Personnage Non Joueur

Nombre de messages : 161
Age : 37
Date d'inscription : 11/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

en pleine solitude [libre]

Message  Carmen Bianconi le Dim 18 Oct - 14:31

*Non, décidément, je me fais des idées... la solitude commencerait-elle à me porter sur le ciboulot ? deviendrai-je folle au point d'accumuler de faux espoirs d'une possible rencontre ?*
Carmen secoua la tête et la garda baisser un moment, regardant la boucle de son ceinturon.
*Inutile de m'apitoyer sur moi-même, je vais profiter de mes rencontres de ce soir à fond !*
Elle sourit à nouveau à ses amies d'un soir et profita pleinement de ce moment de grâce.
avatar
Carmen Bianconi
Nouveau né Gangrel
Nouveau né Gangrel

Nombre de messages : 19
Age : 52
Age du personnage : 44 ans.
Age vampirique : 18 ans (étreinte en 1992).
Humanité : 9/10

Date d'inscription : 10/06/2009

Feuille de personnage
XP:
0/0  (0/0)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: en pleine solitude [libre]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum