Racket de nuit (youpi)

Aller en bas

Racket de nuit (youpi)

Message  Adam Touzeau le Dim 22 Mar - 2:19

Le 21 mars Vers 23h


Adam remonta le col de son manteau en frissonnant. On avait beau être au printemps, les nuits restaient vraiment froides. Heureusement, il faisait beau, c'était déjà ça. Cela lui plaisait moyen de rentrer à pieds, alors si en plus cela avait été sous une averse, ça l'aurait franchement mis de mauvaise humeur. La petite réunion qu'il venait d'avoir avec ses confrères lupins ne l'avait pas réjoui en plus. De base, il n'appréciait qu'avec modération de se plonger dans le Monde des Ténèbres ; il se sentait trop humain pour ça, et préférait nettement se tenir à l'écart de tout ce qui se passait une fois le soleil couché. Il était pourtant tenu de s'impliquer un peu dans la vie de sa tribu, à laquelle il devait quand même beaucoup. Elle lui avait appris à gérer sa nouvelle nature et ses capacités surhumaines (desquelles il se serait bien passé, mais bon il devait bien faire avec), et en échange il mettait ses talents à son service. Bon, ça ne lui déplaisait pas spécialement puisque cela avait attrait à l'informatique, mais ça l'impliquait dans des trucs qui le dépassaient un peu.

Bref, la soirée n'avait pas été forcément réjouissante, ni très instructive d'ailleurs. « Si votre transformation est plus douloureuse que d'habitude, si vous présentez des symptômes inquiétants, veuillez nous en avisez immédiatement, » blablabla. Déjà que ce n'était pas marrant en temps normal de se métamorphoser... Le souvenir de la dernière pleine lune était encore assez encré dans son esprit. Jamais drôle. Mais bon, rien qui sorte de l'ordinaire, il n'avait pas à s'inquiéter outre mesure. Quant à savoir ce que préparait l'Inquisition... Vraiment une bande de fêlés là-bas. Il fallait être un peu maboul pour faire des expériences pareilles sur des êtres vivants ou passer ses nuits à massacrer des vampires ou des garous.

Perdu dans ses pensées, Adam décida de couper à travers le parc. L'endroit était assez glauque de nuit, et absolument pas éclairé, mais il le connaissait assez pour s'y retrouver quand même. Son casque sur ses oreilles, il ruminait tout ça sans faire le moins du monde attention à ce qui passait autour de lui, comme d'habitude d'ailleurs.

C'est quand une main le poussa violemment dans le dos, le faisant trébucher, qu'il remarqua la présence des cinq types autour de lui. Se rattrapant in extremis, il se redressa, son casque ayant glissé sur sa nuque.


-Hé oh, le débile ! Tu réponds quand on te cause ?

-Hein ? Quoi ?

Essayant de reprendre pied avec la réalité, Adam considéra le groupe d'un air un peu ahuri. Qu'est-ce qu'ils lui voulaient ces ploucs ? Sûrement pas du bien, si on en jugeait à leur faciès peu amène. Le lupin se gratta la tête, un peu déboussolé.

La mandale arriva si vite qu'il n'eut même pas le temps de penser à l'esquiver. Se recevant le coup en pleine tempe, il recula et se heurta à un arbre, le front meurtri et douloureux. A moitié sonné, il perçut les ricanements du groupe alors qu'il portait une main à sa blessure d'un air ahuri. Un nouveau coup dans l'oeil droit le fit glisser à terre, les hurlements de rire redoublants.

Ouais, j'avais raison, songea-t-il en clignant sa paupière tuméfiée. Vraiment pas ma soirée.


-Allez ducon, file-nous ton fric et ton Ipod et on te laisse partir, lança l'un des types, pendant qu'Adam se redressait lentement.

Il analysa la situation. Il ne savait pas se battre, n'avait aucune arme sur lui, et contre cinq costauds comme ça, même bien éthylés, il n'avait aucune chance. Peut-être valait-il mieux capituler et leur donner ce qu'ils demandaient, plutôt que de risquer de se faire vraiment tabasser. Il leva une main en signe d'apaisement et commença à fouiller dans une poche.


-D'accord, d'accord, si ça peut vous faire plaisir.

Une minute. C'était bien un couteau, qu'il avait vu là, non ? Adam sentit son cerveau commencer à paniquer et à lancer des signaux d'alerte dans tout son corps. Non, ces types n'allaient pas le laisser partir comme ça. Ils étaient trop heureux d'être tombés sur un mec isolé, modèle crevette qui plus est, sur lequel ils allaient pouvoir se passer les nerfs. Bon ben à ce compte-là autant garder sa thune hein. Quitte à se faire bousiller, autant que ça soit en étant encore riche.

Il inspira profondément, essayant de se calmer et de préparer mentalement ce qu'il allait faire, tout en suspendant son geste. Ses jambes et ses mains tremblaient, et il fit un effort pour se forcer à retrouver son calme. Ah si seulement c'était la pleine lune, ces types feraient beaucoup moins les malins !

Les autres commençaient à manifester des signes d'impatience. Le mec au couteau s'approcha pour le menacer, lui brandissant son arme sous le nez.


-Hé oh, tu te grouilles, ou jte crève un oeil !

Adam se lança. Il se mit à courir droit sur le type, qu'il bouscula au passage. Tous deux roulèrent l'un sur l'autre, pendant que les quatre restants restaient là ahuris, trop surpris pour réagir. Le lupin se redressa maladroitement, mais l'autre se cramponnait comme un morpion à son mollet, dans lequel il planta son couteau. Adam étouffa un cri de douleur et lui donna non sans satisfaction un coup de panard en pleine tronche, le faisant lâcher prise. Puis, sans attendre que les autres se jettent sur lui, il traça dans les bois aussi vite qu'il le pouvait.

Pas bien loin cependant. Il fut contraint de s'arrêter rapidement, sa blessure à la jambe l'empêcha de courir comme il voulait. Les autres étaient à son train, ils n'allaient pas tarder à le rattraper, et là il allait avoir du mal à s'enfuir. Il était vraiment mal barré, après ce qu'il avait fait, les malfrats allaient être vraiment furax et risquaient de lui faire passer un sale quart d'heure. Pour l'instant, il restait bien planqué grâce à l'obscurité, mais pour combien de temps ? Il lui fallait de l'aide. Mais qui ? La police ? Mouais, il avait bien le temps de crever une dizaine de fois avant qu'elle arrive. Ou alors... Bah, l'idée était franchement stupide, mais il ne perdait rien à essayer.

Il perçut derrière lui des éclats de voix, et se remit à boitiller, cherchant un endroit où il pourrait s'abriter provisoirement. Il n'était pas bien loin de l'espèce de temple chelou, il alla donc s'y poser, étendant sa jambe douloureuse. Saletés de types. Saleté de soirée.

Il fouilla nerveusement dans une de ses poches et en extirpa son téléphone portable. Il passa en revu les numéros, et poussa un soupir de soulagement en voyant celui d'Eavan ; il avait eu peur d'avoir oublié de l'entrer dans ses contacts. Il lança l'appel et porta l'appareil à son oreille.


*Allez décroche...*

-Quoi ?

Bon ça commençait bien. Tant pis s'il la dérangeait, il était en danger quoi !

-Euh... Eavan ? C'est Adam.

Il y a un bref silence, Eavan étant sans doute entrain de chercher combien d'Adam elle connaissait.

-Adam, l'informaticien ?

-Oui voilà c'est ça. C'était pour savoir si niveau baston tu t'en sortais, parce que tu vois tu m'as dit que je pouvais t'appeler si j'avais des problèmes et euh...

Des éclats de voix non loin le font stopper momentanément, et il reprend, un ton plus bas :

-...ben j'ai des problèmes là.

-Quoi t'es sérieux ?

Le ton clairement moqueur d'Eavan le vexa. Il enchaîna d'un ton qui trahissait son début de panique et son agacement à être incompris.

-Ecoute c'est pas mon habitude d'appeler les gens vers minuit pour faire des blagues téléphoniques. Le truc là c'est que j'ai cinq types au cul qui veulent ma peau, je sais que ça fait un peu pitié d'appeler une fille à la rescousse mais t'as laissé entendre que c'était bien ton domaine ça.

Soulagé, il entend les bruits de fond cesser et Eavan reprendre d'un ton plus sérieux, tout en étant apparemment entrain de se déplacer. Ouf, elle allait venir ! A savoir si c'était une bonne idée de l'impliquer elle aussi dans ce merdier, ça...

-T'es où exactement ? Et est-ce qu'ils sont armés ?

-Je suis dans l'espèce de temple qui est dans le parc des Buttes-Chaumont.Y en a un qui a un couteau. Ils sont entrain de me chercher, chuis blessé à la jambe, je pourrais pas courir s'ils me trouvent.

Un juron lui répond, incompréhensible cependant.

-Ok je vois à peu près. Bon, alors tu restes planqué autant que possible, t'essaye de couvrir ta jambe pour l'empêcher de saigner, c'est très important ça. Si jamais ils te trouvent, tu tentes rien d'idiot, essaye de gagner du temps...j'sais pas dis-leur que tu dois rejoindre ta copine dans le parc, ça les fera réfléchir à deux fois. C'est bon, t'as compris ?

Adam perçut une série de cliquetis et le son de portes qui s'ouvrent et se ferment violemment.

-Je prends ma caisse, j'en ai pour moins de dix minutes.

-Euh, d'accord, merci en tout cas. Silence. Bon ben à tout de suite alors.

-Te fais pas tuer avant que j'arrive, balança-t-elle avant de raccrocher.

Chouette programme, il en avait l'intention de toute façon. Les bruits de voix se rapprochaient, agrémentés de « on va te trouver fils de pute ! ». Ils n'avaient pas l'intention de lâcher le morceau apparemment. Rongeant son frein, Adam essaya de se forcer à attendre dans l'immobilité, oubliant le conseil d'Eavan à propos de sa jambe.
avatar
Adam Touzeau
Lupin Marcheur sur Verre
Lupin Marcheur sur Verre

Nombre de messages : 89
Age : 29
Localisation : Délocalisée
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Eavan Delacroix le Dim 22 Mar - 4:08

Eavan pensait passer une soirée tranquille chez elle, un samedi soir pénard devant un bon film. De quoi se détendre pour l'une de ses rares soirées de libre. C'était rare mais appréciable.
Seulement voilà, évidemment, c'était trop demandé. Son téléphone portable sonna au beau milieu du film. Bon sang, pourquoi elle l'avait pas éteint celui-là ? Elle décrocha de mauvaise grâce.
C'était Adam, l'informaticien de l'autre jour et d'après son appel il était en fort mauvaise posture. Mais quel nigaud celui-là ! Quelle idée de se faire agresser un samedi soir à 23h à peine dans un parc ! Il avait pas mieux à faire non ? Pourquoi il n'était pas resté tranquillement chez lui ?

Enfin, il avait l'air vraiment mal. Puisqu'elle lui devait un service et que de toute manière elle était méchamment mécontente à présent, elle se jeta sur l'occasion. Ni une, ni deux, elle enfila ses chaussures, mit une veste et un sweet et fourra dans sa sacoche deux trois petites choses utiles. Elle attrapa ses clés de voiture, revêtit ses gants et quitta son appartement en quatrième vitesse.

Fort heureusement, le trafic à cette heure-ci était on ne peut plus calme, le trajet lui prit environs sept minutes, le plus délicat fut ensuite de retrouver Adam. Obligée de poursuivre à pied dans le parc, Eavan combla la distance en courant, sentant déjà l'adrénaline monter en elle. L'éclairage était pas top dans le parc, et les panneaux plutôt rares, elle dut donc se débrouiller avec ses souvenirs pour trouver le chemin.
Finalement, elle arriva au-dit temple en se guidant aux éclats de voix nasillards des cinq idiots qui s'en étaient pris à Adam. D'ailleurs ce-dernier se trouvait au beau milieu d'eux, apparemment ils l'avaient repéré et tiré de sa cachette.
Bon au moins, il était toujours de ce monde. Tout de suite, son attention fut attirée par son mollet qui saignait et tandis qu'elle venait se mettre à leur hauteur, elle étudia les réactions des cinq hommes.
Vampires ? Lupins dangereux hors pleine Lune ?
S'ils étaient des vampires, ils ne tarderaient pas à se trahir en étant attirés par le sang...et là elle serait plutôt mal.


" Bon, alors comme ça on ne peut même plus se balader tranquillement sans se faire attaquer ? Vous savez que là, c'est mon informaticien que vous venez de bastonner ? Y'a intérêt à que ces bras soient intacts, et son cerveau aussi. En tout cas là, vous avez mal choisi votre pigeon, je suis de méchante humeur, vous m'avez bousillé mon samedi soir. "

Aaah les railleries d'avant la bataille, c'était toujours aussi sympa. Eavan se tient prête à la fois pour essayer de dégager Adam au plus vite, pour se défendre et surtout pour notifier le moindre détail pouvant trahir la nature vampirique ou lupine de ses adversaires.
avatar
Eavan Delacroix
Humain
Humain

Nombre de messages : 57
Age : 31
Age du personnage : 28 ans
Date d'inscription : 26/02/2009

Feuille de personnage
XP:
10/100  (10/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  PNJ le Dim 22 Mar - 18:27

Les cinq malfrats pensaient avoir fait un bonne prise, facile et amusante avec le gringalet. Sauf que les choses se sont un peu compliquées et il ne s'est pas laissé faire. Finalement il parvint à s'enfuir, blessé et toujours avec ses biens, ce qui n'était pas acceptable pour les jeunes gens qui se mirent à poursuivre leur victime.
Ils finirent par le retrouver, planqué comme un froussard dans le temple du parc. Sous la menace du couteau il sortit de sa planque et se prit deux ou trois coups de plus, histoire de se marrer un peu.

Eavan débarqua à ce moment-là, braillant après eux et les menaçant allègrement. Les cinq camarades se lancèrent des regards entendus, avant de ricaner. Deux, dont celui qui avait le couteau, s'approchèrent d'elle en la reluquant largement sans l'épargner de leurs commentaires salaces.


" Allez m'zelle, qu'est-ce que tu nous racont'là ! Nous dis pas qu'tu préfères un paumé comme c'gars à des mecs comme nous. Viens, on va bien s'marrer"


Le premier voulut poser sa main sur son épaule, mais avant qu'il comprenne ce qui lui arrivait, la femme lui prit la main, lui tordit le poignet et lui asséna un coup de pied en pleine poitrine qui l'envoya bouler au sol.

"Salope on va t'faire la peau. " Siffla le second en voyant son pote au sol.

Il se rapprocha et l'attaqua avec son couteau, visant son épaule gauche.

Ses comparses se tenaient sur leurs gardes, ne s'attendant pas à ce revirement. Leur attention était tournée vers Eavan et non vers Adam qui restait donc sans surveillance.
avatar
PNJ
Personnage Non Joueur
Personnage Non Joueur

Nombre de messages : 161
Age : 37
Date d'inscription : 11/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Adam Touzeau le Dim 22 Mar - 20:34

Les cinq brutes avaient fini par trouver Adam, qui malgré toutes ses tentatives pour négocier, avait été obligé de sortir du temple. Le couteau sous le nez, il commença à se dire qu'il était franchement mal. Il allait difficilement pouvoir tenter de se remettre à courir là, sa jambe lui faisait bien mal ; en plus son oeil avait commencé à bien gonfler, il avait perdu la lentille correspondante et voyait donc plus ou moins correctement. OK bon, là c'était la misère.

Les malfrats le jetèrent par terre et lui donnèrent quelques mandales supplémentaires, qu'il tenta de rendre ou de parer, sans grand succès. Faudrait vraiment qu'il prenne des cours de self-defence, s'il sortait de là vivant.

La réplique d'Eavan détourna les types d'Adam, qui souffla un peu et en profita pour se pincer le nez histoire d'endiguer la rhinnoragie qui était entrain de repeindre ses fringues. Pas glamour ni agréable, le truc. Enfin Eavan était venue, c'était déjà ça. A vrai dire, maintenant qu'elle était là, il commençait à avoir de sérieux doutes sur son utilité. Il avait été stupide de l'appeler, qu'est-ce qu'elle pouvait faire contre cinq types donc au moins un armé ? Enfin bon si elle était venue, c'était soit qu'elle était pas bien futée non plus, soit qu'elle pensait pouvoir s'en tirer.

Elle dissipa un peu ses doutes en mettant au tapis la première brute. Ah bon ben finalement c'était une bonne idée, elle semblait gérer. Adam se remit debout, essayant de garder son équilibre malgré la douleur dans son mollet, et essaya d'analyser la situation. Il pouvait essayer de retourner se planquer, profitant du fait que l'attention des autres soit centré sur Eavan, ou alors tenter de faire quelque chose de stupide pour l'aider. Ayant quand même un semblant de fierté, celui-ci se manifesta brièvement, écrasant l'instinct de survie, et il jeta un coup d'oeil à ses pieds à la recherche d'un objet contondant.

Justement, il y avait une pierre là. Du genre bien grosse et qui fait bien mal. Nyark. Le lupin s'en saisit, la souleva non sans effort et s'approcha en catimi du type le plus proche, avant de l'assommer d'un coup bien placé dans l'arrière du crâne. Ouah, ça faisait du bien.

Par contre du coup les deux survivants avaient de nouveau remarquer qu'il existait, ce qui était assez embêtant sur le coup. Adam se cramponna à sa pierre, prêt à refaire une pitoyable tentative du genre.
avatar
Adam Touzeau
Lupin Marcheur sur Verre
Lupin Marcheur sur Verre

Nombre de messages : 89
Age : 29
Localisation : Délocalisée
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Eavan Delacroix le Lun 23 Mar - 0:15

Forcément, les voyous en faisaient des tonnes, s'approchant d'elle comme si elle était la cerise sur le gâteau.

* Et blablabla, cause toujours ducon, tu peux pas changer ton baratin non ? J'ai pas que ça à faire *


Et de un ! Eavan envoya valser le premier. Ce fut bien facile, apparemment c'était des humains tout à fait normaux. Mais mieux valait rester sur ses gardes, surtout que le second était armé d'un couteau et qu'il se jeta sur elle sans hésitation.

[lancer de dés : esquive => réussite]

Eavan l'esquiva en balançant un coup de pied dans le bras, dont l'impact lui fit lâcher le couteau.

" Bon suffit les conneries " Grogna-t-elle en sortant de son sac un automatique et en visant le lascar devant elle.

Certes, les balles étaient argent, et n'étaient vraiment efficaces que contre les Lupins, mais elles pourraient faire des dégâts sur des humains. Elle ne voulait pas s'en servir, elle chassait les créatures pour protéger les humains...même si dans son esprit, ce n'était pas pour protéger ce genre d'humains-là.


" Vous feriez mieux de dégager rapidos du secteur les mecs, j'ai envie de voir la fin de mon film. Allez tirez-vous ! "

Eavan espérait vraiment que ces idiots allaient lâcher l'affaire et pas la provoquer plus que nécessaire. Si elle tirait, l'Inquisition ne pourrait pas la couvrir si cela venait à se savoir.
avatar
Eavan Delacroix
Humain
Humain

Nombre de messages : 57
Age : 31
Age du personnage : 28 ans
Date d'inscription : 26/02/2009

Feuille de personnage
XP:
10/100  (10/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  PNJ le Lun 23 Mar - 0:38

Le voyou qui venait de se faire désarmer par Eavan, se recula menacé par son arme. Il jeta un coup d'oeil à ses comparses, il n'en restait plus que deux debout, maigre bilan. La question était de savoir s'il allait fuir ou bien résister à la menace et essayer de renverser la situation.

[Jet de dés : résistance à l'intimidation => échec critique]

Mais la menace était bien réelle, c'était un vrai flingue qu'elle avait, et vu comment elle avait étaler le premier, elle savait se battre c'était certain. Le voyou déglutit, croisa le regard franchement hostile d'Eavan et considéra son pote au sol qui gémissait en essayant de se relever.

" Merde, on s'barre les gars, laissez béton l'autre tafiole. T'as gagné salope, mais on t'retrouvra et on t'fera ta fête"


Il s'était baissé pour aider son pote à se lever, tandis que les deux autres debout portaient le troisième, non sans cracher aux pieds d'Adam en l'insultant copieusement. La bande repartit sans demander son reste, laissant Eavan et Adam seuls dans le parc faiblement éclairé.
avatar
PNJ
Personnage Non Joueur
Personnage Non Joueur

Nombre de messages : 161
Age : 37
Date d'inscription : 11/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Adam Touzeau le Lun 23 Mar - 1:11

Les deux brutes commençaient à marcher en direction d'Adam, qui lui opérait un mouvement de repli stratégique, brandissant sa pierre en essayant d'avoir l'air impressionnant. Sans trop de succès apparemment. Lorsqu'il vit Eavan sortir un flingue, il tira une tête tellement étonnée que cela fit se retourner les deux autres, qui purent constater que leur camarade était en mauvaise posture. Devant la menace bien réelle de l'arme à feu, ils décidèrent finalement de se replier, au grand soulagement du lupin qui lâcha enfin sa pierre.

Tafiole quand même, super l'image qu'il donnait.


-Dingue quand même, le flingue. Comment ça se fait que tu te balades avec ça ?

Certainement pas une arme de service, si elle ne lui avait pas menti à propos de son job. Et pratiquer la chasse en plein Paris lui paraissait un peu étrange. Enfin, a priori il se fichait assez du pourquoi du comment, il était quand même rudement content qu'elle se trimballe avec un engin pareil.

-Désolé de t'avoir dérangée, mais en tout cas je te dois une fière chandelle, tu m'as tirée d'un sacré mauvais pas, merci, fit-il avec sincérité.

Adam prit soudain conscience que son mollet le faisait bien souffrir, et il s'assit afin d'y jeter un coup d'oeil d'un peu plus près. Il n'avait pas essayé d'y regarder avant, et commençait à paniquer léger. Soulevant un morceau de jeans déchiré, il étudia la plaie à la lueur du faible éclairage du parc. Apparemment, elle n'était ni profonde ni large, rien de bien grave, juste de quoi l'emmerder pendant quelques temps. Bon ça lui ferait un bon prétexte pour rester planqué chez lui.

Pour le reste de l'état général, il s'était pris des coups dans le bide, sans compter les deux mandales en pleine face et un joyeux coup de pied dans le thorax qui lui faisait bien mal. Il allait passer une mauvaise nuit, super. Les urgences à minuit, ça n'avait rien de funky.
avatar
Adam Touzeau
Lupin Marcheur sur Verre
Lupin Marcheur sur Verre

Nombre de messages : 89
Age : 29
Localisation : Délocalisée
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Eavan Delacroix le Lun 23 Mar - 21:48

Eavan garda son attention fixée sur les lascars jusqu'à ce qu'ils aient totalement disparu de son champ de vision. Elle remit le cran de sécurité sur son arme et la rangea dans son sac avant de s'approcher d'Adam. Elle ignora délibérément ses questions ainsi que ses remerciements, focalisant son attention sur sa blessure. S'accroupissant devant lui, elle lui attrapa la jambe sans ménagement et retroussa le jeans pour inspecter la blessure.

* Ouf, ce n'est pas une morsure. Ils étaient très certainement humains, mais on ne sait jamais.*

Cette vérification faite, Eavan se pencha sur l'urgence N°2 : stopper le saignement, histoire d'éviter d'attirer tous les suçeurs de sang du coin. Elle sortit une petite bouteille d'eau de son sac et en renversa une partie sur la plaie, nettoyant le sang, avant de nouer fermement - trop au vu du grognement que poussa Adam ? - son foulard autour de la blessure.
Elle se redressa et observa autour d'elle.


*Le coin est vraiment foireux, ça peut sentir l'attaque vampirique à plein nez. Faut pas qu'on s'éternise.*


Son attention se porta enfin sur Adam, remarquant qu'il s'était pris quelques coups, mais rien de bien méchant.

" Non mais franchement, fallait que ça t'arrive à toi, un samedi soir, hein ? " Commença-t-elle sur un ton fort peu aimable. " T'as rien de mieux à faire que te balader dans un coin pareil à cette heure ? Tu pouvais pas être scotché à ton ordi ? C'est vrai quoi, quand on sait pas se défendre, on cherche pas les situations merdiques ! En plus contre des minables pareils, sérieusement tu peux être désolé de m'avoir dérangée. "

Elle rumina encore un peu, puis se pencha et lui attrapa le menton en tournant sa tête à droite puis à gauche pour bénéficier de l'éclairage faiblard du lampadaire le plus proche. Elle prit une moue dubitative, avant de soupirer en se reculant, croisant les bras sur sa poitrine.

"Enfin, heureusement t'es encore entier, c'est l'essentiel. Fais-moi plaisir, la prochaine fois évite les coins louches, ou prend des cours de self-defense. Bon tu crois que tu vas pouvoir clopiner jusqu'à la sortie ou j'tamène un brancard ? "


Son ton était moins dur, mais si Adam avait recherché de la compassion c'était raté.
C'était Eavan après tout, il avait eu droit à un petit aperçu quelques jours auparavant.
avatar
Eavan Delacroix
Humain
Humain

Nombre de messages : 57
Age : 31
Age du personnage : 28 ans
Date d'inscription : 26/02/2009

Feuille de personnage
XP:
10/100  (10/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Adam Touzeau le Lun 23 Mar - 22:41

Eavan l'ignora superbement et se pencha pour saisir sans ménagement sa jambe. Adam grimaça, un peu exaspéré par son comportement. Il se sentait déjà suffisamment gêné comme ça, elle n'était pas obligée d'enfoncer le clou en le traitant avec aussi peu d'aménité. Enfin de sa part, il se serait difficilement attendu à autre chose. Il resta donc sagement sans bouger et sans rien dire pendant qu'elle tripotait sans douceur sa plaie. Elle semblait savoir ce qu'elle faisait, c'était une bonne chose, Adam étant resté fermement hermétique aux cours de secourisme de sa fac, qui de plus était déjà fort loin. Eavan noua un foulard sur la plaie, si fort qu'il ne put s'empêcher de lâcher un grognement de douleur. Aoutch, la délicatesse incarnée, comme d'habitude...

Il s'apprêta à le remercier de nouveau – plus pour la forme que pour lui faire plaisir, mais elle le coupa dans son élan pour lui passer un savon sévère qui le laissa sans voix. Mais c'était pas possible d'être aussi peu aimable ! Vu qu'elle lui avait vraiment sauvé la mise, il était mal placé pour lui répondre quoi que ce soit, mais bon quand même, elle le traitait comme un chien. Et encore...


-Je rentre souvent par ici à cette heure et il ne m'est jamais rien arrivé jusqu'à aujourd'hui ! protesta-t-il avec indignation.

C'était d'une mauvaise foi criante, parce qu'en fait il rentrait toujours avec deux autres lupines qui habitaient dans le même quartier, qui étaient fortuitement absentes ce jour-là. Et il ne s'était pas posé la question de savoir si c'était prudent de faire le chemin seul ; globalement ce genre de détails lui passait complètement au dessus de la tête. Non seulement il oubliait que les grandes métropoles de nuit n'étaient absolument pas sûres, mais en plus il avait une tendance navrante à zapper l'existence des vampires, bien qu'ayant été confrontés à eux un certain nombre de fois. Il aurait pu tomber sur un cette nuit, et là il aurait été bien inutile d'appeler Eavan à la rescousse. Faudrait vraiment qu'il apprenne à se défendre un jour. Pour le coup, il devait reconnaître qu'il avait un peu cherché ce qui lui était arrivé, mais évidemment hors de question de l'avouer devant elle.

Eavan lui saisit le menton et l'examina sans douceur. Il se dégagea d'un geste brusque et se remit sur ses pieds, un peu trop vite. Il chancela et retrouva de justesse l'équilibre, puis fit face à la jeune femme tout en tentant de se draper dans le peu de dignité qui lui restait, après s'être fait molesté par cinq abrutis et avoir appelé une fille à la rescousse.


-Merci, ça va aller, je vais me débrouiller. C'est « aimable » à toi d'être venue m'aider, tu peux retourner voir ton film maintenant, je vais pas te déranger plus longtemps.

Maintenant fallait tenter d'assumer et de marcher correctement. Pas forcément simple, il arrivait à se déplacer mais au prix d'un clopinement ridicule. Le chemin allait être long.
Il n'avait pas spécialement envie d'aller aux urgences, aussi pensait-il passer par la pharmacie 24h/24 du quartier, qui allait une fois de plus prouver son utilité. Le pharmacien lui dirait bien s'il allait falloir recoudre et lui fournirait de quoi se soigner, et il allait passer le reste de la nuit à poser des pains de glace sur ses gnons. Chouette programme.
avatar
Adam Touzeau
Lupin Marcheur sur Verre
Lupin Marcheur sur Verre

Nombre de messages : 89
Age : 29
Localisation : Délocalisée
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Eavan Delacroix le Mar 24 Mar - 2:06

Eavan ignora sa réplique comme quoi ce n'était pas de sa faute, mieux valait ne pas la relever. Quand il se redressa, la jeune femme remarqua sans peine qu'il tenait à peine debout.
Pas très résistant l'informaticien.


*Normal pour un humain, tout le monde n'est pas entraîné comme toi, faudrait que ça finisse par renter dans ton crâne de bourrique un peu ! *


Eavan chassa sa bonne conscience de ses pensées et s'apprêtait à lui lancer une jolie réplique acerbe, quand il prit la parole. Elle n'aima pas du tout le ton avec lequel il s'adressa à elle, c'était quoi là ces reproches sous-jacents ? Genre elle allait l'abandonner, là.

" C'est ça, ouais je vais tranquillement retourner chez moi et te laisser agoniser sur le chemin du retour ! Et puis quoi encore ? C'est un coup à finir bouf..."

*bouffer par un Vampire oui ! *

Elle se rattrapa de justesse, elle n'était pas dans une chasse avec ses camarades de l'Inquisition, ce qu'elle avait tendance à oublier.

"Bref, je suis pas venue à ta rescousse pour arrêter le boulot en cours de route. Allez vas-y appuies-toi sur moi. "

Son ton était sans réplique, elle ne lui laissait pas le choix. Elle arrangea la position de son sac et agrippa le bras d'Adam pour l'aider à marcher. Durant le chemin qui menait à la sortie, Eavan resta aux aguets, prête à intervenir si besoin est. Elle ne s'arrêta qu'à la sortie du parc, dans la rue bien mieux éclairée.

"Ca va, tu tiens le coup ? "
Demanda-t-elle sur un ton plus aimable. " Ma voiture n'est pas loin, je te ramène chez toi ou je te lâche dans un hôpital ? "
D'après sa formulation, il paraissait très clair que s'ils allaient à l'hôpital elle ne comptait pas s'éterniser avec lui. Mais au moins, elle lui laissait le choix, ce qui était une première.
avatar
Eavan Delacroix
Humain
Humain

Nombre de messages : 57
Age : 31
Age du personnage : 28 ans
Date d'inscription : 26/02/2009

Feuille de personnage
XP:
10/100  (10/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Adam Touzeau le Mer 25 Mar - 0:44

Eavan l'attrapa avec sa douceur habituelle et le força à s'appuyer sur elle, ce qu'il fit sans protester, sans faire remarquer qu'elle appuyait sur ses hématomes et qu'elle lui faisait mal à lui serrer trop le bras. Mieux valait la boucler, et de toute façon il n'avait pas envie de démarrer une joute verbale. Il se sentait soudainement las, et n'aspirait qu'à retrouver son pieu et à souffrir en silence. Il tituba à ses côtés, et en profita pour peser de tout son poids sur elle afin de soulager sa douleur à la jambe. Franchement mesquin et pas très galant, mais cela lui apportait une certaine satisfaction. Le fait qu'il soit un boulet énervait Eavan, et cela lui permettait d'opposer une résistance passive.

*Bon OK elle m'a tiré d'une sale situation mais à force de se conduire comme ça je vais préférer me faire tabasser plutôt que d'être sauvé par elle.*

Nan mais vrai quoi, elle était aussi comme ça avec ses proches ? Il fallait espérer pour eux qu'elle savait plus se moduler avec ceux qu'elle aimait, sinon elle allait finir par les pousser au meurtre, à être aussi chiante.

Tous deux sortir du parc, regagnant une artère beaucoup plus passante et éclairée. Adam étouffa un bâillement. Sa nature lupine n'avait rien fait pour améliorer sa condition physique, et il n'était pas vraiment résistant. Faut dire il était un Marcheur sur Verre, ce n'était pas non plus le clan le plus solide. Déjà que chaque transformation le laissait sur le carreau et qu'il avait besoin de plusieurs jours pour s'en remettre...


"Ca va, tu tiens le coup ? Ma voiture n'est pas loin, je te ramène chez toi ou je te lâche dans un hôpital ? "

Ouah, mince, elle s'inquiétait de sa santé ou elle simulait ? C'était presque déstabilisant, en fait. Il haussa une épaule.

-Oui, ça va merci. Il y a une pharmacie ouverte 24h/24 à quelques rues d'ici, je vais acheter de quoi me soigner, pas besoin d'aller aux urgences, c'est pas assez grave je pense, au pire le pharmacien me dira quoi.

Inutile aussi de lui demander quoi que ce soit, l'accompagner ou le laisser là par exemple, de toute façon elle n'avait cure de son avis et décidait elle-même de ce qu'elle faisait, que ça implique les autres ou pas. Ca, il l'avait déjà bien compris.
avatar
Adam Touzeau
Lupin Marcheur sur Verre
Lupin Marcheur sur Verre

Nombre de messages : 89
Age : 29
Localisation : Délocalisée
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Eavan Delacroix le Jeu 26 Mar - 19:56

Eavan leva les yeux au ciel et retint un soupir exaspéré.


*Non mais vraiment, ça lui arrive d'être autre chose que blasé et amorphe, hein ? *

Il était blessé, il s'était fait tabasser et il disait rien. C'est comme s'il s'en fichait. Ce genre de comportement passif énervait d'autant plus la jeune femme, qui ne savait plus sur quel pied danser : prendre les rênes et décider à sa place même si cela ne la regardait pas ou le laisser là se débrouiller tout seul.
Mais les habitudes d'Eavan étaient tenaces, et dans son esprit, on n'abandonnait pas un camarade de Chasse blessé.
Certes Adam n'était pas un camarade et ils n'étaient pas en Chasse, mais pour elle cela revenait quasiment au même.



*En plus il m'a appelée à l'aide, on va pas l'abandonner à mi-chemin, je ne vaudrais guère mieux qu'un suceur de sang sinon. *

Eavan reprit son souffle, c'est qu'il était plus lourd qu'il n'y paraissait Adam. Il commençait à bien peser sur son épaule qui manifestait son mécontentement. Par réflexe, elle scruta les environs avant de reprendre la marche jusqu'à sa voiture, une citadine bleue qui semblait avoir un peu vécu et qui mériterait une bonne séance de nettoyage. Comparée aux bijoux de technologie actuellement sur le marché, le véhicule paraissait antique, ne possédant que le strict minimum (avec quand même un lecteur CD/radio) et peu d'électronique (seulement les vitres électriques et l'ouverture centralisée). Eavan n'était pas vraiment copine avec la technologie et préférait se fier aux "bons vieux trucs qui fonctionnent" plutôt qu'être dépendante de toute une tripotée de composants électroniques qui valaient une fortune en plus de tomber rapidement en panne.
L'intérieur était un peu en bazar, mais les sièges étaient surmontés de plaids confortables et propres. Eavan aida Adam à s'installer, reculant le siège pour qu'il puisse étendre sa jambe blessée, puis se mit à la place du conducteur. Si au premier abord la voiture paraissait classique, le bruit du moteur lui, tranchait radicalement, laisser penser qu'il venait d'une voiture de sport, ronronnant allègrement. Eavan boucla sa ceinture, posa ses mains sur son volant qui avait subi quelques améliorations (un peu de rembourrage et un design plus pratique) et se prépara à sortir de sa place de parking.


*Fait gaffe t'as un blessé,* lui rappela sa conscience.

Elle réprima donc son habitude de démarrer sur les chapeaux de roues et conduisit prudemment, demandant des indications à Adam pour trouver son chemin jusqu'à la pharmacie devant laquelle elle se gara n'importe comment en activant ses warnings. Après tout, à une telle heure, personne n'allait chipoter. Elle sortit du véhicule et aida Adam à en faire autant avant de rentrer dans l'officine où le jeune homme allait expliquer son cas au pharmacien de garde.


[HJ : j'te laisse te faire plaisir avec les médocs, c'est ton domaine Wink]
avatar
Eavan Delacroix
Humain
Humain

Nombre de messages : 57
Age : 31
Age du personnage : 28 ans
Date d'inscription : 26/02/2009

Feuille de personnage
XP:
10/100  (10/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Adam Touzeau le Sam 28 Mar - 16:50

Adam se laissa traîner jusqu'à la voiture avec toute l'inertie dont il était capable – et il avait pas mal de réserve de ce côté-là. Il commençait à être un peu sonné, la tête et sa jambe lui faisaient horriblement mal, et il luttait contre l'assoupissement. Il n'aspirait qu'à une seule chose, rentrer chez lui, se poser et oublier tout de cette malheureuse soirée. Ca va qu'il était assez doué pour occulter tout souvenir déplaisant.

La voiture d'Eavan ne payait pas de mine extérieurement ; en fait, elle avait l'air assez misérable et sa dernière rencontre avec un kascher semblait remonter à très longtemps. Cela n'affecta pas vraiment Adam, qui avait toujours témoigné une indifférence plate pour ce genre de véhicule. Tant que ça roulait et que la personne au volant ne faisait pas n'importe quoi, cela lui convenait. Lui-même n'avait pas de voiture, et pas de permis d'ailleurs ; il avait abandonné au sixième échec d'affilé, après avoir intégré que manifestement lui et les bagnoles n'étaient pas fait pour s'entendre.

Il se laissa tomber sur le plaid, guidé par Eavan qui il fallait l'admettre s'occupait bien de lui. Il étendit sa jambe et promena son regard à l'intérieur. Lui qui aimait bien l'électronique, il y avait de quoi être déçu ici. La jeune femme se contentait du strict minimum, non sans deux trois améliorations pour augmenter son confort. Ce n'était donc pas de la négligence si sa caisse comportait si peu d'options, c'était simplement que cela ne l'intéressait absolument pas. Décidément, ils avaient vraiment peu de choses en commun tous les deux.

Le moteur ronfla dans la nuit, mais contrairement à ce qu'il pensait, la conduite d'Eavan s'avéra relativement souple. Sans doute faisait-elle un effort pour se maîtriser ; c'était gentil de sa part, bien qu'il était difficilement impressionnable dans ce domaine. Finalement, elle était peut-être plus prévenante qu'elle ne voulait bien le laisser croire, sinon elle ne prendrait pas toutes ces précautions (ou même l'aurait laissé sur un coin de trottoir une fois tout danger écarté).
Adam la guida jusqu'à la pharmacie, difficilement occultable avec sa demi-douzaine de croix vertes qui clignotaient furieusement. Eavan se gara devant à la zeub, l'aida à sortir de la voiture et tous deux entrèrent dans l'officine.

A l'intérieur de cette dernière, il n'y avait que la titulaire et une préparatrice, qui coinçaient la bulle derrière un comptoir. A l'entrée de leurs clients, la pharmacien se leva sans motivation et alla se planter derrière un comptoir tout en poussant un soupir résigné.


-Bonsoir. Bon sang, qu'est-ce qui vous est arrivé ?

-Ben, disons que...

Adam hésita à dire qu'il était tombé dans les escaliers, puis finalement avoua d'un ton penaud :

-Je me suis fait racketté.

L'autre ouvrit de grands yeux.

-Vous ne deviez pas plutôt être au poste de police ou à l'hôpital ?

-On est déjà passé à la gendarmerie, mentit Adam qui tenait vraiment à ce que toute cette histoire se termine le plus rapidement possible. Sinon je ne suis pas trop gravement atteint, vous deviez pouvoir me donner de quoi soigner tout ça, non ?

La pharmacien ne devait pas avoir le même concept que lui « de pas trop gravement atteint », au vue de son oeil explosé, de la grosse bosse violette qui commençait à pousser sur son front et aux traces de saignements de nez sur son manteau. Mais l'aspect commercial fut le plus fort, et elle lui commanda d'approcher pour y regarder de plus près. Elle observa attentivement ses divers gnons et envoya la préparatrice chercher de quoi traiter tout ça, et cette dernière s'exécuta docilement, empilant sur le comptoir une série de boîtes colorées.

-Vous êtes blessé à la jambe, non ? Faites voir.

Elle souleva le foulard tâché de sang pour examiner le coup de couteau.

-C'est pas trop méchant, mais il faudra sans doute quelques points.

-J'appellerai SOS Médecins demain, pour l'instant donnez-moi juste de quoi faire un pansement, répondit Adam d'un ton presque suppliant.

La pharmacien capitula, saisissant que tous les bons conseils du monde et les arguments de médicaments non remboursés ne parviendraient pas à le faire changer d'avis. Des compresses et du désinfectant rejoignirent la petite pile de remèdes en tout genre. La préparatrice fourra le tout dans un sac, et le donna à Adam après que celui-ci eut payé.


-Voilà, repassez me voir après le médecin, ordonna presque la titulaire. Enfin si j'étais vous, je ne resterai pas seule cette nuit, vous avez pris des méchants coups dans la tête quand même. Heureusement, vous êtes avec votre euh...

Devant le regard que lui jeta Eavan, la femme préféra laisser le reste de sa phrase en suspens.

-Oui, oui, fit Adam en clopinant vers la sortie. Merci pour tout, au revoir.

Ca c'était un conseil qu'on approuvait pour avoir la paix, mais qu'il n'allait certainement pas appliquer. Manquerait plus que ça sérieux.
Son sac sous le bras, il retourna se poser dans la voiture.


-Bon ben plus qu'à me ramener chez moi. Merci encore hein, c'était vraiment gentil à toi.
avatar
Adam Touzeau
Lupin Marcheur sur Verre
Lupin Marcheur sur Verre

Nombre de messages : 89
Age : 29
Localisation : Délocalisée
Age du personnage : 27 ans
Date d'inscription : 20/02/2009

Feuille de personnage
XP:
12/100  (12/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Eavan Delacroix le Dim 29 Mar - 16:36

Eavan avait suivi Adam dans la pharmacie en l'aidant à se déplacer. Elle retint un soupir ennuyé quand elle l'entendit raconter ce qui lui était arrivé d'un air penaud.

*T'as qu'à lui dire les détails tant que t'y es ! Ca aurait moi elle aurait récolté d'un " en quoi ça vous regarde ? " des plus expéditifs*

Fort heureusement pour la Pharmacien, c'était Adam qui parlait et non elle. Elle conserva donc le silence, réservant ses commentaires déplaisants dans son esprit.

Enfin si j'étais vous, je ne resterai pas seule cette nuit, vous avez pris des méchants coups dans la tête quand même. Heureusement, vous êtes avec votre euh...

Il ne fallait quand même pas abuser, là, elle allait dire quoi ? Eavan lui lança un regard noir dévastateur, qui eut pour effet de la stopper dans sa phrase. Par contre son conseil fut entendu, la jeune femme regarda Adam en fronçant les sourcils.

* Quoi il est pas si amoché que ça quand même ! Il va pas clamser dans la nuit pour un pauvre petit coup sur l'œil. *


Pourtant d'après la bonne femme, il y avait un risque. Elle aurait peut-être dû le laisser à l'hôpital finalement. Décidément ce n'était pas comme ça qu'elle avait imaginé son samedi soir, vraiment.
Eavan regagna la voiture et démarra, s'insérant sur la route. Ce faisant, un automobiliste la klaxonna sans vergogne en se décalant sur la file d'à côté.


" Imbécile t'avais qu'à te déboiter plus tôt ! " Aboya-t-elle en lui faisant un signe injurieux du bras. " Franchement, faut pas exagérer c'est pas comme si t'avais pas toute la route là ! "

Si Adam avait pensé qu'Eavan était calme en voiture, il s'était fortement trompé.

" Bah de rien" Répondit-elle normalement une fois insérée. " C'est normal, je te devais un service, n'oublie pas. Et puis c'est pas mon genre de laisser quelqu'un dans une merde pareille quand même, faut se l'avouer. Me battre c'est bien une des seules choses que je sache bien faire alors bon, autant en profiter. "

Elle suivit une nouvelle fois ses indications pour le conduire chez lui, se gara, mieux cette fois-ci, et l'aida à sortir de la voiture pour monter jusqu'à son appart

[ la suite à l'appart d'Adam]
avatar
Eavan Delacroix
Humain
Humain

Nombre de messages : 57
Age : 31
Age du personnage : 28 ans
Date d'inscription : 26/02/2009

Feuille de personnage
XP:
10/100  (10/100)
Disciplines acquises:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Racket de nuit (youpi)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum